Vous êtes ici  :   Accueil > Grand oral > Ressources pédagogiques
Connectez-vous

Accueil

Ressources pédagogiques

Publié le Aug 29, 2020

Écrire à l'auteur

Le  Saturday, August 29, 2020

La cartographie des controverses : une démarche pour comprendre et s'interroger

Pour travailler la compétence "se documenter" - pour travailler une question pour le Grand oral

  •  

     

     

    Sciences Po Paris a développé cette approche de "la cartographie des controverses".

     

    Le responsable de ce projet est Bruno Latour, directeur scientifique et directeur adjoint de Sciences-Po Paris.

    Bruno Latour a plusieurs casquettes: il est philosophe des sciences, anthropologue et sociologue (père de la théorie de l'Acteur-Réseau).

     

     

    Qu'est-ce qu'une controverse ?

     

    Bruno Latour définit le projet mené à Sciences Po Paris et l'explicite :

     

    "Cartographier, cela revient à faire une "photographie" la plus objective possible d'une situation donnée. [...] Il s'agit ici d'étudier une controverse scientifique, autour de laquelle des spécialistes ont fait état par le passé de leurs désaccords devant le grand public. Notre rôle: donner à voir de manière accessible, interactive et ludique, les grands enjeux soulevés par le désaccord, afin d'éclairer le débat.

    L'idée consiste toutefois à aller au-delà de la photographie, qui pourrait figer une dispute encore en cours. Les outils autorisés par l'Internet (cartes interactives, vidéos, liens etc…) permettent d'étudier efficacement une question complexe, en évitant une explication binaire. Nous nous sommes à cet égard refusés à vous aider à répondre à la question par un simple "Oui / Non".

    Tout le travail à fournir a donc consisté à se documenter au niveau de la recherche, à enquêter auprès des scientifiques les plus investis, et à retransmettre à tout un chacun les principales clés de lecture de la controverse, avec précision mais simplicité, via un site internet créé de toute pièce pour l'occasion. Nous évitons d'ailleurs de donner notre avis."

     

    "La cartographie des controverses est une méthode qui propose de retrouver des prises dans ces situations d’incertitude. Elle consiste en une enquête collective réalisée par des groupes d’étudiants selon des méthodes qualitatives et des méthodes numériques. Elle permet non seulement à décrire toutes les parties prenantes et leurs relations, mais également les enjeux qui font problème pour chacun des acteurs impliqués, ainsi que ce qui fonde la position de chacun d’entre eux.

    L’ambition de la cartographie des controverses est double : elle permet permet à la fois

    - de se repérer dans des situations complexes et incertaines en décrivant l’ensemble des forces en présence,

    - et de détecter parmi tous les acteurs impliqués ceux qui apportent des preuves convaincantes."

     

     

     

     

     

     

    La réflexion et la démarche qui président à l'élaboration de la cartographie des controverses peut être remarquablement exploitée dans le cadre de l'enseignement de spécialité HGGSP.

     

    En effet, ce sont les compétences majeures attendues dans cet enseignement qui sont mobilisées :

    - se documenter

    - développer son regard critique, prendre du recul, diversifier les approches sur une question

    - développer son travail personneln travailler de façon autonome

     

    Une fois la question documentée, les contenus peuvent donner lieu à un oral auquel il est possible de conférer plusieurs formes :

    - une prise de parole en continu pour présenter l'état de la controverse

    - une prise de parole en interaction, s'orientant davanatage vers un débat sur ces questions très ouvertes, encore interrogées voire socialement et politiquement vives.

     

    C'est aussi une belle façon de réintaller les citoyens dans le débat scientifique. Le lien avec l'EMC gagne à être développé.

    "il faut pouvoir réinsuffler de la démocratie au sein des Sciences, afin qu'elles ne risquent pas d'être seules maîtresses de nos destins".

     

     

     

     

     

     

    Consulter le travail des étudiants pour prendre la mesure de la démarche

     

    Chaque controverse a donné lieur à la création d'un site ad hoc.

    La liste des thématiques abordées peut donner des idées des sujets abordés, voire aider les élèves à formuler et creuse une "question" qu'ils présenteront lors du Grand oral.

     

    Le projet FORECCAST (suivre le lien), porté par Sciences Po Paris avec 14 partenaires français et internationaux, en sciences et sciences sociales, dans le secondaire et le supérieur  :

     

    En suivant ce lien, vous trouverez sur la page une vidéo qui résume le travail d'une promotion. On y perçoit toutes les étapes de ce travail, y compris la phase de présentation orale.

     

     

    Des exemples d'études de cas (en suivant ce lien), toujours dans le cadre de FORECCAST :

     

    Quelques uns des thèmes sont très articulés au programme de Terminale HGGSP et peuvent constituer des supports de réfelxion pour guider les élèves vers la définition d'une "question" en vue du Grand oral.

     

    Un exemple, en lien avec le thème 4 : "Identifier, protéger et valoriser le patrilmoine : enjeux géopolitiques" et plus spécifiquement avec l'axe 1 sur "les usages sociaux et politiques du patrimoine" :

    "Ne pas toucher. La restitution des biens culturels" (suivre le lien pour accéder au site)

     

    Un autre exemple en lien avec le thème 6 : "l'enjeu de la connaissance" et plus directement avec l'objet de travail conclusif sur le cyberespace :

    "La transformation digitale, mode d'emploi" (suivre ce lien pour accéder au site)`