Vous êtes ici  :   Accueil > Actualités

Actualités

Publié le 12 oct. 2021

Écrire à l'auteur

Le  mardi 12 octobre 2021

#ÉLÈVETONBLOB : L'EXPÉRIENCE ÉDUCATIVE DE LA MISSION ALPHA

Lancement de l'opération du 11 au 17 octobre avec Thomas Pesquet. Vous pouvez télécharger la liste des établissements engagés dans l'académie d'Aix-Marseille dans l'onglet "Documents" et prendre contact pour partager vos expériences.

  • hydratation blob

    Le CNES, en partenariat avec le CNRS et avec le soutien de l’académie de Toulouse, propose à 4500 établissements scolaires de primaire, collège et lycée de participer à une expérience éducative originale, basée sur l’étude du comportement du Physarum polycephalum, ou blob. Cette expérience sera également menée par Thomas Pesquet à bord de l’ISS, lors de sa mission Alpha de six mois.

    Ni plante, ni animal, ni champignon

    L’expérience éducative proposée par le CNES, en partenariat avec le CNRS et avec le soutien de l’académie de Toulouse, consiste à envoyer un blob à bord de l'ISS et à inviter les classes à mener la même expérience que celle qui sera menée en micropesanteur. Pour ce faire, ils recevront de la part du CNES, fin août/début septembre, un kit comprenant 3 à 5 blobs (souche LU 352, identique à celle envoyée dans l’ISS), ainsi que du papier filtre.

    Plus connu sous son nom usuel « blob », le Physarum polycephalum n’est ni une plante, ni un animal, ni un champignon. Cet organisme unicellulaire dépourvu de cerveau est capable de se déplacer, de se nourrir, de s’organiser et même de transmettre ses apprentissages à un congénère.

    Ses capacités d’apprentissage font l’objet de recherches dans le laboratoire d’Audrey Dussutour, Directrice de recherche CNRS au Centre de recherches sur la cognition animale (CRCA ; CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier).

     

    L'effet de la micropesanteur sur le comportement du blob

    L’objectif de cette expérience éducative est de proposer aux élèves de 4500 établissements scolaires sélectionnés de reproduire, au sol, l'expérience menée par l'astronaute Thomas Pesquet.

    Il s'agira pour les jeunes de mettre en oeuvre des protocoles scientifiques, de travailler à des solutions techniques pour la prise de vue des blobs pendant 7 jours et de comparer leurs observations sur le comportement, la nutrition et la vitesse de déplacement de leurs blobs (#ÉlèveTonBlob) avec les résultats obtenus dans l'ISS (Blob-ISS). Ils pourront notamment déduire l'impact de la micropesanteur sur cet organisme unicellulaire étonnant : le comportement du Blob est-il différent dans l’espace ? Quels peuvent être les effets de la micropesanteur et des rayonnements sur l'évolution de cet organisme ?

    Pour répondre à ces questions, l’ISS a accueilli ce locataire un peu particulier :  plusieurs blobs ont rejoint la station cet été. Thomas Pesquet était chargé de les « réveiller » et d'enclencher un système de prises de vues (1 photo toutes les 10 minutes) pour suivre leur évolution selon deux protocoles.
    Le protocole 1, « Exploration », teste en parallèle l’attitude de 2 blobs dans un environnement sans nourriture.
    Le protocole 2, « Exploitation », fournit à 2 blobs plusieurs sources de nourriture.

    Pour en savoir plus sur le réveil des blobs dans l'ISS, c'est ici : [Actu] Le réveil a sonné pour les blobs à bord de l'ISS !