Connectez-vous

Accueil

De la constante macabre et autres considérations sur la notation

Publié le 22 sept. 2016

Écrire à l'auteur

Le  jeudi 22 septembre 2016

De la constante macabre et autres considérations sur la notation

La constante macabre et autres considérations sur la notation

  • De la constante macabre et autres considérations sur la notation

    La « constante macabre » désigne le phénomène par lequel la proportion de mauvaises notes attribuées serait toujours la
    même, quels que soient le sujet et la difficulté de l'examen et quel que soit le correcteur (loi des 3 tiers).
         Si le phénomène de la « constante macabre » est
    particulièrement observable dans les pratiques de notation
    chiffrée auxquelles conduisent certaines évaluations
    sommatives (diagnostique, bilan, certificative…), nous pouvons
    considérer qu’il peut également apparaitre dans les évaluations
    par compétences, notamment quand celles-ci sont converties
    en notes et qu’elles participent d’un classement plus ou moins
    conscient et volontaire des élèves évalués. L’attribution des
    mentions ou des distinctions pourrait en être une
    manifestation.