Travaux du groupe TICE SVT

Publié le 5 avr. 2006 Modifié le : 2 sept. 2011

Écrire à l'auteur

Le  mercredi 5 avril 2006

Comment intégrer les pratiques et les besoins TIC-SVT dans le réseau informatique de l’établissemen

Comment intégrer les pratiques et les besoins TIC-SVT dans le réseau informatique de l’établissemen

  • Ce document est l’aboutissement d’un stage de formation d’équipe contractualisable, inscrit au plan académique de formation 2005-2006. Le rapport précise d’abord ce que les formateurs ont perçu des TICE au niveau de l’établissement (lycée Madeleine Fourcade à Gardanne). Cela sert de point d’appui pour l ’intégration des TICE-SVT. Sont alors détaillés les différents aspects à mettre en oeuvre pour atteindre les objectifs TICE assignés aux SVT par les programmes officiels et les directives de l’Inspection Générale de SVT.

    Téléchargez le(s) document(s) .pdf dans l'onglet "Documents" et ouvrez-le(s) avec un lecteur PDF (type adobe reader)

    Comment intégrer les pratiques et les besoins TICE-SVT
    dans le réseau informatique de l’établissement ?

    Lycée Madeleine FOURCADE GARDANNE

    Patrice GIRAUDEAU &
    Yann MAILLARD

    Intégration des TICE-SVT dans le réseau d’établissement

    Les objectifs de cet audit

    La généralisation des réseaux informatiques dans les lycées pose un certain nombre de problèmes techniques mais aussi pédagogiques aux professeurs de SVT, qui disposaient déjà d’équipements informatiques, souvent « monoposte » ou bien connectés via de petits réseaux locaux.

    Les professeurs de SVT et les personnels de laboratoire ont acquis tant bien que mal la maîtrise de tels dispositifs, permettant d’assurer des enseignements, et en particulier des travaux pratiques où l’ordinateur apparaît en tant qu’instrument d’investigation et d’expérimentation conformément aux programmes officiels.
    La mise en place d’une évaluation des capacités expérimentales en classe de terminale scientifique dont le quart des épreuves implique les TICE, ne fait qu’accroître ce type d’usage.

    Ainsi, les responsables des laboratoires de SVT sont confrontés à un développement des apprentissages des élèves, de la seconde à la terminale, et donc à une politique d’équipement et de formation, qui plus est, dans un contexte nouveau matérialisé par le réseau informatique de l’établissement.

    Dans un premier temps, notre objectif est de repérer le stade de développement du réseau informatique de l’établissement, la façon dont il est géré, comment la politique TICE de l’établissement est conduite et enfin quelles sont les évolutions majeures envisagées.

    A partir de ces informations, notre objectif principal est d’apporter une aide à caractère principalement technique aux collègues de SVT afin d’intégrer leurs pratiques et leurs besoins dans les stratégies TICE de l’établissement.

    Et plus particulièrement, il s’agit de déterminer comment fournir suffisamment de postes de travail aux élèves dans un environnement logique adapté aux apprentissages de SVT.

    La suite de ce document est donc un rapport qui précisera d’abord ce que nous avons perçu des TICE au niveau de l’établissement et qui servira de point d’appui pour l’intégration des TICE-SVT.

    Ensuite, nous détaillerons différents aspects à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs TICE assignés aux SVT par les programmes officiels et les directives de l’Inspection Générale de SVT.

    04/03/06 - Patrice GIRAUDEAU – Yann MAILLARD 2/10

    Intégration des TICE-SVT dans le réseau d’établissement

    Les points d’appui apportés par la situation actuelle des TICE dans l’établissement

    Infrastructure
    Le câblage de l’établissement est en fin de réalisation, ce qui permettra d’avoir un réseau informatique d’établissement opérationnel à la rentrée 2006.

    Administration du réseau informatique
    L’utilisation de l’application IACA va permettre à chaque usager, élève ou professeur, de disposer d’un accès individualisé à toute ressource numérique, quel que soit le poste de travail utilisé.
    Cette application constitue le principal moyen de développer des ressources numériques accessibles à des groupes d’usagers clairement identifiés sur le réseau.

