Vous êtes ici  :   Accueil > Découvrir les actions > Théâtre
Connectez-vous

Accueil

Théâtre

Publié le 19 nov. 2020

Écrire à l'auteur

Le  jeudi 19 novembre 2020

Théâtre - J’ai rencontré Dieu sur Facebook, écrite et mise en scène par Ahmed Madani

Représentation théâtrale au Théâtre Benoît XII, Avignon le 8 février 2021

  • jai_rencontre_dieu_sur_facebook

     

     Les ATP d’Avignon sont heureux de proposer aux élèves des collèges d’Avignon un spectacle entièrement gratuit le lundi 8 février 2021 après-midi (heure à définir) au Théâtre Benoît XII.

     

     

    Une pièce à trois acteurs, intitulée J’ai rencontré Dieu sur Facebook, écrite et mise en scène par Ahmed Madani qui, depuis des années, s’est spécialité dans la lutte contre la radicalisation.

     

     

    Le spectacle particulièrement adaptés aux  élèves de collège.

      

    "Comment une adolescente bien sage, bien éduquée, bien protégée par sa mère peut-elle sombrer dans une mascarade pseudo-religieuse ? Comment une jeune mère qui est parvenue à s’émanciper du poids de la tradition, de la religion, de la famille réagit-elle face à ce qu’elle considère comme une trahison de son combat pour la liberté ? Quel dialogue est-il encore possible d’établir entre ces deux générations de femmes ? Tout en opérant un désamorçage par le rire et la théâtralité, Ahmed Madani évoque les faux-semblants, les manipulations, les apparences, l’exaltation, l’amour, l’amitié, la mort pour parler de la solitude et de la désorientation d’une jeunesse qui cherche sa place dans une société fragilisée."

     

     

    Spectacle Gratuit

     

    Lien vers le dossier pédagogique

     

    Lien vers le dossier artistique

     

     

    Contacts

     

    brigitte.urbani@wanadoo.fr (secrétaire des ATP)
    Bernadette Rey-Flaud : 06 60 85 04 96 (présidente des ATP)
    Site internet : atp-avignon.fr

     

     

    Teaser du spectacle   

     

     

    Teaser - J'ai rencontré Dieu sur Facebook - Ahmed Madani from Madani Compagnie on Vimeo.

     

     

    Interview d’Ahmed Madani