visuel

Connectez-vous

Accueil

Evénements

Mai 2021
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
  1 2  
  3 4 5 6 7 8 9  
  10 11 12 13 14 15 16  
  17 18 19 20 21 22 23  
  24 25 26 27 28 29 30  
  31  
Détail du mois de Mai 2021

Bienvenue

Les nouvelles cordées de la réussite, un dispositif remodelé pour en faire un réel levier d’égalité des chances 

Logo - cordées      

 

    logo France relance

 

À la rentrée 2021 les cordées de la réussite et les parcours d’excellence fusionnent en un seul dispositif «les cordées de la réussite» afin de créer un continuum d’accompagnement de l'élève de la classe de 4e au lycée et jusqu’à l’enseignement supérieur ou l’insertion professionnelle choisie.

 

  
 
  

 

Cette année, le programme s’inscrit de nouveau dans le cadre d’un appel à projets commun aux trois financeurs: Préfecture de région, Région et Rectorats.

 

Fonctionnement des nouvelles cordées de la réussite

Une cordée de la réussite repose sur un partenariat entre, d’une part, une «tête de cordée» qui peut être un établissement d’enseignement supérieur (grandes écoles, universités, écoles de la fonction publique) ou un lycée comportant une CPGE ou une STS (y compris  au sein d’un campus des métiers et des qualifications) et, d’autre part, des établissements dits «sources» (collèges, lycées de la voie générale, technologique ou professionnelle). 

 Public visé

Conformément à l’instruction interministérielle du 27 août 2020, les projets devront viser prioritairement :

  • Les élèves scolarisés en éducation prioritaire (REP / REP +) ou résidant en quartiers prioritaires politique de la ville (QPV) et en particulier dans les cités éducatives ;

 

  • les collégiens et lycéens de zone rurale et isolée dont les ambitions scolaires se trouvent souvent bridées par l’éloignement des grandes métropoles ;

 

  • les lycéens de la voie professionnelle qui, avec la transformation de la voie professionnelle, doivent pouvoir bénéficier de parcours plus personnalisés et progressifs ;

 

  • les lycéens des séries générales et technologiques résidant en QPV qui doivent aussi être accompagnés pour réussir leur entrée dans le supérieur.

  

Une vigilance particulière sera portée pour rendre le dispositif pleinement inclusif à l’égard des élèves en situation de handicap.

 

Répondre à l'appel à projet pour être porteur d’une cordée de la réussite ou pour être établissement source


 

 

  

  

 

Initiées en 2008, les «Cordées de la Réussite» s’inscrivent dans une dynamique d’intensification des liens entre l’enseignement scolaire (général, technologique et professionnel), l’enseignement supérieur et le monde professionnel.

 

Reposant sur un réseau de solidarité, ce dispositif s’adresse à des élèves de milieux sociaux modestes, éloignés de l’enseignement supérieur pour des raisons sociologiques et/ou géographiques. Il vise à lever les obstacles psychologiques, sociaux, géographiques et/ou culturels qui peuvent freiner l'accès de ces jeunes aux formations de l'enseignement supérieur et notamment aux filières d’excellence. Il contribue à les aider à construire progressivement un parcours choisi et ambitieux.

 

 L’instruction interministérielle du 21 juillet 2020, publiée au BO n°32 du 27 août 2020 donne une nouvelle impulsion aux Cordées de la réussite : 

 

" Les nouvelles cordées de la réussite visent à faire de l'accompagnement à l'orientation un réel levier pour l'égalité des chances. Leur but est de lutter contre l'autocensure, de susciter l'ambition scolaire des élèves par un accompagnement continu dès la classe de 4e, jusqu'au baccalauréat et au-delà. Le suivi progressif en amont des choix d'orientation et dans la durée permettra d'ouvrir les possibles, de donner à chacun les moyens de sa réussite dans l'élaboration de son projet personnel d'orientation quel que soit le parcours envisagé, poursuite d'études dans l'enseignement supérieur ou insertion professionnelle.

Il s'agit d'impulser une nouvelle dynamique afin d'atteindre l'objectif de 180.000 élèves bénéficiaires des Cordées de la Réussite dès la rentrée 2020 sur le territoire national.

Franchir cette étape suppose de remodeler le dispositif en intégrant les réformes engagées : valorisation de toutes les voies, filières et modalités de formation avec la réforme du lycée d'enseignement général et technologique et la transformation de la voie professionnelle, mise en œuvre d'un accompagnement à l'orientation renforcé avec des heures dédiées dès la classe de 4e et l'appui des régions pour l'information des élèves sur les métiers et les formations, développement de Parcoursup." 

 

Instruction du 21 juillet 2020 publiée au BO n°32 du 27 août 2020.

