Vous êtes ici  :   Accueil > Ressources > Stages vacances

Stages vacances

Publié le Dec 18, 2011 Modifié le : Jul 28, 2012

Écrire à l'auteur

Le  Sunday, December 18, 2011

Stages de vacances

Stages de vacances

  • Le Ministre vient de réaffirmer l’importance de ce dispositif, et ce tout particulièrement dans le cadre de la réforme du lycée et de l’accent qui est mis sur la nécessité de maîtriser les langues vivantes, aussi bien dans un cadre scolaire que professionnel et personnel.

    Les éléments ci-après doivent permettre la mise en place de stages efficaces et motivants, dans le respect des textes officiels.

    Textes de référence :

    • Circulaire de la Direction Générale de l’Enseignement Scolaire sur le « renforcement de l’apprentissage de l’anglais oral au collège et au lycée »,
    •  Communiqué de presse du 15 janvier 2009, communication de Xavier Darcos, Ministre de l’éducation nationale (http://media.education.gouv.fr/file/01_janvier/89/2/renforcement-anglais-oral_41892.pdf)
    • Lettre de Luc Chatel aux parents des élèves de lycée du 7 février 2011.

     

    À l’approche de la deuxième période de vacances, il est important de rappeler tout l’intérêt présenté par les stages d’anglais oral, à mettre en place dans les lycées et lycées professionnels.
     
    Ces stages, regroupant un effectif de dix à quinze élèves, visent à favoriser une pratique intensive de la langue vivante au cours d’activités centrées sur la communication et l’expression orale, en cohérence avec les orientations induites par le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues et les programmes de langue vivante récemment parus.

    Les enseignants et intervenants désireux de s’impliquer dans l’organisation ou la mise en œuvre de ces stages trouveront sur les sites académiques de langue (http://www.anglais.ac-aix-marseille.fr et www.anglaislp.ac-aix-marseille.fr) des pistes de travail, des adresses et des ressources. Nous les encourageons à faire connaître, à l’issue de ces stages, leurs expériences et leurs bilans qui pourront être mutualisés sur ces mêmes sites.

     Afin d’aider les équipes à mettre en place leurs progressions pédagogiques pour les stages, je souhaitais également vous signaler l’existence sur le site Educnet (Enseigner avec les technologies de l’information et de la communication) de diverses ressources numériques, notamment des ressources destinées à accompagner les stages intensifs d’anglais.
     Elles permettront, entre autres, aux intervenants et aux élèves un accès gratuit à des ressources RIP (reconnues d’intérêt pédagogique).

     J’invite donc les équipes à se saisir de ces opportunités et à consulter le site
    www.educnet.education.fr

    Quelques rappels concernant les contenus :
    L’objectif est de renforcer les compétences orales, aussi privilégiera-t-on les activités permettant une manipulation dense de la langue favorisant l’interaction (jeux de rôle, interviews, débats contradictoires, saynètes improvisées, mise en scène de poèmes, chansons ou tableaux….). Le recours aux nouvelles technologies est recommandé : le vidéo-projecteur pour visionner, dans le respect des droits d’auteur, de courts extraits en version originale, la salle pupitre-langue ou laboratoire de langues multimedia pour entraîner à la production orale, enregistrer les élèves, le caméscope pour filmer la tâche finale réalisée par le groupe…
    L’intérêt principal de tels stages est avant tout de permettre une concentration du temps d’apprentissage sur cinq jours et une exposition plus intensive à la langue. Si l’on ne peut, en tout réalisme, espérer une amélioration sensible des compétences en un temps qui reste trop restreint, de tels stages peuvent néanmoins avoir, sur la maîtrise de la langue, des effets visibles rapidement ; ceux-ci peuvent se décliner selon les 3 axes proposés par le socle commun de connaissances et de compétences :