    Gestion du parc informatique
    L’établissement dispose du logiciel SYNCHROPARC qui permet un clonage des postes de travail et des restaurations rapides de machines déconfigurées ; la mise en œuvre de cette application apportera en particulier un gain de temps pour les personnes affectées à ces tâches.
    Ce logiciel permet aussi de transférer la gestion de groupes de machines à des personnes autres que les administrateurs du réseau. Il va donc s’avérer nécessaire de repérer les « sous-parc » de machines et d’identifier des personnes susceptibles d’en assurer la gestion.
    Le recrutement de CAE « maintenance des réseaux bureautiques » est parfaitement adapté à ce type de tâche.

    Les administrateurs du réseau informatique
    La présence de plusieurs personnes administrant le réseau est un atout à condition que chacun exerce une action clairement délimitée et concertée.
    Le recrutement de CAE « maintenance des réseaux bureautiques » va permettre aux professeurs administrateurs de se recentrer sur l’organisation, la nature des ressources à mettre en ligne, la gestion des usagers et l’animation TICE auprès des enseignants.

    Le comité de pilotage
    Un comité de pilotage existe et représente principalement les responsables administratifs et techniques des TICE de l’établissement.
    La généralisation du réseau à l’ensemble de l’établissement est une occasion d’élargir ce cercle à des personnes, moins compétentes techniquement mais représentatives de la diversité des usages à travers les différentes disciplines. Il y a là un levier particulièrement efficace pour articuler la mise à disposition de ressources numériques avec les besoins des usagers et la formation des enseignants.

    04/03/06 - Patrice GIRAUDEAU – Yann MAILLARD 3/10

    Intégration des TICE-SVT dans le réseau d’établissement

    TICE – SVT Organisation des ressources humaines

    L’usage des TICE dans les salles de SVT ne peut se faire sans l’implication d’un enseignant de SVT.

    Quelles sont les compétences techniques permettant d’assurer l’intégrité des fonctions des stations de travail installées en SVT ?

    􏰀 installation – mise à jour – désinstallation de logiciels
    􏰀 installation de périphériques (scanner, imprimantes, caméra, EXAO..)
    􏰀 donc une bonne connaissance des systèmes d’exploitation Windows
    􏰀 clonage d’un PC et restauration d’un PC avec le logiciel SYNCHROPARC

    A partir de là, plusieurs stratégies sont envisageables suivant le niveau d’implication souhaité par cette personne.

    􏰂un personnel de SVT maîtrise ces compétences et devient l’administrateur du sous-parc de SVT

    􏰃un des administrateurs du réseau assure ces tâches pour les SVT avec l’aide d’un personnel de SVT ; l’objectif étant qu’à court terme (6 mois) ce personnel de SVT devienne autonome et donc administrateur du sous-parc de SVT.

    􏰄un « CAE » assure ces tâches de maintenance à partir des consignes données par un personnel de SVT.

    Dans l’immédiat, la solution􏰄devra être privilégiée dans l’établissement.

    04/03/06 - Patrice GIRAUDEAU – Yann MAILLARD 4/10

    Intégration des TICE-SVT dans le réseau d’établissement

    TICE – SVT Organisation de l’équipement matériel

    Il convient de rappeler le contexte actuel qui va justifier la suite de ce rapport.

    􏰀 Le quart des épreuves de l’Evaluation des Capacités Expérimentales du baccalauréat S nécessite la maîtrise de l’outil informatique.

    􏰀 La mise en place du Réseau Régional à Très Haut Débit, conjointement à celle des Espaces Numériques de Travail implique de familiariser l’élève avec des phases de travail distant ou présentiel. De telles activités sont en cours d’expérimentation en SVT.

    􏰀 Les TPE en premières sollicitent de façon importante l’outil informatique, tant pour la recherche documentaire, que la réalisation d’expériences et la production des dossiers de travail des élèves. Les SVT sont particulièrement impliquées dans les TPE des sections scientifiques.

    Ce contexte nécessite la mise en œuvre d’apprentissages TICE-SVT dès la classe de seconde ; cela signifie que les 5 salles susceptibles d’accueillir des élèves doivent disposer d’équipements informatiques.

