Vous êtes ici  :   Accueil > cycle 1

cycle 1

Publié le 29 mars 2019 Modifié le : 17 mai 2021

Écrire à l'auteur

Le  vendredi 29 mars 2019

Centre Alain Savary : "Les monstres, une activité pour construire le nombre en petite section de maternelle"

Ressource du centre Alain Savary : "Les monstres, une activité pour construire le nombre en maternelle "

  • "Les monstres, une activité pour construire le nombre en maternelle "

     

    Extrait de l'article posté sur le site du Centre Alain Savary

     

    Contexte

     

    L'activité mathématique "Les monstres" est une situation extraite du livre "Maths à grands pas, PetiteSection/MoyenneSection". Cette situation cible la construction du nombre pour les élèves de PetiteSection.

     

    Émilie et Élisabeth enseignent en maternelle, à l'école des Bleuets située en REP+. Elles ont fait le choix d'avoir chacune une classe de PS-MS pour pouvoir travailler ensemble en "classe miroir". Les effectifs de classe sont respectivement de 22 élèves et 25 élèves.

    Élisabeth a dix ans d'expérience en tant que professeure des écoles dont 5 ans en maternelle. C'est sa deuxième année à l'école des Bleuets. Elle a une formation universitaire scientifique en sciences de la Terre et de l'Univers.

     

    L'atelier se déroule en fin d'après-midi après le temps de repos, durant le mois e décembre 2017. Quelques élèves de PetiteSection ne viennent pas l'après-midi à l'école. Les élèves qui participent à l'atelier sont volontaires, les autres sont en autonomie dans la salle. Le groupe qui travaille avec la maitresse est composé de 5 élèves, 3 de sa classe et 2 de la classe d'Émilie. Certains ne (lui) parlent pas, mais tous communiquent.

     

    Si l'enseignante a déjà expérimenté cette situation avec des Moyens, c'est la première fois que ces élèves de PS font cette activité. Néanmoins, les personnages des monstres leur ont déjà été présentés. Ils ont pu les manipuler au préalable, dans le but de ne pas parasiter leur enrôlement dans la tâche au moment de l'atelier formel.

     

    Un geste professionnel remarquable : la conception de la consigne " Les monstres peuvent ou ne peuvent pas partir en voyage" intègre le processus d'évaluation de (non)réussite de la tâche à la situation même et non à la validation exclusive de l'enseignante.

     

    Outil l'évaluation

     

    Élisabeth et Émilie ont co-construit une grille d'évaluation à partir de quatre observables pour le jeu des monstres :

    1- choisit le bon tapis,

    2- dénombre la quantité,

    3- reconnaît immédiatement la quantité (subitizing),

    4- se justifie.

     

    Vidéos

     

    vidéo de la séquence pédagogique

     

    Pour l'usage en formation, la vidéo a été réduite à 16 minutes. En réalité, la séance dure 20 minutes au total. Le son a été travaillé de manière à entendre au mieux ce que disent les élèves et l'enseignante, ce qui donne la fausse impression que le petit groupe est seul dans la classe.

     

    vidéo de l'autoconfrontation

     

    L'enseignante analyse son activité et se questionne sur les choix qu'elle a mis en oeuvre grâce à une auto-confrontation filmée.

     

    auto-confrontation sur l'évaluation en classe

     

    L'enseignante analyse son activité au regard de l'évaluation des apprentissages pendant la séance. L'autoconfrontation se focalise sur les apprentissages de Berfine et dans un second temps, par arrêts sur images, sur des validations verbales ou non-verbales d'évaluations entre pairs.