Connectez-vous

Accueil

Actualités Informations des IA-IPR Enseigner au collège Enseigner au lycée Ressources didactiques et pédagogiques Ressources scientifiques Se former Promouvoir la culture scientifique Participez au site !

Evaluations - Enseigner par compétences

Publié le Dec 2, 2021 Modifié le : Sep 23, 2022

Écrire à l'auteur

Le  Thursday, December 2, 2021

Enseigner par compétences, exemple des compétences orales

L'enseignement par compétences illustré par un exemple : l'Oral.

  • schéma compétence

    ENSEIGNER PAR COMPÉTENCES…

     

    Enseigner par compétences c’est proposer un apprentissage qui n’est pas un processus d’accumulation passive des savoirs dispensés par les enseignants, mais plutôt un processus actif, constructif, cumulatif et dynamique dans lequel les élèves sont acteurs.

    Les connaissances ont toujours leur place dans la formation, mais en tant que ressources au service de finalités plus grandes : construire les compétences qui pourront être mobilisées dans la vie professionnelle et citoyenne.

    L’approche par compétences permet de renforcer les dimensions réflexive et citoyenne de l’action pour développer un savoir-agir éthique, pertinent, réfléchi et responsable chez l’élève. Décider quels savoir-faire (capacités), savoirs (connaissances) et savoir-être (attitudes) mobiliser dans le contexte défini par la situation d’apprentissage est une part essentielle de toute maîtrise de compétence.

     

     

    Objectifs et plus-values de l’enseignement par compétences :

    mceclip0 - 2021-12-03 17h30m25s

    Enseigner par compétences ne se réduit pas à évaluer des compétences ciblées lors des devoirs. L’essentiel se situe dans les phases d’apprentissages, au cours desquels les compétences sont identifiées et travaillées.

    Chaque compétence peut être explicitée en termes de critères dont on devra définir collectivement des niveaux de maîtrise progressifs, propres à chaque palier de scolarisation de l’élève.

    Un outil de suivi, par compétence, doit être construit par l’enseignant pour communiquer à l’élève et à sa famille le niveau de maîtrise. Un exemple d’outil de suivi des compétences du Livret Scolaire du lycée (LSL) est téléchargeable à partir du lien :  

    https://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/upload/docs/application/vnd.ms-excel/2021-12/outil_suivi_competences_tle_mme_elodie_esteve_lycee_montgrand_marseille.xls

     

    L’élaboration des niveaux de maîtrise, et des progressions autour des compétences gagnera à être faite en équipe. L’évaluation des compétences apparaitra ainsi plus précise et transparente pour l’élève et sa famille. Par ailleurs, les moments d’évaluation de maîtrise des compétences gagneront à être définis le plus tôt possible, de préférence au moment de l’élaboration de la progression.

    Lors des apprentissages des critères de réussite et/ ou des critères procéduraux sont identifiés puis co-construits pour être appropriés par les élèves. Pendant les évaluations sommatives, la compétence est mise en œuvre dans un contexte notionnel plus ou moins proche de celui étudié en apprentissage, en fonction de la place dans la progression. La maîtrise des différents critères permettra de définir le niveau de maîtrise de la compétence concernée.

    L’appropriation des critères de réussite lors des situations d’apprentissage, qui peut se réaliser, par exemple, via des auto-évaluations, permet la compréhension par les élèves de leur degré de maîtrise atteint. Cela permet à l’élève de comprendre pourquoi il a ou il n'a pas réussi, en identifiant ce qui est attendu. Il peut ainsi identifier les progrès à réaliser.

     

    En conclusion, centrer les apprentissages sur les compétences permet de rendre les élèves acteurs de la construction des notions attendues en favorisant les possibilités de différenciation.

     

     

     

    On prendra ici pour exemple la compétence « s’exprimer à l’oral » au collège, intitulée « communiquer sur ses démarches, ses choix à l’oral en utilisant un langage rigoureux et des outils pertinents » en lycée.

    Les évaluations trop ponctuelles, souvent en fin de cycle à valeur sommative et sans authentiques phases d’apprentissage, sont à éviter. Lors de celles-ci, un élève ou un groupe d’élèves passent à l’oral devant leurs camarades ou un jury, pour qui le niveau de maîtrise attendu de la compétence est alors uniquement le plus élevé. La maîtrise du contenu notionnel exposé, même s’il peut être pris en compte, ne doit pas se confondre avec la maîtrise de cette compétence.

    On peut envisager une progressivité dans la maîtrise de cette compétence tout au long de la scolarité.


    Capture d’écran 2021-12-02 à 15.04.56

     

     

    Des exemples d’activités centrées autour de l’apprentissage de l’oral et s’intégrant dans la programmation proposée sont accessibles avec les liens suivants :

     

    Lycée (classe de terminale spécialité SVT)

    Théorie endosymbiotique et oral en TP en Terminale Spécialité

     

    Collège ( cycle 4) :

    PROJET ECHO D'ESCALE AVEC TARA et ORAL au CYCLE 4

     

    Lors des apprentissages des critères de réussite et/ ou des critères procéduraux sont identifiés puis co-construits pour être appropriés par les élèves. Pendant les évaluations sommatives, la compétence est mise en œuvre dans un contexte notionnel plus ou moins proche de celui étudié en apprentissage, en fonction de la place dans la progression. La maîtrise des différents critères permettra de définir le niveau de maîtrise de la compétence concernée.

    L’appropriation des critères de réussite lors des situations d’apprentissage, qui peut se réaliser, par exemple, via des auto-évaluations, permet la compréhension par les élèves de leur degré de maîtrise atteint. Cela permet à l’élève de comprendre pourquoi il a ou il n'a pas réussi, en identifiant ce qui est attendu. Il peut ainsi identifier les progrès à réaliser.

     

    En conclusion, centrer les apprentissages sur les compétences permet de rendre les élèves acteurs de la construction des notions attendues en favorisant les possibilités de différenciation.

                    Ainsi les apprentissages reposeront de façon harmonieuse sur la maîtrise de compétences et de savoir. Il s’agira donc de construire des progressions spiralaires tant dans le domaine des connaissances que des compétences.

     

     

     

    Pour aller plus loin et approfondir le sujet, des ressources sont consultables :

     

    Document d’accompagnement pour l’évaluation des acquis du socle commun de connaissances, de compétences et de culture (Cycle 4) :

    https://cache.media.eduscol.education.fr/file/College_2016/74/6/RAE_Evaluation_socle_cycle_4_643746.pdf

     

    Les cahiers pédagogiques, évaluer par compétence :

     https://www.cahiers-pedagogiques.com/pour-en-finir-ou-presque-avec-les-notes-evaluer-par-les-competences/

     

    Le défi de l’évaluation des compétences (dossier de veille de l’IFE) :

    http://veille-et-analyses.ens-lyon.fr/DA/detailsDossier.php?dossier=76&lang=fr&parent=accueil

     

    Réflexion sur l'évaluation par compétences au lycée et outils :

    Evaluer par compétences au lycée

     

    Référentiel des compétences en SVT :

    Une proposition d’outil d’appropriation des compétences du livret scolaire au lycée général et technologique en SVT :

    referentiel_des_competences_en_svt-_v2-1.pdf