Connectez-vous

Accueil

Théâtre

Publié le 29 oct. 2018

Écrire à l'auteur

Le  lundi 29 octobre 2018

Sortie de résidence de la création Dan Da Dan Dog du Théâtre du Rivage

Audrey Gilles-Chikhaoui, professeur relai auprès du Théâtre de La Garance à Cavaillon présente la sortie de résidence de la création Dan Da Dan Dog du Théâtre du Rivage par Pascale Daniel-Lacombe, metteuse en scène à la tête de la compagnie.

  • Dan Da Dan Dog de Rasmus Lindberg



    Pascale Daniel-Lacombe, metteuse en scène à la tête de la compagnie du Théâtre du Rivage et artiste compagnonne de La Garance, a présenté, le mardi 2 octobre 2018, la sortie de résidence de sa création en cours, Dan Da Dan Dog, devant des enseignants et des adolescents curieux de découvrir ce qui pouvait se cacher derrière ce titre d’une pièce du suédois Rasmus Lindberg.
    Pour la première fois ce soir-là, les comédiens jouaient dans l’ordre les scènes qui composent le début de la pièce. Bien qu’une actrice était absente et que le texte avance de manière impressionniste en brouillant la temporalité, chacun a pu pénétrer dans l’univers intime des personnages et prendre la mesure du projet de Pascale Daniel-Lacombe : comment représenter le temps propre à chaque individu, comment montrer les liens entre ces différents temps subjectifs ?
    A partir d’un point de départ qui est aussi une fin (la mort), le rapport au temps s’installe grâce à des questions qui façonnent la vie des êtres (la maladie, la foi, l’amour, le futur...) et à une mise en espace qui souligne la plasticité de la perception temporelle.
    L’ébauche présentée, entre drame et comédie absurde, et menée par des comédiens en perpétuel travail de création déjoue les difficultés annoncées et rend accessible et palpable des problématiques familières à tous.

    La pièce sera jouée à La Garance le jeudi 14 mars 2019 à 20h30 et en représentation scolaire le jeudi 14 mars à 14h15.

    Prolongements pédagogiques possibles :

     

    • en Français 3: la pièce permet une première approche du théâtre contemporain, notamment grâce au travail de la mise en scène (déconstruction de l’espace, scénographie) et au registre oscillant entre drame et comédie.

    • en Français (1re) : représenter le temps et l’espace au théâtre ; travailler sur l’entrecroisement des destinées ; interroger la notion de comique dans son renouvellement formel.

    • en Philosophie : interroger les notions d’existence et de temps (L), le bonheur (toute section), le langage (L, ES).