Connectez-vous

Accueil

Explorer le monde du vivant, des objets et de la matière

Publié le Mar 14, 2019 Modifié le : Mar 28, 2019

Écrire à l'auteur

Le  Thursday, March 14, 2019

Les aimants

Séance 3 : La pêche à la ligne

  • Séance 3 : La pêche à la ligne

    L’enseignante affiche les découvertes de la semaine précédente au tableau.

     

    S2AimantsMatMSGSStExAvignon2018 0001

     

    En effet, les élèves avaient cherché les objets attirés par l’aimant et les objets qui n’étaient pas attirés par l’aimant. Chaque groupe avait produit une affiche.

     

    S2AimantsMatMSGSStExAvignon2018 0002

    S2AimantsMatMSGSStExAvignon2018 0003

    S2AimantsMatMSGSStExAvignon2018 0004

    S2AimantsMatMSGSStExAvignon2018 0005

     

     

    « Aujourd’hui on va encore travailler sur les aimants !

    Jeudi dernier nous avons vu qu’il y avait des objets qui attiraient l’aimant et d’autres qui n’attiraient pas l’aimant.

    Aujourd’hui nous allons faire une pêche aux poissons ! 

    Il faudra pêcher un maximum de poisson dans un temps donné !

    Il faudra essayer de savoir comment pêcher le plus de poisson. »

     

    Les élèves passent par 3 à l’atelier pendant que le reste de la classe fait un exercice de graphisme. Une rotation est organisée après deux parties de pêche.

     

    S2AimantsMatMSGSStExAvignon2018 0006

     

    Lors de la première partie de pêche, les poissons ne sont pas cachés, les élèves peuvent facilement reconnaître les éléments aimantables.

    Lors de la seconde partie de pêche, les poissons à pêcher sont cachés, les élèves peuvent et doivent les repérer et cibler ceux attirés par l’aimant.

     

    Après le passage dans l'atelier des différents groupes, plusieurs types de comportement ressortent :

    A la première partie de pêche :

    - Certains élèves ont repéré les poissons qui s’aimantent et les visent en premier.

    - D’autres élèves n’ont pas repéré les éléments attirés par l’aimant et tâtonnent.

     

    A la seconde partie de pêche :

    - Les élèves ayant repéré les poissons à la première partie, cible très vite leurs prises.

    - Certains élèves ont repéré les objets aimantés de la première partie et ciblent plus rapidement les poissons à pêcher.

    - quelques élèves n’ont pas encore fait la relation entre les objets métalliques et l’attraction d’un aimant… ils continuent à tâtonner.

     

    La séance est également le support de calcul. L’enseignante demande aux élèves de compter leurs prises à chaque partie de pêche. Puis les élèves calculent la somme des prises.

     

    A la fin de l’atelier, la scientifique fait une synthèse avec les élèves. Elle demande aux élèves d’expliquer pourquoi certains poissons ont été pêchés et pas d’autres.

    « - On a pris ce poisson parce qu’il avait un truc en métal ! »

    « - Il avait quelque chose d’aimanté ! »

    S2AimantsMatMSGSStExAvignon2018 0007