Connectez-vous

Accueil

Continuité pédagogique 2020

Publié le Mar 24, 2020 Modifié le : Mar 25, 2020

Écrire à l'auteur

Le  Tuesday, March 24, 2020

Importance des mots clés dans une recherche, complément de la fiche "Santé et alimentation : une désinformation mondiale lucrative"

Exploitation du dossier 4, livret pédagogique "L'information sans frontières ?"

  • ressource livret "information sans frontières ?"

     

     

    Retrouvez la fiche ressource, "Santé et alimentation : une désinformation mondiale lucrative".

     

    Il y est fait référence au citron congelé, à l'acide citrique...de ses vertus ou nocivité.

     

     

     

    InfosansFrontièresPG26

     

    En complément des suggestions pour la classe (à retrouver en fin de fiche), vous pouvez proposer à vos élèves :

     

     

    Ce soir, smoothie au noyau d'avocat ou non ?

     

     

     elleSMOTHIE

    Capture écran site "Elle à table" du 23 mars 2020

     

     

     

    Le noyau d'avocat a fait l'objet comme le citron, à de nombreuses accroches de sites à "illusion de scientificité" (cf fiche).

     

    Les annonces accrocheuses d'articles concernant les vertus de ce mets, ont été légions.

     

    La preuve en est la capture d'écran ci-dessous (recherche google du 23 mars) :  " noyau avocat rapé" (oui, c'est comme cela qu'on les préfère).

     

     

    avocat-noyau

     

     

    En descendant dans la sélection, quelques sites nous alertent cependant sur sa toxicité. il est important de toujours dérouler sa page de recherches.

     

     

    La première lecture consiste à repérer les sites non connus/reconnus.

     

    Pour les sites non connus, le "Qui sommes-nous"(ou équivalent) en haut ou bas de l'écran, permet souvent de se faire une idée de la fiabilité des sites.

     

    S'il n'y en a pas sur un site inconnu, on peut passer son chemin.

     

    S'il y en a un, il faut bien le lire. On peut, avec des sites complotistes par exemple, avoir des "qui sommes-nous" explicites, dans le champ lexical du complot.

     

    Des sites proposent de vérifier la fiabilité des adresses comme par exemple Hoaxbuster ou les Décodex du Monde.

     

     

     

    Reprenons notre recherche, on peut repérer une recette du magazine "Elle".

     

     

     

    Mais pour autant, doit-on s'y fier ?

     

     

    Nous pouvons taper sur le moteur de recherche l'insertion inverse "toxique noyau avocat", on y lit alors cela (capture écran du 23 mars).

     

     NoyauAvocatTOXIQUE

     

     

    Ahhh...déjà, cela fait moins envie.

     

    On peut, à cette étape, remarquer les propos contradictoires des articles trouvés sur le moteur, en fonction des mots clés.

     

     

     

    Alors comment le lire ? Où trouver l'info ?

     

     

    Les mots clés tapés sur le moteur de recherche auront leur importance.

     

     

    En tapant "études noyau avocat" (capture écran 23 mars 2020), on lit ceci :

     

    rechercheNOYAU-avocat-ETUDE

     

     

    Un article y est encadré en début de sélection...mais nous aide-il ?

     

    En cliquant sur le lien, il semblerait que oui.

     

    C'est un article d'une rubrique de jardinage du Monde.

     

     

    lemondejardin

     

     

     

    En début d'article on peut y lire ceci:

     

     

     

    "Le noyau d’avocat n’est pas comestible

    Attention à ne pas croire tout et n’importe quoi dès lors que c’est diffusé sur internet, y compris en vidéo. Non, le noyau d’avocat ne se mange pas comme l’a laissé croire une vidéo qui a fait le buzz récemment, et comme l’ont repris de nombreux blogs et sites féminins. Aucun test ni recherche n’ont été entrepris sur la consommation de noyaux d’avocats par l’homme, et même pas par les animaux, donc la prudence s’impose. D’ailleurs dans les pays tropicaux où il est cultivé, personne ne mange ni n'a jamais mangé les noyaux d’avocats !"

     

     

    L'auteur n'y est pas indiqué mais cet article appartient bien au site "Le Monde".

    L'auteur de l'article y demande d'appliquer un principe de précaution en spécifiant qu'aucune étude ni aucun test n'ont été entrepris.

     

    On peut raisonnablement s'arrêter là dans notre recherche.

     

    Alors pas de smoothie ce soir même si la photo était belle, on va s'abstenir...