Connectez-vous

Accueil

Lettres Édu_Num thématiques

Publié le Jun 3, 2019 Modifié le : Jul 8, 2019

Écrire à l'auteur

Le  Monday, June 3, 2019

La Lettre Édu_Num Thématique N°09 : le corps

Juin 2019

  • La Lettre Édu_Num Thématique N°09 : le corps

     

    Les technologies numériques entraînent selon Jérôme Bondu une cinquième révolution informationnelle (après le langage articulé et l’oralisation, l’apparition de l’écrit, la découverte de l’imprimerie et la diffusion électronique de l’information) qui affecte et modifie le rapport de l’homme et de son corps à l’environnement par l’entremise de la tekhnê. Cette médiation artefactuelle s’inscrit dans le cadre de la troisième, voire de la quatrième révolution industrielle. L’évolution de l’Homme, rappelle Bernard Stiegler en s’appuyant sur les thèses d’Alfred Lotka, s’inscrit dans une logique d’exo-somatisation, à savoir qu’« un être humain est un être inachevé qui produit des organes artificiels exo-somatiques, c'est-à-dire hors de son corps, entre les corps, formant ainsi un corps social ». L’accélération de ce processus d’extériorisation technique à l’ère numérique est toutefois perçue comme disruptive car elle "produit désormais une perte de repère à la fois environnemental, social, identitaire, somatique, sensoriel" (Interfaces numériques, 2018). Cela dit, dans une logique ni technolâtre ni technophobe, Stiegler souligne que tout objet technique est pharmacologique, à la fois poison et remède (pharmakon).

    La revue scientifique Interfaces numériques dirigée par Nicole Pignier et Benoît Drouillat propose un dossier (Volume 7 - n°2/2018) consacré au corps et à ses métamorphoses à l’ère numérique ou plutôt digitale (espaces tactiles, indexation) devrait-on préciser désormais.

    Selon les coordonnatrices  du numéro (Samira Ibnelkaïd et Isabel Colón de Carvajal), il convient de s’interroger sur les effets desdites technologies numériques sur la corporéité et pour ce qui concerne la présente lettre à la manière dont les disciplines et enseignements incorporent ces différents questionnements en contexte éducatif.


    Plusieurs déclinaisons peuvent être envisagées dans cette perspective :

        Le corps augmenté et/ou réparé, voire aliéné (handicap, biotechnologies, transhumanisme…)
        Le corps calculé (quantification de soi, données personnelles et traçabilité, vie privée…)
        Le corps (trans) figuré (corps numérique, exposition de soi, avatar…)


    On s’interrogera auparavant sur la mise en scène du corps de l’enseignant à travers sa "gestuelle particulière, [sa] posture assumée, [son] regard global et [sa] voix didactique spécifique à la situation de classe" (Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité, Vol. 37 N°2 | 2018) ou ses 5 micro-gestes, pour reprendre la terminologie de Jean Duvillard, "qui interagissent  constamment  entre  les  protagonistes  de  la  scène  du  cours", à savoir la  posture  gestuée, la voix, le regard, l’usage du mot, et le positionnement tactique (le placement/déplacement). De la même manière on s’intéressera également aux postures des corps apprenants et en quoi il semble "primordial de repenser les espaces et d’utiliser un mobilier plus adapté aux diverses pratiques scolaires" pour mettre les élèves dans les meilleures conditions d’apprentissage possibles.

     

     

     

     

    Au sommaire :

     

     

     

    • Les corps enseignants et apprenants 
      • Corps et espaces
      • Communiquer

       

    • Corps et numérique
      • Art splastiques
      • Documentation
      • Education musicale
      • Histoire-géographie - EMC
      • Philosophie
      • Sciences de la vie et de la terre, technologie et biotechnologies

       

    • Se tenir informé
      • Zotero éduscol
      • Collection corps
      • La Revue Interfaces numériques
      • Le corps dans le socle commun et les programmes d'enseignement

     

     

     

     Voir en ligne sur le site Eduscol : la Lettre Édu_Num Thématique n°9