Connectez-vous

Accueil

Pluralisme des croyances et laïcité (Tale)

Publié le 14 sept. 2015 Modifié le : 6 mai 2016

Écrire à l'auteur

Le  lundi 14 septembre 2015

Un film phare sur le laïcité : " IRANIENS "

Documentaire de Mehran Tamadon

  • Le réalisateur Mehran Tamadon est un iranien athée vivant à Paris, qui a réussi à convaincre quatre mollahs, partisans de la République Islamique d'Iran, de venir habiter et discuter avec lui pendant deux jours dans sa maison de famille des environs de Téhéran. Dans ce huis clos, les débats se mêlent à la vie quotidienne pour faire émerger sans cesse cette question : comment vivre ensemble lorsque l'appréhension du monde des uns et des autres est si opposée ?

    Jusqu’où puis-je dialoguer avec quelqu’un dont la pensée semble exclure mon existence propre ?

    C’est cette question que, dans une volonté de tolérance et d’ouverture, le documentariste Mehran Tamadon se pose à propos de sa condition d’athée en Iran. Et sa réponse tient à son courage de filmer, et d’affirmer : « Je veux exister dans une société qui me nie et dire ce que je pense ? Je prends ma caméra et je trouve des gens avec qui débattre ! ». Iranien, son deuxième long métrage, poursuit ainsi un dialogue délicat avec les tenants de la République islamique entamé avec ses deux premiers films, Behesht Zahra, mères de martyrs (2004, moyen métrage) et Bassidji (2010). Après bien des refus, le réalisateur est parvenu à convaincre quatre mollahs (religieux iraniens) de partager son quotidien pendant 48 heures pour discuter, sous l’œil de la caméra, des conditions du « vivre ensemble ».

    « Iranien » porte ainsi des questionnements universels sur la possibilité du dialogue, la parole citoyenne, le rapport de la politique au religieux, les relations entre croyants et non-croyants, la laïcité... C'est en cela qu'il saura vous intéresser particulièrement.