Connectez-vous

Accueil

Exercer dans l'académie Enseigner la culture de l'information et des médias Organiser et diffuser les ressources documentaires de l’établissement Agir pour l'ouverture de l'établissement sur son environnement Contribuer au site!

Enrichir sa culture professionnelle

Publié le 18 mai 2021 Modifié le : 6 sept. 2021

Écrire à l'auteur

Le  mardi 18 mai 2021

Le Grand Oral

Le présenter aux élèves, le préparer au CDI.

  • oral

    Image libre de droit. Marco Lachmann-Anke. Pixabay.

     

     

    Un espace pour les élèves.

    Le Grand oral, des questions et des réponses : http://quandjepasselebac.education.fr/faq-grand-oral/


    « En voie Générale et technologique, vous passez un grand oral à la fin de votre année de terminale. Cette épreuve fait partie des 5 épreuves finales du bac (60% de la note finale) et compte avec un coefficient 10 en voie générale ou 14 en voie technologique. Cette épreuve dure 40 minutes : 20 minutes de préparation + 20 minutes d’oral. »


    Un espace pour les enseignants.

    Plan de formation au grand oral sur Eduscol : https://eduscol.education.fr/cid153457/plan-de-formation-grand-oral.html

     

    Le cadre réglementaire


    Bulletin officiel spécial du 13 février 2020, voie générale

    Bulletin officiel spécial du 13 février 2020, voie technologique

     

    Comment se passe l'épreuve? 


    Au début de l’épreuve, le candidat présente au jury deux questions, afin que celui-ci en choisisse une.
    Ces questions portent pour la voie générale sur les deux enseignements de spécialité, soit pris isolément, soit abordés de manière transversale.
    Elles mettent en lumière un des grands enjeux du ou des programmes de ces enseignements. Elles sont adossées à tout ou partie du programme du cycle terminal.
    Pour la voie technologique, ces questions s’appuient sur l’enseignement de spécialité pour lequel le programme prévoit la réalisation d’une étude approfondie.

    Le candidat s’exprime en continu durant cinq minutes sans note, debout face au jury.
    Il explique les motivations qui l’ont conduit à choisir cette question pendant sa formation, il en développe le sujet puis présente la réponse proposée.
    Le jury interroge le candidat pour l’amener à préciser sa pensée. L’échange d’une durée de dix minutes, prend appui sur la présentation du candidat et sur toute partie du programme du cycle terminal de ses enseignements de spécialité. Il a pour vocation d’aider le candidat à approfondir sa réflexion. Il permet d’identifier sa capacité à mobiliser ses connaissances pour argumenter, à expliquer les éléments présentés et à échanger avec le jury.
     
    Le candidat présente pendant une durée de cinq minutes le lien entre la question traitée et son projet de poursuite d’études.
    Le candidat s’appuie sur une réflexion menée sur toute la durée du cycle terminal qui lui permet d’expliquer comment il a progressé dans ses choix de poursuite d’études. L’évaluation de cette partie ne porte pas sur le projet de l’élève mais sur la façon dont le candidat explicite son cheminement.
     
    L’épreuve est notée sur 20 points.
    L’objectif est d’évaluer la solidité des connaissances du candidat, sa capacité à argumenter et à relier les savoirs, son esprit critique, la précision de son expression, la clarté de son propos, son engagement à l’oral et sa force de conviction.

     

    Ressources pour préparer le Grand Oral au CDI

     

    Lors de la  réunion nationale des IAN (interlocuteurs académiques pour le numérique) en documentation, en 2021, les ressources de différentes académies on été partagées.



    * Proposer une première séance consacrée au Grand oral

     

    Ce support pourra être utilisé lors des premières séances consacrées à ce nouvel examen.

     

    "Le modèle est adapté au contexte d’un lycée général et technologique particulier (donc avec ses spécialités et sa base documentaire), mais il est proposé en mode “réutilisable” sur la plateforme Genially. Il est donc à disposition de tout enseignant ou référent numérique qui souhaiterait le conformer à son établissement et l’intégrer à son ENT."



    oral1


    https://www.pedagogie.ac-nice.fr/doc-azur/2020/12/16/presentation-de-lepreuve-du-grand-oral-de-maturite/ 

     

     

      

     

     

    * Débattre en classe pour se préparer au Grand Oral

        

    https://www.pedagogie.ac-nice.fr/doc-azur/2021/03/17/debattre-en-classe-pour-se-preparer-au-grand-oral/

     

    Cette séance permet de connaître les attendus de l’épreuve, de mobiliser ses connaissances à partir d’un thème HGGSP mais aussi de pratiquer la prise de parole en public.

     

    Un travail proposé par Caroline Cirendini et Céline Lambert, professeures documentalistes; Marilu Gelormini, professeure de spécialité HGGSP.

     

     

     

    * Maîtriser le langage non verbal : préparation au grand oral du baccalauréat

        

    https://www.pedagogie.ac-nice.fr/doc-azur/2021/03/17/maitriser-le-langage-non-verbal-preparation-au-grand-oral-du-baccalaureat/ 

     

     

    Cette séance permet d’identifier les éléments du langage non verbal dans la communication orale et d’acquérir les compétences permettant de surmonter les difficultés liées à l’expression orale.

     

    Un travail proposé par Pascale Pougault, professeure documentaliste.

     

     

    * Retour sur une séquence : “Réussir une épreuve orale

     

    https://www.pedagogie.ac-nice.fr/doc-azur/2020/07/20/sequence-reussir-une-epreuve-orale 

     

    Cet article écrit avant l’application de la réforme des lycées exposait  un travail avec des élèves de première en prévision de cette nouvelle épreuve.

     

    Un travail proposé par Cécile Gebelin, professeure documentaliste.

     

     

     

     

     

     

    * Travailler l’oral


    https://view.genial.ly/6098fe1b092d400d19f38454/interactive-content-travailler-oral

     

    Ce genially synthétique pourra peut-être vous intéresser : Le prof doc, un design thinker TraAM documentation par jerome.hublart sur Genially

     

    Un travail proposé par les professeurs documentalistes de l’académie de Lille.