Vous êtes ici  :   Accueil > Opérations CLEMI > Renvoyé spécial
Connectez-vous

Accueil

Renvoyé spécial

Publié le Feb 4, 2020

Écrire à l'auteur

Le  Tuesday, February 4, 2020

Renvoyé Spécial au lycée Blaise Pascal de Marseille

Abdessamad AIT AICHA, un journaliste en exil à la rencontre des lycéens marseillais

  • Ait Aicha, journaliste en exil, lycée Blaise Pascal  (Crédit photo : Lucas Rollandin)

     

     

     

    Dans le cadre de l'opération Renvoyé Spécial organisée par la Maison des Journalistes et le CLEMI , un journaliste est venu témoigner de son parcours auprès des lycéens de l'académie. Voici le compte rendu de sa visite.

     

     

     

    "Lundi 20 janvier, à la première heure de la matinée, deux classes du Lycée Blaise Pascal de Marseille se sont réunies pour accueillir Monsieur Abdessamad AIT AICHA, journaliste d'origine marocaine exilé en France.

     

    Cette rencontre organisée par la Maison des journalistes et le CLEMI dans le cadre de l’opération Renvoyé spécial a été très enrichissante pour les élèves de seconde Bac Pro Gestion Administration et les élèves de première année de BTS Photographie venus y assister.

     

    Monsieur AIT AICHA a retracé son parcours professionnel, les événements qui l’ont conduit à quitter son pays, son arrivée en France, son accueil par la Maison des journalistes et aussi ses activités professionnelles actuelles.

     

    Les élèves lui ont posé de nombreuses questions sur son parcours personnel, mais également la situation politique et sociale actuelle du Maroc. Ils ont été particulièrement sensibles au courage dont a fait preuve Monsieur AIT AICHA pour quitter son pays, sa famille, ses amis, au nom de la liberté d’expression. Certains ont cherché à mieux comprendre les difficultés rencontrées par les journalistes d’investigation et les journalistes citoyens au Maroc mais aussi dans d’autres pays.

    Durant ces deux heures d’échanges conviviaux, ont pu être évoquées les différentes entraves à la liberté d’expression, au droit d’informer et d’être informé qui se produisent dans différentes parties du monde.

    Les élèves ont été très touchés par cette rencontre. S’ils avaient auparavant abordé en classe les questions relatives à la liberté de la presse en France et à l’international. Ce témoignage leur a permis de mieux en saisir tous les enjeux."

     

    Catherine Fraisse, professeure documentaliste

     

     

    Crédit photo : Lucas Rollandin