Connectez-vous

Accueil

Sixième

Publié le Jun 14, 2016 Modifié le : Jul 25, 2020

Écrire à l'auteur

Le  Tuesday, June 14, 2016

Rome, du mythe à l'histoire

Auguste – Mythes fondateurs – Fondation de Rome – Tâche complexe – Travail en îlot

  • CC Wikipédia

     

    Classe de sixième

     

    Thème : Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au 1er millénaire avant J.-C.

     

    Ce thème est traité à partir de l’étude de l’empereur Auguste. Auguste serait considéré comme un nouveau fondateur de Rome, et par association, comme un nouveau Romulus. Il utilise la « commémoration » des actes fondateurs de Romulus et Enée comme socle et archétype de sa refondation. Le lien entre mythologie et pouvoir s’observe dans l’imagerie impériale. Il est indispensable de contextualiser les récits des origines de Rome avec l’idéologie augustéenne qui vise à matérialiser les liens entre les mythes fondateurs et la gens Iulia. Les récits offrent à cette dynastie une triple ascendance (Vénus, Mars et César divinisé). Auguste, en se mettant en lien avec Énée et la mythologie de la fondation de Rome, montre non seulement la naissance d'une nation, mais aussi un temps éternel, divin, ce qui a renforcé le terme d’ « âge d'or» qui qualifie son règne. Dans une situation problème ou tâche complexe, les élèves sont amenés à s'interroger sur ce lien entre mythes fondateurs et pouvoir impérial, à confronter les légendes avec les découvertes archéologiques et porter un regard critique sur un document source. En îlot, les élèves sont répartis par groupes hétérogènes de 3 ou 4 élèves et répondent par un travail collectif sur la base d’une aide entre pairs et d’une écriture collaborative pour la production finale. Une présentation de cette production est réalisée par les élèves à l’oral devant la classe.

     

    par Nicolas Bertrand