Connectez-vous

Accueil

Cinéma - Audiovisuel

Publié le Jun 29, 2020

Écrire à l'auteur

Le  Monday, June 29, 2020

Récits numériques/ classes ouvertes - Restitution virtuelle

Restitution virtuelle mais une pratique artistique bien réelle avant et pendant le confinement !

  • Récits numériques/ classes ouvertes - Restitution virtuelle

     

     

     

     Récits numériques/ classes ouvertes : restitution virtuelle mais une pratique artistique bien réelle avant et pendant le confinement ! 

     

     

     

    Accompagnés par les réalisateurs Emmanuel Roy et Boris Gobin ainsi que l’équipe de l’Institut de l’Image à Aix-en-Provence, pôle régional d’éducation aux images, les élèves des collèges participants  ont réalisé, tout au long de l’année, des récits filmiques personnels en photos et en sons autour de la relation entre nous et la nature. 

     

     

    Les élèves  de 5ème, 4ème , 3ème des collèges de Rognes( Les Garrigues), Jas de Bouffan, et de Salon de Provence (Joseph d’Arbaud ) ont participé à un projet d’éducation artistique et culturelle autour de l’image et du son porté par l’Institut de l’Image conçu et réalisé avec Anamorphose et soutenu par le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône & l’Académie d’Aix-Marseille(DAAC & DANE).

     

    Les réalisateurs intervenants de l’association Anamorphose, Emmanuel Roy et Boris Gobin ainsi qu’Emilie Allais de l’institut de l’image ont accompagné les élèves dans un projet de réalisation en équipes de récits filmiques à partir de photographies et de sons. Chaque équipe a pour consigne d’imaginer une histoire qui raconte un moment d'émerveillement, de surprise ou de peur face à un élément naturel.

     

    Pour ouvrir leur imaginaire, et déclencher des récits, des images, des ambiances, une séance de projection d’extraits de films  autour du thème a été proposée au début du projet. 

     

    Les artistes sont ensuite intervenus dans les classes pour des ateliers de pratiques artistiques. 

     

    Malheureusement, un seul collège a pu bénéficier d’une séries d’intervention en présentiel avant la fermeture des établissements. 

     

     

    Une autre proposition a été faite aux équipes enseignantes et aux élèves pendant cette période étrange et compliquée du confinement. Les artistes ont proposé aux élèves de témoigner de manière  décalée et créative de ce qu’ils vivaient et d’ouvrir en grand leur imaginaire. 

     

     

    Le projet devient individuel et volontaire : Il s’agit de raconter, en image et en son, une situation quotidienne liée au confinement du point de vue d’un animal (réel ou imaginaire). Le point de vue sera décalé, drôle, mélancolique parfois mais toujours poétique. 

     

     

    Fin mars , les intervenants travaillent avec les enseignants et les élèves via des tutoriels vidéo sur le découpage  d’une situation en plusieurs photos pour aboutir à une séquence animée en images et sons. 

     

    La restitution du projet a eu lieu  à distance le 17 juin 2020, partenaires culturels, institutionnels, enseignants et élèves tous ravis et émus de pouvoir voir le projet mené à son terme et abouti dans les conditions exceptionnelles du 3ème trimestre 2020.  

     

    Le projet Récits numériques/classes ouvertes a réussi à mobiliser les élèves et à garder les classes et les esprits ouverts malgré les fermetures des établissements. Bravo aux élèves, aux enseignants, aux artistes !

     

     

    Pour découvrir  tous les récits des élèves, une page spéciale a été crée par l’association Anamorphose 

     

     

    Le blog du projet depuis la rentrée 2019