Connectez-vous

Accueil

Accueil

Publié le 16 janv. 2019

Écrire à l'auteur

Le  mercredi 16 janvier 2019

JAP2018 - "La Résistance en jouant ! Pédagogie de projet, histoire, mémoire et citoyenneté", collège Jean Bernard à Salon-de-Provence (13)

Acteur de son apprentissage

  • Dans le cadre du parcours citoyen, des élèves de troisième s’engagent, conçoivent et créent un jeu, "Qui était-ce ?", pour apprendre l’histoire, la mémoire et le parcours des résistant(e)s de la Seconde Guerre mondiale. Les élèves sont les initiateurs et les acteurs du projet et travaillent autrement à la réalisation d’une tâche complexe.

     

     

    Contribution de Sarah Clavé, enseignante d'histoire-géographie
    au collège Jean Bernard de Salon-de-Provence (13)

     resistance en jouant 3

     

     

     

    Création


    Ce projet est né de la classe de troisième et des élèves eux-mêmes. La participation au Concours national de la Résistance et de la Déportation 2018 ("S’engager pour libérer la France") leur a été proposée ainsi qu'un E.P.I (enseignement pratique interdisciplinaire) engageant les lettres, l'histoire et l'éducation musicale ("résister par les mots et les rythmes en s'engageant pour libérer la France").

     

     

    Réalisation


    Dans le cadre de la leçon d'histoire (La France défaite et occupée. Régime de Vichy, collaboration, Résistance), du parcours citoyen et de l'E.M.I. (éducation aux médias et à l'information), les élèves ont réalisé des recherches, dans une démarche prosopographique, sur des résistant(e)s et ont eu l'idée de formaliser le rendu de celles-ci sous forme de jeu.

     

     

     

     

    Elaboration


    L'idée du jeu de cartes a vite été abandonnée au profit du "qui est-ce ?". La conception, la création et la réalisation ont eu lieu en cours d'A.P. (accompagnement personnalisé) par un travail collaboratif e
    t coopératif dans le cadre de la pédagogie de projet.

     

     

    resistance en jouant 1 resistance en jouant 2

     

     

     

    Participation

     

    L'ensemble des élèves de la classe a participé et s'est impliqué. Des débats et des votes ont eu lieu pour les moments où il fallait choisir. Un certain nombre de compétences ont pu être évaluées et la pédagogie de la bienveillance a été mise en action.

     

     

     

     

     

     

     

    Plus d'informations :