Connectez-vous

Accueil

La planète terre. Les êtres vivants dans leur environnement

Publié le 3 avr. 2020

Écrire à l'auteur

Le  vendredi 3 avril 2020

Le recyclage des déchets

Séance 3 : Le composteur à lombrics

  • Séance 3 : Le composteur à lombrics

     

    Après un bref rappel de la séance précédente, la question suivante est posée aux élèves :
    Comment pourrait se faire la dégradation des déchets dans la terre ?

    100000000000032000000258723B345D-315b1

    Les hypothèses des élèves sont notées au tableau :

    1- par l’action de l’eau.

    2- par l’action de la chaleur

    3- dans le temps

    4- par l’action des petites bêtes du sol : les vers de terre, les insectes …

    5- par l’action de micro-organismes

    6- par l’action de végétaux : des herbes.

    100000000000032000000258F7A1883A-59205

    Les deux premières hypothèses sont en cours d’expérimentation (voir séance précédente).

    1- Comment pourrait-on voir l’action des micro-organismes sur la dégradation des déchets ?

    « - Mettre dans une boite des déchets avec de la terre et voir ce qui se passe. »

    Mais comment est ta terre ? Qu’y a t-il dans ta terre ?

    « - Des micro-organismes … des bactéries, des champignons. »

    Mais comment être sûr que ce sont les micro-organismes qui dégradent et non la terre ?

    « - Il faudrait de la terre sans rien ! »

    Le maître apporte une boite contenant de la terre passée au four micro-onde pendant 5 min et supposée sans micro-organisme vivant.

    10000000000003200000025889573747-35ead

    10000000000003200000025895E86E9B-32d10

    « - il faut faire la même expérience mais avec de la terre passée au micro-onde, ainsi nous pourront comparer les résultats et voir si les déchets se dégradent plus vite avec des micro-organismes. »

    100000000000032000000258DD4E3AB7-a9915

    2- Comment voir l’action des petites bêtes du sol sur la dégradation de déchets ?

    A partir de l’affiche d’une lombricompostière, les élèves ont recherché comment construire un dispositif similaire.

    100000000000032000000258BE146E7B-2e398

    A l’aide de deux boites en polystyrène, ils ont percé le fond de l’une qu’il ont rempli de déchets organiques puis recouvert de compost contenant des lombrics, de terre et du carton. Ils ont ensuite placé cette première boite sur une seconde boite entière pour permettre la récolte du compost fabriqué par les vers de terre.

    10000000000001C20000025892A831F5-74729

    1000000000000320000002585BFBF274-a2f15

    A suivre !