Vous êtes ici  :   Accueil > POUR ENSEIGNER > Troisième

Troisième

Publié le May 25, 2010 Modifié le : Sep 4, 2011

Écrire à l'auteur

Le  Tuesday, May 25, 2010

Le rôle des immunoglobulines

Le rôle des immunoglobulines

  • par M. Reynoard

    Le rôle des immunoglobulines.

    Niveau :

    3ème

    Contenu notionnel

    Les lymphocytes B sécrètent dans le sang des molécules nommées anticorps, capables de participer à la neutralisation des microorganismes et de favoriser la phagocytose.

    Description de l’activité :

    utilisation d’une interface web pour faire découvrir le rôle des anticorps (ou immunoglobulines) et les cellules qui les produisent.

    B2i :

    C.3.6 Je sais utiliser un outil de simulation (ou de modélisation) en étant conscient de ses limites.

    Durée :

    10 minutes par expérimentation

    Modalités :

    A l’adresse suivante se trouve une interface web permettant de suivre différents "mélanges" : http://a.mathieu84.free.fr/melang/ Ceci n’est absolument pas une modélisation, mais une présentation interactive pour faire comprendre des mécanismes difficiles à représenter à nos élèves.

    JPG - 67,7 ko
    accueil mélangeur

    Il y a deux activités présentées ici


    1. Le rôle des immunoglobulines

    Dans le menu de la page d’accueil choisir "Agglutination des globules rouges de mouton".

    Vous vous trouvez face à l’interface suivante :

    JPG - 150,8 ko
    01_AGGLU

    Vous avez 3 éléments que vous allez pouvoir mettre ensemble. Quand vous passez le curseur de la souris sur un élément, sa description apparait. Quand vous cliquez dessus, l’interface change pour devenir celle qui permet les interactions entre composants.

    JPG - 225,7 ko
    02_AGGLU

    Il en reste qu’à "additionner" les immunoglobulines 1 avec les globules rouges de mouton pour se rendre compte de l’effet d’agglutination.


    2. Les producteurs d’immunoglobulines

    Dans le même interface il suffit de choisir "Expérience de Nossal". Dans ce cadre là vous aurez des salmonelles, des lymphocytes B de deux types, des immunoglobulines de deux types et un phagocyte.

    En faisant divers tests les élèves arrivent à trouver que les immunoglobulines bloquent les bactéries. Les lymphocytes qui ont appris à reconnaitre les salmonelles ont le même effet (on peut donc en déduire que les lymphocytes produisent ces anticorps). Enfin les élèves comprennent que les anticorps facilitent le travail des phagocytes en bloquant les micro-organismes pathogènes.


    Il est très important de faire ressortir le caractère démonstration non réelle de cet outil. Pour ce faire insister (ou poser des questions, pour voir si les élèves y arrivent par eux mêmes) sur la répétabilité parfaite des simulations, sur le caractère schématique des représentations. Il est important d’évaluer si les élèves ont bien conscience que cette interface n’est qu’un schéma évolué. C’est ce qui permet de valider (ou pas) l’item du B2I.

    Place de l’activité dans la démarche :

    La réaction phagocytaire a déjà été vue. Elle est décrite comme une réaction rapide face à une pénétration d’éléments étrangers.

    Lors des cours précédent les différentes notions doivent être acquises :
    - le corps réagit à la présence d’éléments étrangers en son sein
    - des immunoglobulines sont produites lors du développement des ses éléments étrangers dans le corps (analyse de prise de sang par exemple)

    Outils et logiciels nécessaires :

    - navigateur web
    - lecteur flash à jour

    Remarque
    Tout retour d’expérience (positif ou pas) ou remarque quand à l’utilisation de cette interface seraient les bienvenus pour la faire évoluer dans le bon sens, ou du moins dans un sens majoritairement souhaité. Merci par avance.