Connectez-vous

Accueil

Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent

Publié le Mar 24, 2020

Écrire à l'auteur

Le  Tuesday, March 24, 2020

Impact de la qualité de l’eau sur la faune et la flore aquatique

Séance 5 : Faune et flore dans une eau courante

  • Séance 5 : Faune et flore dans une eau courante

     

    L’accompagnateur de la Maison Régionale de l’Eau (MRE) à présenté la carte des Sorgues pour que les élèves situent le lieu de pêche de l’après midi sur la carte (classe en sortie terrain au bord de la rivière).

    Il a présenté les caractéristiques de la rivière en particulier le débit.

    «  Qu’est ce qu’un débit ?  »
    « - la vitesse ….. pas exactement mais c’est en relation !
    - la quantité d’eau … oui mais par seconde »

    Il a ainsi expliqué aux élèves que le débit s’exprime en m3/s :
    Un m3 est un cube de 1m x 1m x 1m et contient 1000 l d’eau.

    Le débit exceptionnel de la Sorgue est actuellement de 55 m3/s depuis trois mois.

    «  Comment le mesurer ?  Rappelez vous, vous êtes allés à Fontaine de Vaucluse !
    - oui, il y avait une échelle !
    - Comment s’appelle cette échelle ?
    -  le Sorgomètre   !

    Il mesure le débit en temps réel de la rivière et comme elle n’a que quelques petits affluents, nous connaissons en direct le débit.

    L’homme est à l’origine des canaux de la Sorgue … vous souvenez vous des noms des différents bras de la Sorgue ?
    - Le Canal de Vaucluse
    - La Sorgue d’Entraigues
    - La Sorgue de Velleron »

    Ensemble les élèves se sont repérés sur la carte.

    « Lors de votre classe verte à Buoux, vous avez prélevé des animaux aquatiques dans les aiguiers.
    - qui se souvient des animaux ?
    Les tétards, les larves de libellule, les larves de moustique, le notonecte, le planaire.

    Pensez vous trouver les mêmes animaux aquatiques dans la Sorgue aujourd’hui ?
    Regardez bien la rivière, qu’en pensez vous ?
    - Elle va très vite !
    - Les animaux de Buoux vivaient dans une eau stagnante.

    Comment appelle-t-on l’ensemble des animaux aquatiques   ?
    La faune benthique.

    100000000000021400000320B8862712-cd54a

    Que vont devoir faire les animaux pour vivre dans la rivière ?
    - Ils vont devoir résister au courant. … oui, avec quoi ? comment vont ils faire ?
    - Ils vont avoir des griffes, des ventouses, des crochets.
    - Ils vont prendre des formes aplaties et se cacher sous les rochers, dans le sable.

    Pensez-vous que les animaux des aiguiers pourraient vivre dans la rivière ?…Non, ils seraient emportés par le courant !
    Et les animaux de la rivière pourraient-ils vivre dans les aiguiers ?
    - non, ils manqueraient peut être d’oxygène, ils auraient peut être trop chaud !
    En effet, l’eau de la rivière reste à la même température toute l’année alors que l’eau des aiguiers a une température qui varie.
    De plus plus l’eau est chaude, moins il y a d’oxygène … L’eau des aiguiers est donc moins oxygénée que la rivière.

    Les animaux se sont adaptés à leur milieu. »

    Les enfants sous la surveillance des adultes (deux accompagnateurs MRE et l’enseignante) sont allés pêcher des animaux aquatiques.

    1000000000000214000003205F12A69F-9a9a1

    Chaque groupe de trois élèves avait un bac, une passoire et un bac transparent d’observation.
    Seul un élève de chaque groupe pouvait aller dans l’eau pour pêcher, il effectuait une rotation avec un de ses camarades au sein du groupe à chaque retour de pêche.

    100000000000021400000320BA27F595-0687c

    Après la pêche, ils ont observé le contenu de leur bac et essayé d’identifier les différents animaux pêchés à l’aide d’une fiche d’identification fournie par l’accompagnateur.

    1000000000000BC0000007D0F211E763-3d542

    1000000000000214000003205CCD15D6-fa6da

    Une synthèse de classe a permis de comparer les différents prélèvements de chaque groupe et d’en identifier la faune benthique .

    L’accompagnateur a donné quelques précisions sur certains animaux :

    La nèpe possède des pattes ravisseuses ;

    La larve de libellule vit trois ans sous l’eau avant de se métamorphoser, c’est un grand prédateur équipé d’un « masque » qui lui permet d’attraper ses proies très rapidement.
    Pour devenir libellule adulte, elle sort de l’eau, grimpe à une brindille, une herbe et mue. Elle laisse son exuvie accrochée au support.

    «  - Quel est le rôle de l’adulte ?  
    - De s’accoupler …
    En effet, chez la faune benthique, la larve va vivre très longtemps sous l’eau pour attendre les conditions favorables à l’accouplement alors que l’adulte va vivre quelques heures à quelques jours uniquement pour s’accoupler et pondre ses œufs. »

    L’éphémère adulte. « Au fait, que veut dire éphémère ?
    - ça dure pas longtemps … oui, c’est un animal qui ne vit que quelques heures. »
    La larve d’éphémère vit en environ de 10 à 18 mois dans l’eau puis effectue une métamorphose incomplète...
    C’est à dire que l’adulte n’est pas complet.
    En effet, il n’a pas de bouche pour se nourrir. Il est donc obligé de se reproduire très rapidement avant de mourir d’épuisement, de faim.
    Les cerques qu’il porte sous forme de larve ou d’adulte lui servent à s’équilibre sous l’eau et dans l’air.