    Dans l’état actuel, une seule salle dite « d’EXAO » (235) est équipée de 8 PC ; il faut donc envisager progressivement l’équipement des autres salles via le PRELP, seule source d’ordinateurs à bas prix pour les établissements scolaires.

    Les demandes pourraient s’échelonner de la façon suivante :

    • Octobre 2006 : Salles 235 + 236 + 234 + 238 – 13 PC + 2 Vidéoprojecteurs + Son + 1 imprimante laser réseau

    • Octobre 2007 : Salle 239 – 10 PC + 1 Vidéoprojecteur + Son + 1 imprimante laser réseau

    • Octobre 2008 : Salle 240 – 10 PC + 1 Vidéoprojecteur + Son + 1 imprimante laser réseau

    • Octobre 2009 : Salle 241 – 1 Switch + 2 PC + 1 Vidéoprojecteur + Son + 1 imprimante laser réseau

      Puis commencerait alors le renouvellement du matériel :

    • Octobre 2010 : Salle 235 EXAO – 9 PC

    • Octobre 2011 : Salle 235 + 236 + 234 + 238 – 13 PC

    • Octobre 2012 : Salle 239 ...

      Et ainsi de suite ; cela permet de renouveler les équipements tous les 5 ans ce qui est un délai raisonnable en informatique.

      Remarques :
      􏰀 Etant donnés les besoins en STI et STT de l’établissement, il serait opportun de faire éclater leurs

      demandes par salle ou par atelier afin d’insérer très tôt les TICE-SVT dans les priorités de l’établissement.

      En effet, il est rare que l’intégralité des demandes soit financée par le PRELP.
      􏰀 Il ne faut pas non plus oublier que les STI et STT disposent de la taxe d’apprentissage pour

      s’équiper, ce qui n’est pas le cas de l’enseignement général dont font partie les SVT.

    04/03/06 - Patrice GIRAUDEAU – Yann MAILLARD 5/10

    Intégration des TICE-SVT dans le réseau d’établissement

    TICE – SVT
    Organisation de l’équipement en logiciels

    Implantation des logiciels
    En SVT, tous les logiciels seront installés « en local » sur chaque PC.
    En effet, trop peu fonctionnent réellement en réseau. De plus une telle organisation garde fonctionnel chaque poste de travail, même en cas de graves problèmes sur le réseau.

    Grâce au clonage d’un PC (logiciel SYNCHROPARC que l’établissement possède) et si vous avez des PC identiques dans une salle, la technique à suivre est la suivante :

    􏰀 restaurer la dernière image valide du PC
    􏰀 installer le logiciel
    􏰀 faire une nouvelle image de ce PC
    􏰀 restaurer les autres postes à partir de cette nouvelle image

    En ce qui concerne l’implantation des logiciels, il faut aussi déterminer les machines qui hébergeront l’application ; l’idéal (pour l’administrateur) est de mettre toutes les salles au même niveau, mais vous pouvez aussi en spécialiser certaines : à vous de choisir..
    D’autre part, n’oubliez pas que vous êtes dans un réseau ; il n’est peut-être pas inutile que certaines applications de SVT soient accessibles depuis des points du réseau extérieurs aux SVT : CDI, salle de travail d’élèves...

    Logiciels de base à installer

    Bureautique
    Pour des raisons de coût, l’abandon de la suite Microsoft s’impose ; l’équivalent gratuit s’appelle

    OPEN OFFICE 2.0.
    Ce logiciel contient un traitement de textes, un tableur-grapheur, un module de dessin, un gestionnaire

    de bases de données, un module de présentation assistée par ordinateur.
    La compatibilité Microsoft vers Open Office est bonne (la seule incompatibilité majeure concerne les

    macrocommandes); celle d’Open Office vers Microsoft est excellente.
    D’ailleurs, depuis 2 ans les documents de l’ECE du Bac S sont aussi au format Open Office.

    Multimédia
    Ne pas oublier d’installer de quoi visualiser des animations, à savoir QUICKTIME, WINDOWS

    MEDIA PLAYER, FLASH PLAYER, JAVA RUN TIME, POWERPOINT VIEWER...

