Vous êtes ici  :   Accueil > ACTUALITES > Les Newsletters
Connectez-vous

Accueil

CONTINUITE PEDAGOGIQUE INFORMATIONS DES IA-IPR ACTUALITES COLLEGE LYCEE RESSOURCES SCIENTIFIQUES RESSOURCES DIDACTIQUES ET PEDAGOGIQUES ENTRER DANS LE METIER Participez au site !

Les Newsletters

Publié le 6 déc. 2021 Modifié le : 19 janv. 2022

Écrire à l'auteur

Le  lundi 6 décembre 2021

Newsletter des SVT : édition de décembre 2021

Newsletter des SVT : édition de décembre 2021

  • qu'est ce que c'est ?

           
     

    Newsletter du mois de décembre 2021 :

     

    Chères et chers collègues,

    Nous souhaitons mettre en lumière aujourd'hui quelques conseils concernant une véritable préparation du rendez-vous de carrière afin que cette rencontre avec les inspecteurs pédagogiques régionaux soit l'occasion d'une véritable pause réflexive qui vous accompagne dans votre développement professionnel.

    Ce temps d’échange sera d’autant plus riche qu’il aura été préparé en amont. Cette préparation permettra une véritable prise d'initiative dans le dialogue. Nous vous proposons quelques conseils dans l'article publié sur le site académique pour vous accompagner :

    Préparer son rendez-vous de carrière

    Dans le cadre de cette préparation, vous pouvez vous appuyer sur le document de référence de l'entretien :

    https://cache.media.education.gouv.fr/file/09_-_septembre/21/0/2017_document_aide_carriere_enseignants_V2_804210.pdf

    Les IA-IPR de SVT

     

    PHOTO MYSTÈRE DU MOIS

    (Réponse dans la newsletter du mois prochain)

    Capture d’écran 2021-12-05 à 17.11.03

     

    La photo mystère du mois de novembre était une observation au microscope optique d’un épicarpe de tomate, autrement dit la « peau ».

     

     

     

    LE LIVRE DU MOIS -

     

    #L IVRE DU MOIS

    Catherine Jessus, directrice des sciences biologiques au CNRS, a coordonné l’écriture de l’ouvrage « Étonnant vivant » qui fait un point sur les sciences du vivant et les questions qu’elles se posent : qu’est-ce que le vivant ? Ou quelle est son histoire ? Sa lecture se fait davantage comme un roman que comme un livre de sciences. Il comporte également des documents originaux dont certains peuvent tout à fait être didactisés pour une utilisation en classe.

    D’autre part, une des conférences inaugurales de l’année de la biologie dans l’académie d’Aix Marseille a été réalisée par Catherine Jessus. Cette conférence en lien avec l’ouvrage qu’elle a coordonné est accessible à partir de ce lien https://youtu.be/rNu6ckCLh-g

     

    LES NEWS DU MOIS

    # RENDEZ-VOUS DE CARRIÈRE 

    Les conseils pour réussir sont rendez-vous de carrière :

    Préparer son rendez-vous de carrière

     

     

    # MEC DES CELLULES VÉGÉTALES

    En tant que matrice extracellulaire, la paroi des cellules végétale joue des rôles variés essentiels à la vie de la cellule. Souvent qualifiée de paroi squelettique, son rôle mécanique de soutien permet l’adhérence et la cohésion des cellules au sein du tissu. Une publication du site académique accessible à partir du lien suivant :

     Étude de la matrice extracellulaire des cellules de tomates permet aux élèves de mettre en évidence cette structure et ses propriétés dans le cadre d’une démarche pédagogique ancrée dans un contexte réel.

     

     

    # PROPOSITION DE DOCUMENTS SUR L’ÉVOLUTION HUMAINE

    À travers un parcours pédagogique construit autour de trois documents à partir d’un article publié dans 2018 par Slon et al., cette activité disponible sur le site académique à l’adresse

     Proposition de documents sur l’Evolution humaine rend compte d’un cas de métissage avéré entre néandertaliens et denisoviens (hétérozygotie avérée) et permet de faire le point sur les allèles néandertaliens et denisoviens. En effet, bon nombre de médias parlent à tort de gènes et non d’allèles.

