Connectez-vous

Accueil

Questionner le monde du vivant, de la matière et des objets

Publié le 2 sept. 2016 Modifié le : 24 mars 2017

Écrire à l'auteur

Le  vendredi 2 septembre 2016

Séance 2 : Les ombres et la lumière

Séance 2 : Les ombres et la lumière - Avignon - St Roch

  • Séance 2 : Les ombres et la lumière

     

    L’enseignant présente le matériel qui sera à disposition des groupes pour vérifier les hypothèses émises à la suite de la dernière séance.

     

    Les élèves ont complété un tableau en répondant à un questionnaire sur les ombres.

     

    Les élèves disposent donc d’une lampe, d’un personnage et d’une feuille blanche pour voir l’ombre.

     

    La classe est plongée dans le noir. Après une première phase de jeu avec le matériel, les élèves se mettent en recherche de la preuve pour répondre aux différentes questions de la fiche et ainsi vérifier leurs hypothèses.

     

    s2ombrelumièreAvignon1

    s2ombrelumièreAvignon2

     

    Après manipulation, le maître demande aux groupes de présenter au tableau les résultats de leurs recherches.

     

    Ils ont à leur disposition le même matériel et doivent expliquer l’ensemble de leurs gestes.

     

    Afin de faciliter l’expression orale de ses élèves, l’enseignant demande d’utiliser une syntaxe précise et répétée.

     

    s2ombrelumièreAvignon3 

     

    Les questions du maître sont toujours les mêmes :

    « Quelle expérience faites-vous ? » « Pourquoi ? »

    « Expliquez ce que vous faites ! »

     

    Les élèves doivent répondre par :

    « - J’allume la lampe ! »

    « - J’éclaire le personnage ! »

    « - Je regarde l’ombre … ! »

     

    Certaines questions posent problèmes aux élèves à cause d’une méconnaissance du vocabulaire :

    Est-ce que l’on voit les détails dans l’ombre ?

    L’enseignant a du expliquer aux élèves ce que l’on entendait dans le mot « détails » :

    la marque des habits, les affaires, une cravate, des lunettes …

     

    Une fois le vocabulaire compris par les élèves, il leur est devenu facile de répondre à la question posée.

    « -Non, on ne peut pas voir les détails dans l’ombre ! »

     

    Les élèves n’ont pas réussi à attraper l’ombre.

     

    s2ombrelumièreAvignon4

     

    Pour la question : Est ce que je peux séparer l’objet de son ombre ?

     

    Le premier groupe n’a pas trouvé de solution pour séparer l’objet de son ombre.

     

    Le maître a demandé si tout le monde était d’accord. Mais une élève avait trouvé une solution qu’elle est venue présenter et expliquer à ses camarade :

    « - on soulève le personnage de la table ou de la feuille tout en l’éclairant ! »

    Pour la question : Est ce que je peux faire disparaître l’ombre ?

     

    Un premier groupe propose de cacher la lumière avant qu’elle ne touche le personnage à l’aide de la main ou d’une feuille.

     

    Un second groupe propose d’éteindre la lumière.

     

    Un autre élève vient présenter une autre idée :

    « - je mets la lumière à coté du personnage ! On n’éclaire pas le personnage ! »

     

    Les élèves continueront les manipulations à la séance suivante.