Vous êtes ici  :   Accueil > Informations EQUIPE Web
Connectez-vous

Accueil

CONTINUITE DES APPRENTISSAGES Informations des IEN Informations EQUIPE Web BAC PRO CAP PSE en Bac PRO et CAP SVT en 3ème Prépa des Métiers SEGPA AUTRES RESSOURCES SIGLES et DEFINITIONS MEDIATHEQUE BiotechTICE

Informations EQUIPE Web

Publié le 4 déc. 2017 Modifié le : 8 nov. 2018

Écrire à l'auteur

Le  lundi 4 décembre 2017

Lettre Édu_Num Handicap et numérique N°02

Ressources numériques pour aider les enseignants dans leurs pratiques pédagogiques à destination des élèves porteurs de troubles.

  • Lettre Édu_Num Handicap et numérique N°02

    Cette lettre propose des ressources numériques pour aider tous les enseignants, et les acteurs de la communauté éducative, dans leurs pratiques pédagogiques à destination des élèves porteurs de troubles. Elle vise notamment la dyslexie et la dyspraxie. La prise en compte des troubles de leurs élèves par les enseignants demande une attention particulière à leurs besoins voire une adaptation des documents pédagogiques. Cette adaptation, si elle se met en place pour ces élèves à besoins éducatifs particuliers, est utile à tous les élèves de la classe. Les ressources numériques (outils, contenus, services) adaptables sont particulièrement précieuses, en voici quelques exemples.

     

    Les élèves porteurs de DYS sont particulièrement nombreux à l’École (entre 3% et 10%, soit 3 élèves par classe en moyenne). Ils sont porteurs d’un handicap « invisible » ce qui conduit un grand nombre de ces élèves à des difficultés scolaires. Le numérique apporte aux besoins éducatifs particuliers de ces élèves, et à leurs enseignants qui seraient également porteurs de ces troubles, des réponses particulièrement pertinentes. On pourra se reporter à la synthèse sur l'état de l'École publiée par la DEPP en novembre 2017, avec notamment la répartition selon la déficience des élèves en situation de handicap en 2015-2016 (Point 12 : 350 000 élèves en situation de handicap sont scolarisés au cours de l’année scolaire 2015-2016, huit sur dix en milieu ordinaire et deux sur dix dans un établissement spécialisé. Le mode de scolarisation et le parcours scolaire de l’élève sont très liés à la nature du trouble.)