Accueil

Publié le 16 déc. 2019 Modifié le : 24 janv. 2020

Écrire à l'auteur

Le  lundi 16 décembre 2019

JAP2019 - "Médias Lab", collège Les Gorguettes à Cassis (13)

Réseau Le Garlaban

  • JAP2019 - "Média Lab", collège Les Gorguettes à Cassis (13)

     

     Contribution de Camille Génin, professeure documentaliste
    au collège les Gorguettes à Cassis (13)

     

     

    L'organisation du projet

     

    Le foisonnement des images et des sons est tel, qu’il peut nous "confiner" dans un rôle de consommateur, réduisant ainsi la richesse des rapports audiovisuels. La réflexion autour d’un projet en EMI (éducation aux médias et à l’information) a débuté après ce constat.

    Nous avons pour but de sensibiliser aux enjeux sociétaux afin d’amener nos élèves à prendre conscience de l’apport des médias sur notre conception du monde amplement aidé par les processus cognitifs de deux de nos cinq sens, et de leurs perceptions sensorielles (vue et ouïe). L’audiovisuel est ainsi devenu un élément d'équilibre personnel fondamental dans notre relation aux autres et au monde avec ses dimensions environnementale et sociétale, économique (économie de l’information) mais également médicale (addiction aux écrans, aux jeux vidéos etc.).

    Médias Lab’ permet ainsi aux élèves de découvrir cet omniprésence visuel et sonore qui influence leur vie. Plutôt que de réaliser des séances théoriques, le Médias Lab’ met les élèves au premier plan en partant de leur représentation et ils passent ainsi du statut de spectateur passif à celui d’actif au travers de différents projets interdisciplinaires.

     

     

    Pédagogie

     

    C’est avant tout une pédagogie de projet réalisée dans un premier temps au travers des clubs du CDI (audiovisuel, club de lecture, webradio, club manga) à la pause méridienne (ou en moyenne 38 élèves se sont inscrits pour chaque club).

    L’hétérogénéité permet l’échange entre pairs et le travail en groupe dans un esprit de coopération avec notamment un tutorat entre les plus expérimentés, déjà inscrits les années précédentes et les plus jeunes, ou nouveaux inscrits.

     

    Ainsi, la fréquentation des clubs a permis aux élèves avec des profils très différents et des difficultés scolaires diverses, l’acquisition de compétences transversales du socle commun. Au travers de multiples ateliers d’analyses de séquences, d’initiation à la prise de vue et de son, puis de réalisation de courts métrages, etc.), les élèves sont directement confrontés au matériel, et plongés dans un processus de création audiovisuelle, tout en valisant des compétences du socle commun.

     

    tournage booktube

     

    Les élèves ont notamment appris à maîtriser et/ou développer leurs pratiques numériques encadrées ou spontanées, leur argumentation, écrite et orale mais également à développer leur ouverture aux autres (élèves comme professeurs ou intervenants extérieurs) et le respect de soi et d'autrui.

    Pour beaucoup d’entre eux, cela avait également créé du lien social notamment pour des élèves timides, anxieux ou au contraire des élèves décrocheurs qui ont trouvé une manière de s’ investir dans la vie du collège.

    Pour l'année scolaire 2018-19 ce projet, inscrit dans la politique documentaire du CDI, entrait parfaitement dans les axes du projet d’établissement : "l'innovation pédagogique", "favoriser le climat scolaire et l’apprentissage de la responsabilité" et "formations aux usages et attitudes responsable du numérique". Il s’inscrivait également dans les parcours éducatifs (PEAC et parcours citoyen des élèves).

     

     

     tournage booktube 2

     

    Le projet Médias Lab’ était également impliqué lors de projets interdisciplinaires notamment en anglais en collaboration avec Mme Giniel et la réalisation d’une capsule vidéo à destination de correspondants américains des élèves de sixième. Cette classe a réalisé une vidéo de présentation du collège en anglais.

     

     

     

    Deux autres projets audiovisuels ont été réalisés dans le cadre de la prévention : l’un axé sur la lutte contre le sexisme, dans le cadre du thème du programme de quatrième "Agir sur le monde. Informer, s'informer, déformer ?" en collaboration avec Mme Cocco professeur de français, les élèves ont étudiés différents médias, traitant de l’égalité hommes-femmes. En partenariat avec l’association Les Têtes de l’Art, nous avons pendant plusieurs semaines réalisé diverses productions finales (un JT, des spots de prévention, un reportage ainsi qu’un portrait d’une élève footballeuse en formation à l’OM).

     

    En collaboration avec Mme Azzopardi, CPE du collège, toutes les classes de sixième ont travaillé à la création de clips vidéos, diffusés ensuite dans les salles de classes lors de la journée nationale de lutte contre le harcèlement.

    Les projets de prévention favorisent également un meilleur climat scolaire puisque ces productions finales servent depuis de base de discussion dans les classes de notre collège.

     

    Pour réaliser ces différents projets, les élèves ont tous été formés aux techniques cinématographiques de base (le tournage, le montage). Ils ont analysé les angles de prises de vue afin de différencier la fiction du documentaire, d’appréhender le travail d’écriture et de production d’un film (de fiction ou non) dans sa globalité (écriture des scenarii, des story-boards, tournage, montage).

