Vous êtes ici  :   Accueil > POUR SE FORMER > Le Réel et les SVT

Le Réel et les SVT

Publié le May 19, 2019

Écrire à l'auteur

Le  Sunday, May 19, 2019

Réalité augmentée appliquée à l'étude de l'organisation du coeur (niveau lycée)

Intégrer la réalité augmentée dans son enseignement pour comprendre l'anatomie cardiaque

  • Intégrer la réalité augmentée dans son enseignement pour comprendre l'anatomie cardiaque

    Contexte choisi pour l’utilisation de la réalité augmentée (classe de 2de)

     

    L’utilisation de la réalité augmentée a été menée en classe de 2de dans la partie « Corps humain ».

    Le but recherché était de faciliter la compréhension des structures anatomiques (valvules cardiaques) permettant la mise en mouvement à sens unique du sang par le cœur. Il ne s’agissait en aucune façon de substituer l’utilisation d’un véritable échantillon de cœur par un « cœur digital ».

    L’utilisation de la réalité augmentée est introduite à la suite d’une expérience d’injection d’eau (à l’aide de seringue), alternativement dans des veines et des artères reliées au cœur de mouton, ayant confirmé que le cœur impose un sens unique de circulation du sang.

    Le problème réside alors à identifier des structures anatomiques situées dans le cœur empêchant le reflux du sang.

    Deux activités requérant la réalité augmentée dont le but est de repérer l’emplacement de structures internes empêchant le reflux du sang sont alors proposées en amont d’une dissection du cœur :

    - manipulation du cœur virtuel permettant d’accéder à l’intérieur des vaisseaux sanguins (jusqu’aux valvules en position fermée)

    - manipulation d’une maquette du cœur avec superposition d’une échographie cardiaque permettant d’apprécier les cycles d’ouverture/fermeture des cavités cardiaques.

     

    Bilan et perspectives

    La réalité augmentée mise au service d’une démarche scientifique en classe revêt des aspects positifs :

    - elle évite d’imposer un protocole de dissection du cœur (partie droite du cœur proposée habituellement en classe) en suggérant l’emplacement des valvules cardiaques, notamment les valvules sigmoïdes souvent ignorées lors de l’observation du cœur disséqué.

    - elle permet une mise à disposition rapide de documents scientifiques (vidéo d’échographie).

    - L’utilisation d’avatar (merge cube) a permis une détection aisée des structures observées et ainsi une mise en œuvre facile de cet outil.

     

    Mathieu Goirand