Connectez-vous

Accueil

Calendrier

Publié le 5 mars 2019 Modifié le : 16 sept. 2019

Écrire à l'auteur

Le  mardi 5 mars 2019

Visioconférences à l’occasion du Prix du livre «Sciences pour tous»

mardi 19 mars 2019

  • Visioconférences du prix du livre

     photos pour arcticle

      vivio3

     

    Dans le cadre de l’opération nationale du Prix du livre « Sciences pour tous », les académies porteuses de l’action en partenariat avec le Syndicat national de l'Édition et sous le haut patronage de l'Académie des Sciences organisent une série de visioconférences portant sur la thématique « Origines de la vie : de la chimie à la biologie ».



    Ces visioconférences destinées principalement aux élèves inscrits à ce concours sont néanmoins ouvertes aux établissements d’enseignement secondaire de toutes les académies.

     

    Elles se dérouleront le mardi 19 mars 2019 sur les créneaux des heures de cours.

    Les enseignants qui souhaitent inscrire leur classe doivent remplir le court formulaire à l’adresse suivante : 


    https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfAVxV5z3dHO3h1B9h5YvzQ1JaHA0hrtwCXgPiJw6hz1LbdHg/viewform

     

    Vous pouvez choisir une ou plusieurs interventions.

    Prévues pour une durée d’une heure, la seconde moitié de l’heure sera consacrée aux questions des élèves qui pourront interroger directement les chercheurs par « chat ». 

     

     

    Le programme des interventions est le suivant :




    Mardi 19 mars 2019

    10h-11h : Hervé Martin, Professeur, chercheur au Laboratoire Magmas et Volcans, Université Clermont Auvergne, Clermont-Ferrand. Thématiques de recherche : évolution géologique et géochimique de la Terre primitive, recherche des conditions environnementales et des mécanismes en œuvre au tout début de l’histoire de notre planète, volcanisme des zones de subduction actuelles et anciennes.

    La Terre primitive était-elle habitable ?

    Notre planète est âgée de 4,56 Ga (Giga an = milliard d’années) mais les plus vieilles roches connues à ce jour ne datent que de 4,0 Ga. Seuls quelques minéraux nommés zircons, datent de 4,4 Ga. Malgré ces données fragmentaires, il est possible de conclure qu’après avoir été quasi intégralement fondue, la Terre s’est refroidie rapidement et possédait déjà des continents et des océans dès 4,4 Ga. Toutefois, les conditions qui régnaient en surface étaient très différentes de celles que nous connaissons aujourd’hui : l’atmosphère ne contenait pas d’oxygène, la Lune étant plus proche de la Terre, les marées étaient plus fortes et pouvaient remonter entre 50 et 100 km dans les terres, le Soleil était 30 % plus froid, mais la Terre interne était plus chaude et donc plus active. Enfin, entre 4,0 et 3,85 Ga la Terre a été l’objet d’un intense bombardement météoritique. Le but de la conférence est de discuter si (et quand) dans de tels environnements la Vie a pu apparaître, se développer et évoluer.


    14h-15h : Sylvie Vauclair, Astrophysicienne, Professeur émérite à l’Université de Toulouse, membre de l’Académie de l’Air et de l’Espace, membre honoraire de l’Institut universitaire de France, et écrivaine. Après deux thèses sous la direction d’Hubert Reeves puis d’Évry Schatzman, Sylvie Vauclair a mené une carrière de chercheuse et professeure d’université à Paris puis Toulouse. Ses travaux scientifiques ont porté sur plusieurs sujets, en particulier l’origine des éléments chimiques qui composent la matière dans l'Univers. Elle a écrit environ 270 articles scientifiques dans des revues spécialisées et dirigé de nombreuses thèses. Passionnée par le partage des savoirs et par l’évolution des connaissances au cours des siècles, en relation avec l’histoire des sociétés humaines, elle a écrit une vingtaine de livres, seule ou en collaboration, a participé à plusieurs documentaires télé, tient une chronique radiophonique hebdomadaire, donne de très nombreuses conférences, en France comme à l’étranger. Bénéficiant d'une formation musicale approfondie, elle participe régulièrement à des rencontres alliant la science, l'art, la philosophie, la poésie. Elle est membre du bureau de la commission internationale « Communicating Astronomy with the Public » de l’Union Astronomique Internationale.

    « De l’Origine de l’Univers à l’Origine de la Vie : une Virgule dans l’Espacetemps »

    Nos vies se déroulent sur une petite planète confortable, la Terre, qui tourne autour d'une étoile parmi d'autres, le Soleil. Il existe deux cents milliards d'étoiles dans la Galaxie, et nous savons à présent que beaucoup d'entre elles sont entourées de planètes. Existe-t-il de la vie ailleurs, sur certaines de ces planètes ? Et d’abord, qu’est-ce que la vie ? Les astrophysiciens expliquent comment se sont formés les éléments de base qui nous constituent, les biologistes parlent de l’évolution du vivant, mais comment s’est fait le passage du non-vivant au vivant ? Le mystère demeure, même si de nombreux chercheurs travaillent des deux côtés à le résoudre.

     

    15h-16h : Louis Le Sergeant d’Hendecourt, Directeur de Recherche au CNRS, équipe ASTRO, laboratoire PIIM (Physique des Interactions Ioniques et Moléculaires) sur le Campus de Saint-Jérôme, Aix-Marseille Université.Formation universitaire à l’Université Paris Diderot (Paris VII), DEA Astrophysique de l’Observatoire de Paris, Thèse de 3e Cycle (1976/78) effectuée au Laboratoire d’Astronomie Spatiale (Marseille) puis séjour postdoctoral à l’Université de Leyde aux Pays-Bas avec obtention du doctorat fin 1984 dans cette université. Astrochimiste : origine de la matière organique complexe dans le Milieu Interstellaire. Simulation en laboratoire de l’évolution des glaces interstellaires et cométaires menant à la formation des molécules appelées « briques moléculaires de la vie » telles que les acides aminés et les sucres. Laboratoires occupés : Groupe de Physique des Solides de l’ENS (Paris) de 1982 à 1992, Institut d’Astrophysique Spatiale (Orsay), 1993-2017, fondateur et responsable de l’équipe Astrochimie Expérimentale puis de l’équipe Astrochimie et Origines. Depuis 2017, chercheur à Marseille au PIIM dans l’équipe ASTRO du Prof. Th. Chiavassa. Thèmes actuels : Étude expérimentale de la transition inerte-vivant. Astrobiologie et chimie des origines. Motivation : interdisciplinarité (astrophysique, planétologie et chimie)


    De l’Astrochimie à l’Astrobiologie ?

    L’astrochimie étudie la composition chimique du milieu interstellaire et des régions de formation d’étoiles. On y constate en particulier la présence de glaces « sales » en abondance. Ces glaces peuvent être simulées en laboratoire et leur évolution vers la complexité moléculaire caractérisée. Y a-t-il un rapport entre ces glaces, très présentes dans les comètes et l’apparition de la vie sur la Terre il y a 3,8 Milliards d’années ? Et au-delà, est-il raisonnable de penser qu’il serait possible, sur un plan expérimental de tenter de comprendre le mécanisme général par lequel la vie serait apparue sur Terre et par extension sur d’autres planètes ?