Vous êtes ici  :   Accueil > Des projets pédagogiques ...

Des projets pédagogiques à suivre

Publié le Sep 23, 2019 Modifié le : Oct 24, 2019

Écrire à l'auteur

Le  Monday, September 23, 2019

JAP2019 - "Philosophons en prison", établissement pénitentiaire pour mineurs, Marseille (13)

Territoire académique

  • Contribution de Thomas Bailet, enseignant de lettres-histoire-géographie
    à l'établissement pénitentiaire pour mineurs, Marseille (13)

     

     

     

    Objectifs du concours

     

    Créé en 2017, «Philosophons en prison» est un concours d’écriture philosophique qui se déroule sur une année scolaire. Il a la particularité de n’être ouvert qu’aux personnes écrouées. Tous les détenus, hommes et femmes, majeurs ou mineurs peuvent y participer. L’objectif est de répondre au sujet de l’année en rédigeant une dissertation philosophique de 2 000 mots maximum.

     

    Le sujet est donné en début d’année scolaire et les participants(es) ont jusqu’à fin mai pour rédiger leur dissertation et la transmettre au jury par l’intermédiaire de leur enseignant. Les détenu(e)s qui participent au concours peuvent faire appel à leur enseignant ou peuvent s’appuyer sur les cours de philosophie proposés en détention pour approfondir leurs réflexions. Dans les copies de 2018 et 2019 le jury a pu constater qu’il y avait une vraie réflexion menée par l’ensemble des participants. Tous ont joué le jeu de la réflexion personnelle.

     

    Le jury est composé d’enseignants du milieu pénitentiaire et du milieu ordinaire mais aussi du proviseur de l’UPR ou d’IPR. Une remise des prix est ensuite organisée en juin dans tous les établissements. Il s’agit d’un temps extrêmement important pour le jury comme pour les participants. Nous essayons de faire de ces remises de prix un moment solennel mais surtout un vrai moment d’échange. Chaque copie est commentée par le jury, les détenus ont l’occasion d’exprimer leurs choix, les difficultés rencontrées, leur volonté de ne pas forcément respecter un cadre, ce qui est une idée intéressante et qui revient souvent. On y répond par notre exigence d’un raisonnement construit, d’une pensée claire et en acte. Cette remise est un moment extrêmement fort symboliquement dans la construction de l’estime d’eux-même par rapport à un jury extérieur et par rapport aux pairs. Chaque participant a reçu une attestation de participation à ce concours ainsi que son classement. Les trois premiers chez les majeurs (homme et femme réunis) et le premier des mineurs reçoivent des ouvrages de philosophie.



     

     VISUEL philosophons en prison

    Ce concours est un défi enrichissant, il se veut un complément original aux cours de philosophie en milieu pénitentiaire. L’exercice, qui exige rigueur, réflexion, implication intellectuelle et patience, contribue également au développement de l’esprit critique et de la pensée citoyenne.

     

     

    Concours  Philosophons en prison

     


    Elargissement du concours

     

    En trois ans le concours s’est largement développé. En 2017-2018, il ne touchait que trois établissements et comptait onze participants. En 2018-2019, il touche 6 établissements (Maison d’Arrêt de Luynes, Centre de Détention de Salon, Maison Centrale d’Arles, CP Baumettes, EPM, CD Tarascon ) et reçoit 24 copies dont les premières copies de femmes et de mineurs. En 2019-2020, le concours «Philosophons en prison» devient un concours national. Grâce au soutien de M. Nègre, proviseur de l’UPR PACA-Corse et M. Héraud, Responsable National de l’enseignement en milieu pénitentiaire (RNE), le concours va être étendu à l’ensemble des établissements pénitentiaire de France et donc à l'ensemble des détenus du territoire. Le sujet est donc national mais dans un premier temps les copies vont être corrigées et classées au niveau de la région pénitentiaire par un jury. Les meilleures copies des différentes régions seront ensuite évaluées nationalement. Thomas Bailet

     

     

     

     

    Plus d'informations :