    • Les connaissances
      • 5 journées ne peuvent permettre de résoudre des problèmes d’ordre grammatical, souvent aggravés par une maîtrise insuffisante de la grammaire de la langue maternelle. En revanche, les activités proposées lors de ces stages doivent absolument viser l’enrichissement du vocabulaire des élèves. Leur bagage lexical est souvent tel que, faute de mots, ils ne peuvent s’exprimer ou progresser dans la compréhension d’un document ou d’un interlocuteur.
      • Par ailleurs, il est essentiel que les activités proposées s’inscrivent dans un contexte culturel aussi authentique que possible. Les contenus culturels des programmes devraient ainsi servir de base aux projets envisagés.
      •  
    • Les compétences :
      • Les activités offertes viseront d’abord l’amélioration de la compréhension de l’oral, notamment grâce à une exposition accrue à la langue.
      • De même, l’interaction orale mériterait d’occuper une place importante dans les projets des établissements.
    • Les attitudes :
      • Les activités offertes doivent viser une amélioration de l’estime de soi et de la confiance en soi. L’objectif doit notamment être de sortir les élèves en difficulté de la spirale de l’échec.
      • On cherchera à développer la motivation par des activités différentes et signifiantes et à donner aux élèves envie d’écouter ou d’utiliser la langue en dehors de la classe et de l’établissement scolaire, pendant le stage et après celui-ci.
      • La combinaison de connaissances et de compétences nouvelles doit en outre mener chacun vers une autonomie un peu plus grande.

     

    Comment atteindre ces objectifs ?

    La démarche actionnelle, recommandée dans les programmes et le Cadre européen commun de référence pour les langues, met la tâche au cœur des projets. L’élève devra être confronté à des tâches aussi authentiques et signifiantes que possible qui nécessiteront de lui une implication active. Il s’agit « d’associer le dire et le faire ». Les tâches permettront la mise en pratique des connaissances et le développement ou la construction de compétences. Afin de renforcer la confiance en soi, la coopération entre élèves pourra être une condition de la réussite de la tâche ; le travail en binômes ou en groupes sera donc encouragé. Les objectifs visés et les critères de réussite de la tâche devront être connus des élèves dès le début du stage.

    La différence entre le travail habituel en cours de langues et ces stages, censés reproduire les stages en immersion, sera rendue plus visible si l’espace classe est modifié pour favoriser l’oral. Plusieurs configurations sont envisageables telles que : suppression des tables et organisation des chaises en cercle(s), bureaux groupés par 2 ou 4, mise en place de plusieurs ateliers impliquant des dispositions de meubles différentes….. Il serait bon également que des outils informatiques et des MP3 soient mis à disposition des élèves en permanence pendant la durée du stage. Des outils, tels que le caméscope, permettant l’enregistrement des tâches réalisées peuvent faciliter la prise de conscience des progrès réalisés.

    Quelles activités proposer ?

    Proposer 15 heures de cours d’anglais supplémentaires n’a que peu d’intérêt s’il s’agit de refaire des documents extraits des manuels qui n’ont pas été compris pendant le temps scolaire ou qui ont été écartés de la programmation de l’enseignant ; faire des exercices de grammaire ne présente aussi qu’un intérêt relatif dans la mesure où les outils informatiques permettent un tel travail, en autonomie, sans recourir à de tels stages.

    Les tâches pourraient s’organiser autour de projets ambitieux qui représenteront des défis importants pour les élèves et pourront impliquer la résolution d’une situation complexe. Il est essentiel que le résultat soit clairement identifiable et visible par tous à l’issue du stage. Les professeurs pourront par exemple s’inspirer des objectifs visés par les Travaux Personnels Encadrés (TPE). Les projets seront aussi imaginés en fonction des ressources humaines disponibles et de l’implantation géographique de l’établissement.
    Ces projets pourraient être regroupés selon plusieurs pôles. Quelques exemples (liste non exhaustive) :

    • spectacle littéraire ou théâtral. L’objectif terminal pourrait être :
      • la mise en voix et/ou en scène d’une œuvre littéraire courte. Les élèves seraient amenés à s’approprier le sens d’un texte puis à le dire de façon expressive, ce qui nécessite notamment des compétences phonétiques, telles que la segmentation correcte des textes lus. Un tel projet est plus réaliste que la mémorisation en quelques jours d’un texte long.
      • La mise en voix et en scène de poèmes d’auteurs (après mémorisation) et de poèmes (ou slams) imaginés par les élèves au cours de la semaine de stage.
      • Un spectacle théâtral qui permettrait de jouer face à un public quelques scènes extraites de textes célèbres ou qui pourrait être filmé et montré aux autres élèves a posteriori..

