Connectez-vous

Accueil

Parcours citoyen Lieux et temps de la mémoire Mémoires vives, questions sensibles Défense et sécurité nationale Nos actualités (Expositions, conférences, films...)

Ressources

Publié le 8 oct. 2017

Écrire à l'auteur

Le  dimanche 8 octobre 2017

Jules MORGAN, un homme engagé dans la Résistance à Salon

Jules Morgan est né le 23 Janvier 1896 à la Faurie, un petit village des Hautes Alpes. Il est issu d'une vieille famille républicaine. C'est un socialiste de la première heure et de toujours. Ce cultivateur a confiance en son pays malgré la capitulation de 1940. Contacté par Marcel Roustan, chef du réseau de la Résistance salonaise, il est tout de suite d'accord pour se battre.

  • Monument du Val de Cuech, Salon-de-Provence (photographie personnelle, réalisation Sarah Clavé)

    Membre des F.F.I, il devient responsable de dépôts d'armes. Il cache les armes chez lui, dans une ferme, après la constitution de l'Armée secrète : c'est son premier acte de résistance. Le 15  juin 1944, la Gestapo l’arrête dans sa propriété. Battu à coups de crosses, il est amené dans un autre dépôt d’armes où le propriétaire est absent. Il est retrouvé fusillé au Val de Cuech avec Marcel Roustan et Gaston Cabrier le 18 juin 1944. Son acte de décès, dont la copie est conservé aux archives municipales de Salon-deProvence, précise « le 16 juin 1944, heure inconnue, vallon du Val de Cuech est décédé Jules Joseph Morgan, cultivateur. »