Connectez-vous

Accueil

Centre Gilles Gaston Grangier (CGGG)

Publié le 14 avr. 2016

Écrire à l'auteur

Le  jeudi 14 avril 2016

WORKSHOP Inférences et Démonstrations

31 Mai - 1er Juin 2016 Université Aix-Marseille, Marseille

  • Ces journées, organisées par G. Crocco et A. Piccolomini, se dérouleront à la Frumam (locaux St Charles à Marseille) - salle de séminaire du 3ème étage, à partir de 9h.

     

    L'Université d'Aix-Marseille, ses laboratoires CEPERC (Centre d'épistémologie et d'ergologie comparatives) et FRUMAM (Fédération de recherche des unités de mathématiques de Marseille), et la fondation A*MIDEX, ont le plaisir d'annoncer le Workshop :

     

    Inférences et Démonstrations

     

    31 Mai - 1er Juin 2016

    au FRUMAM - salle de séminaire du 3ème étage

    3 place Victor Hugo - case 39

    13331 - Marseille Cedex 03

     

    Résumé

     

    Depuis sa naissance, la logique a été engagée dans l’étude du raisonnement correct ou, plus spécifiquement, des démonstrations. Une démonstration devrait avoir le pouvoir épistémique de nous donner une justification des jugements ou des affirmations auxquels elle aboutit ou, d’un point de vue différent, de nous contraindre à accepter ses conclusions. Quelles sont les formes de raisonnement ayant ces propriétés ? Et, surtout, pourquoi ont-elles ce pouvoir contraignant ?

     

    Selon Descartes, un raisonnement correct n’est qu’une chaine d’inférences valides. Le pouvoir épistémique des démonstrations devrait donc dépendre du pouvoir épistémique des inférences valides. La question devient donc : qu’est-ce qu’une inférence ? Et pourquoi les inférences valides ont une force épistémique ? Loin d’être un problème psychologique, cette réflexion engage à la fois l’épistémologie, la logique et les mathématiques.

     

    Liste des intervenants

     

    • Milos Adzic (Université de Belgrade)
    • Cesare Cozzo (Université de Rome)
    • Gabriella Crocco (Université d'Aix-Marseille)
    • Kosta Došen (Université et Institut Mathématique de Belgrade)
    • Nissim Francez (Technion Israel Institute of Technology)
    • Per Martin-Löf (Université de Stockholm)
    • Dag Prawitz (Université de Stockholm)
    • Peter Schröder-Heister (Université de Tübingen)
    • Goran Sundholm (Université de Leyden)
    • Luca Tranchini (Université de Tübingen)
    • Gabriele Usberti (Université de Siena)

     

    Site avec programme, résumés et autres liens :

    http://www.ceperc.cnrs.fr/spip.php?article326&lang=fr