    Retouche d’images : Open Office contient déjà un module très intéressant dans ce domaine ; si vous souhaitez quelque chose de plus poussé, il y a THE GIMP qui est un équivalent gratuit de Photoshop.

    04/03/06 - Patrice GIRAUDEAU – Yann MAILLARD 6/10

    Intégration des TICE-SVT dans le réseau d’établissement

    Licences des logiciels

    Dans la mesure du possible, les licences « établissement » sont à privilégier ; elles permettent d’installer le logiciel de façon illimitée dans l’établissement, ce qui facilite entre autres le travail des administrateurs.
    En effet, dans le cas contraire, il faut clairement spécifier les machines qui abriteront le logiciel et tenir une comptabilité rigoureuse au fur et à mesure des renouvellements et des extensions de parc.

    D’autre part, ne confondez pas les licences « réseau » et les licences « établissement » ; une licence « réseau » signifie seulement que le logiciel peut être installé sur un serveur. Au moment de l’achat, il faudra indiquer combien de postes du réseau utiliseront cette application.

    Enfin, ayez une politique très rigoureuse de gestion de vos licences ; voyez cela avec les services d’intendance : soit la gestion se fait au niveau du laboratoire de SVT ou bien au niveau de l’intendance. Vous devez pouvoir à tout moment fournir les preuves matérielles des licences en votre possession.

    Compatibilité des logiciels de SVT avec Windows

    Il faut savoir que certains logiciels de SVT qui fonctionnaient très bien sous Windows 98, ne fonctionnent plus ou partiellement avec Windows XP. On découvre cela au fur et à mesure..
    Alors si vous tenez à quelques applications Windows 98, non remises à jour par l’éditeur, il n’est peut- être pas inutile de conserver quelques postes, hors réseau, en Windows 98 : à vous de voir..

    04/03/06 - Patrice GIRAUDEAU – Yann MAILLARD 7/10

    Intégration des TICE-SVT dans le réseau d’établissement

    TICE – SVT
    Organisation des ressources numériques

    Les opérations ci-dessous doivent être réalisées par l’administrateur du sous-parc ou du réseau général.

    En local, sur le PC

    Créer un répertoire TRAVAIL sur le volume D :
    􏰀 Répertoire partagé
    􏰀 Groupe « Tout le monde » : Lecture seulement
    􏰀 « usager du PC » : Lecture / Ecriture / Suppression

    Cet espace permet de garder un réseau minimal en cas de panne des serveurs. En effet, il est ainsi toujours possible de partager un fichier entre tous les postes de travail, sans que les autres postes puissent modifier ou supprimer ce fichier. (par exemple, l’image de vidéo microscopie que vous venez de sauvegarder sur votre poste de travail : tous les élèves pourront ainsi en prendre une copie, sans toucher à l’original ; seul problème cependant : toute personne passant sur ce même poste pourra supprimer ce fichier ; c’est la limite de ce type de réseau)

    Mais cet espace permet surtout d’effectuer des traitements sur des fichiers importants (images, vidéos, par exemple..) ; il est plus efficace de copier le fichier depuis le serveur dans cet espace et d’effectuer ensuite les traitements « en local » ; le gain de temps est très important.

    Sur le(s) Serveur(s)

    Créer un répertoire SVT sur un serveur
    􏰀 Groupe « Profs SVT » : tous les droits à l’intérieur du répertoire 􏰀 Groupe « élèves » : accès en Lecture seulement

    Cet espace va permettre aux professeurs de SVT de l’établissement de mettre à disposition des élèves des ressources numériques, qui seront accessibles en tout point du lycée.
    Il appartient aux seuls professeurs de SVT de structurer l’ensemble de ces ressources à travers de répertoires.

    Créer un répertoire PROFS-SVT sur un serveur
    􏰀 Groupe « Profs SVT » : tous les droits à l’intérieur du répertoire
    􏰀 Groupe « Personnels du Labo SVT » : tous les droits à l’intérieur du répertoire 􏰀 Aucun autre accès sur ce répertoire

    Cet espace est donc accessible uniquement aux professeurs de SVT et aux personnels de laboratoire de SVT, et sur n’importe quel poste du lycée...
    Il permet de mutualiser les ressources numériques les concernant : préparations de contrôles, gestion du labo, expériences en cours...