 

 

    Des actions diversifiées et coordonnées pour assurer la continuité de l’accompagnement dès la classe de 4e et la représentation de la diversité des filières

 

   Les modes d'accompagnement proposés doivent aider l'élève à construire jalon après jalon son propre parcours de réussite du collège au lycée et du lycée vers la poursuite d'études dans l'enseignement supérieur ou vers l'insertion professionnelle.

 

    Pour permettre cet accompagnement de l’élève dans la durée, une coordination des actions et des partenariats est à rechercher à tous les niveaux :

 

  • Entre l’EPLE et l’établissement tête de cordée, autour d’un projet élaboré et porté collectivement par les établissements qui composent le réseau.

 

  • Entre les EPLE engagés dans une même cordée, par une mise en réseaux notamment collèges-lycée / lycées - lycée à Cpge  / lycée professionnel / lycée à BTS.

 

  A l’échelle de l'EPLE, les établissements encordés sont encouragés à tisser des cordées avec plusieurs établissements de l’enseignement supérieur pour élargir les perspectives d’orientation des élèves et répondre au mieux à leurs aspirations tant académiques que professionnelles.  Des liens avec l’ensemble des filières - courtes longues, sélectives/non sélectives, apprentissage/sous statut étudiant- sont aussi à rechercher.

Un référent pourra être identifié afin d’assurer la coordination des actions et des partenariats.

Les missions du référent

Identifié par le chef d’établissement, le référent recevra une lettre de mission et sera rémunéré en IMP.

 

 

 Les actions proposées aux élèves sont de trois types:

  • Actions d’ouverture sociale / culturelle / scientifique 
  • Actions d’accompagnement à l’orientation
  • Actions de tutorat/mentorat

Ces actions peuvent prendre diverses formes :

 

  • Les actions d'ouverture sociale/ culturelle/ scientifique: visites de musées ou d’institutions publiques, participation à des conférences, visites d’entreprises, ateliers d’écriture, activités théâtre, musicales, rencontres sportives, débats citoyens, participation à des concours, ateliers de valorisation des sciences, ateliers sur les usages du numérique et l’éducation aux médias, sur la prise de parole en public, sur le développement de la confiance en soi ;

 

  • Les actions d'accompagnement à l'orientation:visites d’entreprises, intervention de professionnels favorisant la découverte des métiers, atelier sur les techniques de présentation de soi, sur les codes et règles de comportements en société ;

 

  • Les actions de tutorat / mentorat individuel et /ou collectif :  le lien tissé entre le tuteur et l’élève aide celui-ci à prendre confiance en lui, à découvrir son potentiel et à concevoir un projet de poursuite d'études ambitieux et réaliste.  Il peut aussi être proposé aux élèves un parrainage par des professionnels des secteurs public et privé (ouverture du carnet d'adresse, aide à la recherche de stage, projet de carrière encadré par un DRH d'entreprise...).

 

  • Les projets communs élèves-étudiants en Fablab, productions conjointes élèves-étudiants, partage d’expériences lors de rencontres élèves-étudiants sont aussi encouragés

 

  • Les entreprises locales et branches  professionnelles pourront également être sollicitées notamment pour des offres de stages, des actions de tutorat, des visites d'entreprises;

 

  • Le tissu associatif – notamment les associations impliquées dans l’accompagnement des jeunes issus de milieux modestes- constitue un appui dans le cadre des partenariats envisageables.

 

  • Le renforcement disciplinaire est privilégié : aide aux devoirs, au travail autonome, autres aides aux études (recherche documentaire...); compléments de formation : modules de renforcement, stages de vacances pendant l'année, écoles d'été, stages de langue ;

 

  • Des actions à destination des parents sont également menées (réunions d’information, visites des locaux, invitations aux cérémonies d’accueil et de remise des certificats).

 

Articles à la une

  • Le 5 mai 2021

    Des "chargés de mission cordées" pour vous aider

    Des "chargés de mission cordées" sont répartis entre les différents réseaux de l'académie d'Aix-Marseille. Vous pouvez retrouver ici leurs coordonnées afin de les contacter si vous avez des questions sur la mise en oeuvre des cordées dans votre établissement.

    Lire la suite   

  • Le 9 avril 2021

    Cordées de la Réussite: des pistes pédagogiques et pratiques

    Les Cordées de la Réussite peuvent s'insérer dans les différents parcours de l'élève tout au long de sa scolarité afin de l'aider à construire jalon après jalon son propre parcours de réussite du collège au lycée et du lycée vers la poursuite d'études dans l'enseignement supérieur ou vers l'insertion professionnelle.

    Lire la suite   

Les nouveautés