Connectez-vous

Accueil

Plateformes

Publié le 22 nov. 2015 Modifié le : 15 mai 2016

Écrire à l'auteur

Le  dimanche 22 novembre 2015

M@GISTERE

Plateforme numérique interactive

  • La Direction du Numérique pour l'Éducation (DNE) et la Direction Générale de l'Enseignement Scolaire (DGESCO), en lien avec la Direction Générale de l'Enseignement Supérieur et de l'Insertion Professionnelle (DGESIP), ont lancé en septembre 2014, en direction des Écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE), un appel à projets afin de réaliser de nouveaux parcours de formation M@gistère pour la formation continue des enseignants des 1er et 2nd degrés. Cet  appel à projet permettra : d'accroître l'offre de parcours de formation mise à la disposition des équipes académiques de formation continue ; de mieux identifier, pour les ESPE, les parcours proposés par le ministère ou par les établissements partenaires. Ces parcours pourront également être utilisés dans le cadre de la formation initiale. L'investissement important des ESPE concernant cet appel à projets conduit à envisager un renouvellement de l'opération pour enrichir davantage l'offre de parcours et encourager les innovations.

    M@gistère est un dispositif de formation continue tutorée et interactive conçu pour les enseignants du premier et du second degré, qui complète l'offre de formation existante. M@gistère est un des onze nouveaux services pour faire entrer l'École dans l'ère du numérique.

     

    Les parcours de formation

     

    Les parcours de formation sont mutualisés au niveau national

    Ils émanent : de la direction générale de l'enseignement scolaire (DGESCO), qui pilote, en tant que maîtrise d'ouvrage, l'offre nationale à travers un comité éditorial ; la réalisation des parcours est confiée à la direction du numérique pour l'éducation (DNE) ou à des partenaires (Ifé, Espe, Canopé...) ; des académies, qui proposent des parcours répondant aux besoins de formation de leurs personnels.

     

    Les parcours de formation sont conçus pour être mis en oeuvre selon des durées variables

     

    • Pour le premier degré, dans le cadre de la redéfinition des obligations de service des professeurs des écoles, au moins 9 des 18 heures consacrées à l'animation pédagogique et à des actions de formation continue devront être dédiées à des formations sur support numérique.
    • Pour le second degré, dans le cadre du plan académique de formation, le professeur candidate ou est invité à participer à des actions de formation hybrides.

     

    Les parcours de formation sont fondés sur une interface entre enseignants et formateurs

     

    Ils permettent de suivre et d'accompagner le parcours de chaque enseignant. Ces parcours de formation à distance peuvent se prolonger, pour le premier degré, durant les périodes d'animation et de formation en circonscription organisées par les inspecteurs de l'éducation nationale, avec l'appui des conseillers pédagogiques de circonscription et départementaux.

    La prise en compte du numérique et des modalités hybrides est portée sur l'ensemble du territoire à travers M@gistère, qui met à disposition de toutes les équipes de formation des outils efficients.

     

    Mise en oeuvre de la formation en ligne

     

    La réussite de M@gistère repose sur la mobilisation de tous les acteurs de la formation en académie.

     

    Les responsables académiques de la formation peuvent assurer la coordination, en lien avec les inspecteurs d'académie-directeurs académiques des services de l'éducation nationale, qui pilotent les groupes départementaux pour l'organisation de la formation des enseignants du premier degré, et les délégués académiques au numérique

     

    Il appartient aux inspecteurs de l'éducation nationale de déterminer les priorités de formation pour leur circonscription, sur la base des besoins qu'ils identifient ou de ceux exprimés par les personnels et des priorités académiques. Le plan de formation en ligne est arrêté par l'inspecteur de l'éducation nationale pour les enseignants de sa circonscription, en tenant compte des besoins exprimés en relation avec le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat de l'éducation.