    04/03/06 - Patrice GIRAUDEAU – Yann MAILLARD 8/10

    Intégration des TICE-SVT dans le réseau d’établissement

    Créer un répertoire pour chaque classe (en principe, IACA le fait par défaut) 􏰀 Groupe « élèves de la classe XXX» : tous les droits à l’intérieur du répertoire 􏰀 Groupe « profs » : tous les droits à l’intérieur du répertoire

    Cet espace permet la mutualisation et la coopération :

    • -  entre les élèves d’une même classe XXX

    • -  entre les élèves d’une même classe XXX et les professeurs

      Enfin, un cas particulier peut vous amener à formuler une demande spécifique aux administrateurs du réseau ; par exemple, vous organisez un atelier avec quelques élèves et des collègues, pas forcément de SVT ; vous avez besoin de mutualiser des informations... Une situation similaire peut se produire pour un TPE que vous suivez particulièrement.. ; la procédure à suivre sera la suivante :

      Créer un répertoire ATELIERXXX
      􏰀 Créer un groupe « Membres de Atelierxxx » composé des élèves et enseignants impliqués
      􏰀 Attribuer tous les droits au groupe « Membres de Atelierxxx » à l’intérieur du répertoire
      􏰀 Aucun autre accès sur ce répertoire ou bien Accès en lecture seule à tous les autres groupes si

      vous souhaitez montrer ce que vous faites, sans qu’on puisse modifier quoi que ce soit.
      Là encore, cet espace sera accessible depuis n’importe quel poste du réseau aux membres du groupe.

    04/03/06 - Patrice GIRAUDEAU – Yann MAILLARD 9/10

    Intégration des TICE-SVT dans le réseau d’établissement

    TICE – SVT Organisation de l’interface Utilisateur

    L’efficacité de l’outil informatique dépend fortement de l’ergonomie de l’environnement de travail.

    Indépendemment des compétences informatiques des enseignants de SVT, il est nécessaire qu’ils réfléchissent à l’organisation du plan de travail des utilisateurs (élèves et professeurs), puis proposent leurs choix aux administrateurs du réseau ou bien à l’administrateur du sous-parc informatique de SVT.

    Cette réflexion devrait s’inscrire dans un cadre général à l’établissement ; en effet, pour ne pas perturber les utilisateurs, un minimum de cohérence est nécessaire entre les ergonomies qui seront mises en place. En particulier, plus il aura de cohérence dans l’ensemble de l’établissement, plus il sera aisé de faire des fiches techniques de prise en main de l’outil informatique pour l’ensemble des usagers et d’envisager une formation de base relativement standard pour tous les usagers, professeurs et élèves.

    Accès aux applications

    Fondamentalement, 2 possibilités se présentent :

    • Accès aux applications via le menu « Démarrer􏰁Programmes » de Windows

    • Accès aux applications via des raccourcis présents sur le Bureau

      Quel que soit votre choix, le nombre important d’applications en SVT pose un autre problème : comment regrouper de façon cohérente les accès aux applications ?
      Là encore, seule une discussion entre les enseignants de SVT permettra d’aboutir à une solution.

      Accès aux espaces partagés

      Le problème est assez semblable au précédent ; vous disposez de plusieurs solutions :

      • Accès aux espaces partagés via le « Poste de Travail »

      • Accès aux espaces partagés via le « Voisinage Réseau »

      • Accès aux espaces partagés via des « raccourcis sur le bureau »

        Ergonomie et Groupes d’utilisateurs

        Il est possible d’offrir des ergonomies différentes en fonction de l’appartenance à un groupe d’utilisateurs ; par exemple, il est possible d’offrir une ergonomie pour les professeurs et une autre pour les élèves ; on peut même envisager une ergonomie différente entre des Secondes, des Premières et des Terminales.

        Une fois de plus, c’est une discussion entre vous qui permettra d’arrêter une décision.

    04/03/06 - Patrice GIRAUDEAU – Yann MAILLARD 10/10