Vous êtes ici  :   Accueil > Cartographie des projets

Cartographie des projets

Publié le 18 août 2015 Modifié le : 5 oct. 2018

Écrire à l'auteur

Le  mardi 18 août 2015

La médiation entre pairs valorisée par l'institution

Remise d'attestations d'aptitudes à la médiation pour des collégiens engagés dans ce dispositif

  • Les élèves primés et les adultes qui les ont formés et supervisent les médiations entre pairs

     

     

     

    Une soixantaine d’élèves médiateurs ont été distingués au cours d’une cérémonie, organisée le 16 juin 2015, au collège de l’Estaque par l’équipe de direction et la CARDIE (Cellule en charge de l’innovation pédagogique  au sein de la DAFIP). Issus de divers collèges des quartiers nord de Marseille (l’Estaque, Manet, Prévert) et de Septèmes-les-Vallons, ces élèves étaient rassemblés pour la première fois, ainsi que les coordonnateurs adultes, enseignants, personnels santé et social, éducateurs, qui les accompagnaient. Les Principaux des collèges et quelques familles avaient également fait le déplacement.

     

     

    Après une démonstration de médiation réalisée par 4 élèves du collège Ferrandi (Septèmes), Rodrigue Coutouly, Proviseur Vie Scolaire de l’académie d’Aix-Marseille, a remis à chacun une attestation d’aptitudes à la médiation.

     

     PVS

     

    Ce document précise  le degré d’expérience acquise :

    • médiateur initié,
    • médiateur confirmé,
    • médiateur « moniteur » lorsque l’élève est engagé dans la formation à la médiation de ses pairs, aux côtés des référents adultes.

     

    Un film sur la médiation par les pairs a été tourné par les élèves de la Segpa du collège Prévert. Il sera prochainement accessible sur le site du collège et sur le site de la Cardie.

    La MAIF, marraine de l’évènement, a également pris part à la cérémonie. Son représentant, Michel Trinquet, avait apporté un petit présent (une clé USB) pour chacun des élèves.

    Un goûter offert par le collège de l’Estaque a permis de prolonger les échanges et d’acter la naissance d’un réseau académique de médiateurs scolaires, appelé à s’élargir.

     

    IMG 8247

    De gauche à droite : Michel Trinquet, représentant MAIF ; Florence Savey, coordonnatrice du projet au collège Ferrandi, a assuré la formation au mieux vivre ensemble et à la médiation de  de l’équipe de l’Estaque en 2013-2014 ; Catherine Mussillon, chargée du suivi du projet à la Cardie et Rodrigue Coutouly, Proviseur vie scolaire et maître de cérémonie

     

     

    La médiation par les pairs vise à apaiser les tensions qui peuvent survenir entre élèves  dans les cours de récréation. Elle est basée sur l’engagement d’élèves préalablement formés, qui interviennent en binôme lorsqu’un problème relationnel survient entre deux élèves. Le binôme de médiateurs proposent à ces derniers d’en parler posément, dans une salle à disposition, et de les aider à trouver ensemble une solution « gagnant-gagnant » au conflit.

     Si les élèves médiateurs n’ont pas vocation à se substituer aux professionnels de l’Education (personnels de direction, enseignants, conseillers principaux d’éducation, assistants d’éducation…), ni d’intervenir sur des situations complexes ou sensibles, ils apportent une réelle complémentarité afin d’agir favorablement sur le climat scolaire et les relations entre élèves. Ils permettent notamment à leurs camarades de se confier plus facilement, d’expliquer l’origine des tensions (problèmes familiaux, difficultés scolaires, dispute avec l’un de leurs proches, rivalité…) et d’instaurer un dialogue.

     Une solide formation au « mieux vivre ensemble » (travail sur l’empathie, la communication…) est requise avant d’organiser les premières médiations. Elle est en premier lieu suivie par les adultes de l’établissement souhaitant s’engager dans le dispositif. Ceux-ci interviennent ensuite comme formateurs sur les mêmes thématiques auprès des élèves.

     

     

    Le collège de l’Estaque a initié cette démarche en 2013-2014 et sollicité la CARDIE pour le financement de la formation des adultes par un partenaire associatif.

    La CARDIE a pu répondre favorablement à cette demande en faisant appel à une subvention de la MAIF, dans le cadre d’une convention de partenariat MAIF/Académie d’Aix-Marseille. L’accompagnement par la CARDIE s’est concrétisé en outre par la mise en place d’une démarche qualité, grâce à l’implication dans le projet de deux enseignantes-chercheuses de l’ESPE travaillant sur la communication verbale non violente.

     

    Des enseignants, des CPE mais aussi l’assistante sociale, l’infirmière, la coordonnatrice écoles-collège de l’Estaque et quelques professeurs des écoles alentours ont bénéficié de 3 jours de formation comprenant : jeux de rôle, exercices pour travailler de manière ludique mais approfondie sur la connaissance de soi et l’altérité, l’expression des émotions, la communication et les grands principes de la médiation.

    Ces personnels ont à leur tour formé  les élèves de cinquième, à raison de 2h hebdomadaires au cours de cette année scolaire 2014-2015. Un « tronc commun » de 10 séances d’éducation au « vivre ensemble » pour tout le niveau cinquième puis, pour les élèves volontaires - une petite dizaine pour cette première année-, 3 séances complémentaires de formation à la médiation.

     

    Pour l’équipe de l’Estaque et les acteurs institutionnels engagés à ses côtés, les objectifs pour l’année scolaire 2015-2016 sont multiples :

     

    • renforcer l’équipe éducative engagée dans le projet ;
    • étoffer celle des 9 élèves volontaires cette année pour devenir médiateurs ;
    • étendre l’action au premier degré grâce au financement de la formation de tous les professeurs des écoles de l’Estaque par le centre social ;

     

    • poursuivre les échanges et le travail en réseau avec les autres collèges ;
    • continuer à poser les jalons d’une évaluation objective et quantitative des impacts de la médiation par les pairs sur le climat scolaire ;
    • réfléchir à la faisabilité d’un transfert du projet à plus grande échelle dans l’académie.