visuel

Bienvenue

A la Une : Liens Citoyens n°11 

 

 

Éditorial

 

 

Bernard Beignier Recteur de la région académique de Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

Chancelier des Universités

 

Recteur de l’académie d’Aix-Marseille

 

 

 

 André Malraux s’exprima un jour : « Une civilisation me paraît se définir à la fois par des questions qu’elle se pose et par celles qu’elle ne se pose pas. ». Pour ce qui est de la civilisation propre à notre pays, c’est-à-dire au sens précis de ce mot, « la vie des citoyens de telle cité », la laïcité, depuis bien longtemps représente une volonté de vivre ensemble en permettant à chacun d’exprimer ses sentiments touchant le domaine spirituel ou philosophique sans altérer le lien social qui requiert une retenue, une neutralité, un silence même. Longtemps la laïcité fut une question qui ne posait plus : désormais elle se pose à nouveau et elle doit se vivre dans un contexte social profondément renouvelé. En cela, le principe de la laïcité est le fruit de la liberté mais il en est également l’une des racines. La liberté induit la laïcité mais la laïcité suppose la liberté : les deux sont liées par une rime parfaite. Au-delà la laïcité s’inscrit dans un ensemble de ce qu’il est convenu de dénommer les « valeurs de la République ». Non que ces valeurs soient strictement propres à la république française mais parce que certaines sont plus en corrélation avec ce qu’est l’idéal républicain lui-même étroitement corrélé à ce fort désir d’unité nationale qui traverse toute l’histoire de notre pays. Si certaines valeurs se retrouvent dans beaucoup d’autres pays, on peut dire qu’en France elles sont le ciment de la construction républicaine et indissociables du pacte social constitutionnel tel que nous le concevons dans notre pays. Il ne s’agit pas de juger celui d’autres pays : simplement le nôtre a sa particularité. Dépassant la laïcité, l’on doit aussi contempler ce qu’est « l’esprit critique ». Au pays de Descartes, le questionnement est essentiel dans la maturité de l’intelligence qui doit s’épanouir avec l’arrivée à la majorité. Savoir s’interroger ce n’est pas trouver nécessairement des réponses à tout, aisées et simples. Mais c’est se confronter d’abord à soi-même et donc aux autres. Le respect de ceux-ci passant par le respect de soi-même, ce qui implique humilité et distance. L’ensemble de ce numéro « Hors-Série – Valeurs de la République » réunit des auteurs variés mais ayant un but commun qui est de cheminer dans cette voie très socratique de l’interrogation et de la maïeutique. J’en remercie chacun d’eux, et notre Proviseur Vie Scolaire, Eric Rusterholtz, qui a bien voulu composer ce bouquet coloré et odorant.

 

 

 

 

 

 

 

 

Liens Citoyens n°11

 

Lettre d'informations réalisée par l'équipe académique d'éducation à la citoyenneté et proposant une réflexion globale, une veille sur l’information si souvent faussée notamment sur les réseaux sociaux en cette période difficile, et une analyse critique adaptée pour les élèves, mais aussi, et surtout, pour les enseignants.

 

Avec logo ac. aix marseille

 

-

 

 

Articles à la une

  • Le 29 octobre 2020

    Préparer les journées citoyennes

    Le portail citoyenneté agrège un large éventail de ressources (documents, liens, offre de formations...) qui ont en commun de contribuer à la formation du futur citoyen dans le cadre des « éducations à ». Vous y trouverez notamment dans la rubrique "se former" des ressources pour les cadres de l'Education Nationale, et dans la rubrique "Ressources parcours citoyen"  des ressources mises en place par le corps d'inspection pour préparer les journées citoyennes et enrichir le parcours citoyen..

    Lire la suite   

Les nouveautés