     

     

    • projet artistique. L’objectif terminal pourrait être :
      • la réalisation d’une exposition dans l’établissement et d’un audio-guide permettant sa visite commentée dans les semaines suivant le stage : exposition autour de peintres anglophones connus / la région vue par les peintres britanniques / l’Angleterre vue par des peintres français……
      • spectacle musical (textes mémorisés et/ou composés par les stagiaires)
    • Projet scientifique. L’objectif terminal pourrait être :
      • Un débat sur un thème scientifique majeur (ex : le développement durable….).
      • La réalisation d’une exposition dans l’établissement et d’un audio-guide permettant sa visite commentée dans les semaines suivant le stage.
      • La réalisation d’un journal télévisé ou radio incluant interviews et présentations de projets / d’objets scientifiques.
      • Une revue de presse sur un thème scientifique choisi qui pourrait être filmée et laissée ensuite au CDI pour accès en autonomie à tout élève n’ayant pas participé au stage.

     

    • Projet historique . L’objectif terminal pourrait être :
      • Un reportage photo ou vidéo sur un personnage, un événement historique ou un monument du patrimoine local. Dans la région par exemple, on peut imaginer un travail à partir de sites culturels et historiques particulièrement remarquables
      • L’interprétation théâtrale d’ un procès basé sur un fait historique.
      • La découverte d’un événement historique à travers la littérature et/ou la peinture et réalisation d’une exposition avec audio-guide peu ordinaire : chaque photographie et/ou tableau est accompagnée d’un poème ou texte littéraire enregistré.
      • L’interview d’un personnage ayant marqué l’Histoire. 
      • La visite d’un musée ou d’une exposition.
    • Projet sportif : l’objectif terminal pourrait être :
      • Un spectacle de danses et de jeux traditionnels par exemple filmé et commenté en anglais.

    Depuis avril 2009 le site « ressources stages langues  » accompagne les stages intensifs de langues en lycée qui se tiennent pendant les vacances scolaires

    Ce site est composé de deux parties :

    - un rappel du cadre réglementaire dans lequel s’inscrivent ces stages avec des liens institutionnels (Instructions Officielles, sites nationaux, informations nationales disciplinaires).

    - des ressources pour enseigner spécialement sélectionnées pour l’intérêt pédagogique et/ou culturel qu’elles présentent dans le cadre du travail des compétences orales en anglais au niveau lycée. On trouve dans cette partie du site :

    o des ressources classées par activité langagière mises à disposition par des éditeurs dont les produits ont obtenu la marque RIP et qui ont collaboré à la Clé pour démarrer 2009 ;

    o un accès à des documents audio et vidéo téléchargeables pour certaines ressources éditoriales ;

    o des banques de données en ligne proposant de possibles supports pour les stages et des produits généralistes permettant aux intervenants de préparer leur séance de travail avec les élèves.

    o des ressources documentaires.

    Les ressources éditoriales sont mises gracieusement à disposition des intervenants et des élèves pendant toute la durée des stages et accessibles une semaine avant pour les intervenants de manière à leur laisser le temps de se familiariser avec les ressources proposées et de préparer des activités.

    Les ressources éditoriales accessibles via le site sont les suivantes :

     

    A l’écoute des médias – INTERVIEWS en anglais , utilisable par tous et par les publics avec handicap visuel ou auditif (RIP 2010), A l’écoute des médias – 3 ème /seconde  (RIP 2007), A l’écoute des médias – lycée niveaux 1 & 2 (RIP 2006), les trois en anglais et en allemand, édités par ITOP Education ;

    Baselangues anglais (RIP 2009) édité par ITOP Education ;

    Business Territory 1 & 2 (RIP 2010) édités par ITOP Education ;

    Débats en classe de langues édité par le CNDP/Scéren

    Infolangue (RIP 2008) et LinguaPro (RIP 2010), les deux en allemand, anglais et espagnol - module auteur ouvert à l’allemand, l’anglais l’espagnol et l’italien , édités par Softissimo ;

    Reflex’English Business First (RIP 2010), Reflex’English Cambridge niveaux 1 & 2 (RIP 2006), Reflex’English Business (RIP 2006) et Reflex’Deutsch édités par Commest Multimédia ;

    Tell me more éducation en anglais, allemand, espagnol et italien (RIP 2003 et 2004) édités par Auralog ;

    La collection VOICEbook en anglais, allemand, espagnol (RIP 2004 et 2006) éditée par VOICEbook .

    Pour les intervenants et professeurs animant des stages, la connexion au site stage langues : http://www.ressources-stages-langues.education.fr/ se fait au moyen du numéro de l’établissement (code UAI) qui les accueille.

    Marena TURIN
    IA-IPR d’anglais