Vous êtes ici  :   Accueil > Des projets pédagogiques ...

Des projets pédagogiques à suivre

Publié le Jan 14, 2020 Modifié le : Jan 16, 2020

Écrire à l'auteur

Le  Tuesday, January 14, 2020

JAP2019 - "Vivre la mer", collège Django Reindhart à Toulon (83, académie de Nice)

Académie de Nice

  • JAP2019 - "Vivre la mer", collège Django Reindhart à Toulon (83, académie de Nice)

     

    Depuis deux années, une équipe de cinq professeurs (EPS, mathématiques, SVT, français, histoire-géographie-EMC) du collège Django Reinhardt à Toulon (83) propose à une classe de quatrième de participer à un projet pluridisciplinaire, intitulé "Vivre la mer", en partenariat avec l’entreprise solidaire Seanergies et un parrain, M. Helias, ancien sous-marinier de la Marine nationale qui est une personne qualifiée de la réserve citoyenne.

     

     Contribution de Yasmine Dodé

     

     

    L'origine du projet

     

    Ce projet a pour but de donner l'envie de travailler et d'écouter attentivement en classe à des élèves, qui ont commencé de décrocher ou qui ont une fragilité (comme une timidité excessive). La classe, comme toutes les entités du collège, est hétérogène, car les élèves non décrocheurs sont partie prenante et trouvent aussi des  avantages. Chaque élève est "coaché" de façon très personnalisée, grâce à une communication permanente entre les membres de toute l'équipe pédagogique de la classe. L'équipe du projet en début d'année propose à chaque professeur de l'équipe pédagogique d'enrichir le projet s’il le désire. Le travail de projet permet à des élèves en difficultés scolaires de réussir au-delà de leurs espérances (les moteurs de la classe permettent aux élèves décrocheurs de révéler leur compétences).

     

    Le projet repose sur plusieurs axes. D’abord, l’apprentissage de la navigation sur deux goélettes de 15 et 28 mètres permet aux élèves de vivre une expérience collective, tout en travaillant sur les enjeux du développement durable en mer Méditerranée. La découverte du milieu maritime commence par la visite du chantier naval et des bateaux-école. S’ensuivent cinq journées de navigation (dont un séjour avec une nuitée) réparties sur toute l’année. La connaissance des métiers de la mer et des formations passent par la visite de l’IPFM (Institut de promotion et de formation aux métiers de la mer) à la Seyne-sur-Mer et du porte-hélicoptères "Mistral" à l’arsenal de Toulon.

     

               

    VISUEL vivre la mer hisser la voileHisser la voile

     

     

    Eviter le décrochage scolaire en redonnant du sens aux apprentissages

     

    La réussite de ce projet nécessite la mise en place d’un climat scolaire propice à l’exploitation du potentiel de chaque élève. En cinquième, le projet est présenté à tous et les élèves intéressés candidatent, en accord avec leur famille, en rédigeant une lettre de motivation.

    Dès la rentrée, nous construisons une fiche de suivi individuelle, englobant des objectifs de travail et de respect des règles de vie en classe et dans tout le collège. Cette fiche de suivi est un passeport que les élèves doivent valider pour accéder aux actions du projet. Le but est de rendre les élèves responsables de leur scolarité et solidaires avec leurs camarades (par exemple, deux élèves forment un binôme dans le but de s’aider en cas d’absences pour le suivi des cours).

     

    Chacun doit pouvoir trouver sa place dans la classe et donner ou redonner du sens à ses apprentissages. Ce projet permet de travailler sur différentes compétences des programmes du cycle 4. En français, les élèves rédigent un journal de bord de chaque étape, étudient divers auteurs autour de la thématique de la mer.

     

     

     

     

    Favoriser la socialisation et la compréhension du monde contemporain

     VISUEL vivre la mer suivre le cap

    Dans le cadre du partenariat avec Seanergies, les élèves sont en relation avec des adolescents de l’association Zone bleue (dont le but est de réinsérer des jeunes en difficultés). Chaque adolescent de cette association est le filleul d’un groupe d’élèves de la classe ; les jeunes font un voyage transatlantique et durant ce voyage chaque filleul correspond avec son groupe d'élèves de la classe.

    Ce voyage est l’occasion d’enrichir le contenu des cours dans les différentes matières : en mathématiques, les élèves découvrent les notions de navigation sur la carte, les notions de latitude et longitude, les vitesses, les distances et les unités spécifiques au milieu nautique. En SVT, le recueil des données météorologiques lors de la traversée permet de travailler ce thème. La biodiversité marine et la pollution des mers seront également l'objet d'attention. De plus, le ressenti des apprentis marins offre l’occasion de s’interroger sur le mal de mer et la gestion du sommeil. En géographie, les élèves cartographient  le trajet sur un SIG et ainsi consolident leur apprentissage des repères fondamentaux. 

     

     

    Les objectifs du projet

    • promouvoir la découverte du milieu marin,
    • rendre les élèves éco-responsables, conscients de la fragilité de notre planète,
    • développer une sensibilité au monde extérieur et un sens critique,
    • permettre aux jeunes de vivre une expérience collective: plaisir d’être ensemble et respect de l’autre,
    • susciter une vie professionnelle dans le domaine maritime,
    • donner accès à la connaissance de l’Histoire de la Marine dans notre environnement proche,
    • développer l’estime de soi.

     

     

    La cohésion entre les élèves du collège et de la zone bleue passent par des instants partagés : la visite du musée de la Marine, qui ancre le projet dans une dimension historique ; une sortie au Mont Faron avec la visite du Mémorial et l’observation du site de la rade de Toulon et enfin une journée de navigation en commun pour clôturer l’année.

               

     

    Curiosité, plaisir d’apprendre, partage et respect sont les clés de ce projet.

     

     

     

    Plus d'informations :