    La liste des projets du Médias Lab’ est riche, du projet ponctuel à celui plus conséquent, avec des intervenants extérieurs comme Patrick Malakian, réalisateur. Celui-cvi est intervenu en co-animation avec M. Cano, professeur au lycée Lumière de La Ciotat (13) et moi-mêe lors du club audiovisuel. Ces interventions ont été appréciées des élèves puisqu'elles représentaient à leurs yeux le point du vue d'un professionnel avec son expertise et son esprit critique sur leurs travaux. L'intervention de M. Cano s'est révélée également formatrice pour les élèves puisqu'il donnait le point de vue d'un professeur enseignant l'audiovisuel au lycée. Les divers exemples de travaux de ses élèves prouvaient aux collégiens que des adolescents sont capables de réaliser de belles productions. Cela leur permettait de s'interroger sur leur choix d'orientation pour les plus motivés.

    Un autre média est très actic au collège : la radio. La rencontre d’auteur avec Mme Jourdan et Mme Colau, professeures de français a par exemple favorisé une belle production finale avec analyse de la rencontre dans la rubrique "Les Critiqueurs de la Culture" de la webradio l’Echollegien. Les élèves du comité éditorial de la webradio se réunissaient chaque semaine pour discuter ensemble des projets podcasts, réaliser les recherches documentaires sur les sujets à traiter et réaliser l'enregistrement. Chaque élève a un rôle bien défini, avec roulement pour chaque podcast. Ils peuvent ainsi entrevoir les différents métiers de la production radiophonique.

    Avec l'aide de M. Malakian nous avions pour but de créer une chaîne Youtube. Les élèves avaient commencé à définir des sujets à aborder : créer une rubrique de vulgarisation pédagogique réalisées par certains professeurs de discipline et leurs élèves, en histoire, français mais également mathématiques ainsi qu’une rubrique de Booktubing (réalisée par les élèves du club de lecture).

     

     

    Lieux

     

    Nous souhaitions créer un lien entre apprentissages et espaces scolaires pour valoriser la collaboration, la créativité et l’intelligence collective des élèves comme des professeurs. Des espaces dédiés, bien définis dans l’établissement ont été aménagés pour l’occasion :

    • Une salle de projection "salle de cinéma" accolée au CDI a été inauguré en novembre 2018, projet culturel approuvé et mené conjointement avec Mme Spinelli, principale du collège et Mme Texier, intendante. Les professeurs, comme les élèves se sont rapidement appropriés ce lieu, puisqu’il favorise l’immersion totale dans des œuvres cinématographiques, des documentaires ou autres supports audiovisuels. Cette salle permet également la valorisation et l’exploitation des travaux de nos élèves lors de séances de projection.

     

    studio youtubeStudio

     

     

    • Une salle annexe est réservée aux enregistrements pour la webradio et les tournages de courts-métrages, d’une Web-tv et la chaîne Youtube grâce aux murs et mobiliers peints en vert pour l’incrustation d’effets spéciaux.

     

    • Au CDI, une borne de recherche tactile est installée, les élèves peuvent l’utiliser librement afin d’accéder au fonds documentaire du CDI, réaliser des recherches sur l’orientation grâce à des raccourcis mais également visionner toutes les productions réalisées par leurs camarades.

     

     

    Un bilan positif

     

    Les élèves sont demandeurs et s’investissent beaucoup plus dans la vie de l’établissement. L’ouverture culturelle du collège est améliorée, notamment la culture cinématographique et radiophonique. Les élèves sont ravis de pouvoir assister à des séances de cinéma (achats de Dvds avec droits de diffusion) à la pause méridienne ou lors de la dernière heure avant de prendre le transport scolaire. A la fin de la projection, les élèves analysent et débattent du film, qui est toujours choisi en rapport à l’actualité - culturelle ou non - du moment (actualité du collège ou actualité mondiale).

     

    capture ecran projet cinema muet capture ecran projet stop motion
    Projet cinéma muet Projet Stop motion

     

    Après chaque projet, les élèves réalisent une auto-évaluation et affirment, pour la grande majorité, avoir ressenti une amélioration de leur élocution notamment grâce à la webradio. En effet, la pratique de l’oral met avant une compétence primordiale pour les élèves : l'écoute. Nos élèves perçoivent depuis une aisance à l’oral, facilitée grâce aux clubs ainsi qu’aux différents projets transdisciplinaires. Ils écoutent un peu plus la radio en téléchargeant des applications de podcasts sur leurs smartphones et/ou tablettes.

    En terme d'orientation, de nombreux élèves du club audiovisuel se renseignent sur les débouchés et souhaitent demander l’option CAV du lycée Lumière de La Ciotat.

     

    Les élèves se sont sentis récompensés de participer aux Rencontres de l’ORME pour présenter leurs travaux. Le fait d’être également représentés à la Journée Académique de la Pédagogie leur a également donné une grande joie. Cette reconnaissance leur a donné un sentiment d’accomplissement et de fierté personnelle. Leur autocritique est très positive et favorise la reconduction du projet Média Lab’.

     

     orme 2019

    Présentation du projet lors des Rencontres de l'Orme

     

     

    Plus d'informations :