Connectez-vous

Accueil

Archives

Publié le Apr 8, 2015 Modifié le : Sep 22, 2016

Écrire à l'auteur

Le  Wednesday, April 8, 2015

"3-6-9-12" : les repères du docteur Tisseron pour apprivoiser les écrans

CONFERENCE DEBAT LE 14 AVRIL A 20H30 SISTERON - SALLE ALCAZAR

  • CONFERENCE DEBAT LE AVRIL A SISTERON

     

    « 3-6-9-12 », c’est la règle mise au point par Serge Tisseron, psychiatre, docteur en psychologie et psychanalyste, pour apprivoiser les écrans. Ces repères simples, il les diffuse aux familles, aux pédagogues et aux professionnels de la santé pour sensibiliser aux nouveaux rites de passages induits par notre société de technologies numériques. Il ne s’agit pas d’interdire les écrans mais de les introduire de façon progressive pour apprendre à les utiliser afin qu’ils soient un vecteur d’humanité et de socialisation, et non d’enfermement.

     

    Le docteur en psychologie utilise l’image de l’alimentation : « de la même façon qu’il existe des règles pour l’introduction des laitages, des légumes et des viandes dans l’alimentation d’un enfant, il est possible de concevoir une diététique des écrans, afin d’apprendre à utiliser correctement les écrans comme on apprend à bien se nourrir. » (source : http://www.sergetisseron.com/3-6-9-12/)

     

    Avant 3 ans : l’enfant construit ses repères spatiaux et temporels en interaction avec son environnement et grâce aux histoires qu’on lui lit, aux pages des livres qu’il feuillette. Télévision, DVD, tablettes, n’apportent rien si ce n’est un complément aux jouets traditionnels tant qu’ils permettent de jouer ensemble ; cela passe par l’utilisation de logiciels adaptés.

     

    De 3 à 6 ans : scolarisé en maternelle, l’enfant à la maison doit apprendre les règles de limitation du temps devant la télévision, l’ordinateur ou la console. Les jeux à plusieurs sont à privilégier (avec les copains ou en famille). Jouer seul devant un écran et sans limitation à cet âge peut se transformer en un comportement addictif.

     

    De 6 à 9 ans : l’enfant est en train d’apprendre à lire et à écrire, à la maison en plus de la consolidation des règles sur le temps d’écrans, on explique à l’enfant le droit à l’image et à l’intimité. Cela passe par l’interdiction d’avoir la télé, l’ordinateur ou la console dans la chambre.

     

    De 9 à 12 ans : on prépare l’enfant à l’usage d’un téléphone portable, on lui apprend ce qu’est internet.

     

    A partir de 12 ans : en lien avec sa prise de nouveaux repères au collège, l’enfant « surfe » seul mais il convient de limiter le temps de connexion et de discuter avec lui de téléchargement, de pornographie, de harcèlement et de réseaux sociaux.

     

    A tous les âges, il convient de limiter les écrans, de choisir des programmes adaptés et d’échanger avec les enfants sur ce qu’ils voient. Ces recommandations du docteur Tisseron sont relayées par l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire et sont diffusées par l’intermédiaire de la campagne « Apprivoiser les écrans » afin de redonner aux parents et aux pédagogues leur place et leur rôle dans la construction des jeunes face aux écrans.

     

    Des affiches libres de droit sont téléchargeables sur le site des éditions érès

     

    Des ressources sont accessibles sur le site de la campagne de sensibilisation : http://www.apprivoiserlesecrans.com/

     

    Le docteur Tisseron est l’auteur de nombreux essais et ouvrages illustrés. A l’initiative de la ville de Sisteron, il animera une conférence-débat le 14 avril 2015 à la salle de l’Alcazar.

     

    Pour en savoir plus :

    Grandir avec les écrans "La règle 3-6-9-12" (Bruxelles : Yapaka 2013)

    (Bruxelles : Yapaka 2009 ou Paris : Fabert 2011)

     

    Et le blog du docteur Tisseron