     

    #LES ANIMAUX PARLENT

    Webconférence “Codage et décodage de l'information dans les signaux sonores animaux" de Nicolas MATHEVON, mercredi 15 décembre 2021 à 17h.

    N. MATEVON nous explique la signification des échanges vocaux des animaux à la lumière d’enregistrements et d’expériences de terrain. Il nous parle d’une science émergente qui révèle et interprète les informations codées dans ces signaux : expression des émotions, choix sexuels, marquage de territoire, ruses et appels à l'aide des congénères notamment.

    Plus d’informations sur le site académique :

    Conférences sur la communication animale par Nicolas Mathevon

     

    # OLYMPIADES DE GÉOSCIENCES

    Les Olympiades nationales de géosciences sont un concours, ouvert à tous les élèves de première de série générale.

    Les Olympiades permettent de susciter chez les élèves le plaisir d'apprendre, tout en pratiquant la géologie fondamentale ou appliquée, mais également de souligner le lien étroit entre les géosciences et l'éventail des métiers qui leur sont associés.

     

    ·       La date limite des inscriptions est fixée le 2 février

    • Épreuves: le jeudi 07/04/2022 pour la Métropole.

    Pour vous inscrire, vous voudrez bien faire parvenir par courriel à anne-laure.guyot@ac-aix-marseille.fr , la liste des candidats complétée sous format EXCEL uniquement, annexe téléchargeable sur le PIA (portail intranet académique) - EPLE-publications.

    Davantage d’informations dans le BA de début décembre et sur le site du CeFEG : https://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/jcms/c_84059/fr/presentation-des-olympiades-de-geosciences  et https://www.education.gouv.fr/olympiades-nationales-des-geosciences-12293

     

    L’ARTICLE DU MOIS

    ENSEIGNER PAR COMPÉTENCES…

     

    Enseigner par compétences c’est proposer un apprentissage qui n’est pas un processus d’accumulation passive des savoirs dispensés par les enseignants, mais plutôt un processus actif, constructif, cumulatif et dynamique dans lequel les élèves sont acteurs.

    Les connaissances ont toujours leur place dans la formation, mais en tant que ressources au service de finalités plus grandes : construire les compétences qui pourront être mobilisées dans la vie professionnelle et citoyenne.

    L’approche par compétences permet de renforcer les dimensions réflexive et citoyenne de l’action pour développer un savoir-agir éthique, pertinent, réfléchi et responsable chez l’élève. Décider quels savoir-faire (capacités), savoirs (connaissances) et savoir-être (attitudes) mobiliser dans le contexte défini par la situation d’apprentissage est une part essentielle de toute maîtrise de compétence.

     

     

    Objectifs et plus-values de l’enseignement par compétences :

     

    Côté enseignant

    Côté élève

    ·     Ajuster son enseignement aux besoins de chaque élève (différenciation pédagogique)

    ·     Améliorer la cohérence des enseignements et la progression des apprentissages

    ·     Contextualiser les apprentissages et leur donner du sens

    ·     Repérer les obstacles, évaluer les progrès des élèves et réguler son enseignement

    ·     Accroître l’autonomie et l’initiative

    ·     Développer la pratique réflexive (autoévaluation, métacognition…)

    ·     Encourager la collaboration

    ·     Favoriser la pensée critique

    ·     Donner du sens aux activités d’apprentissages disciplinaires et interdisciplinaires

     

     

    Enseigner par compétences ne se réduit pas à évaluer des compétences ciblées lors des devoirs. L’essentiel se situe dans les phases d’apprentissages, au cours desquels les compétences sont identifiées et travaillées.

    Chaque compétence peut être explicitée en termes de critères dont on devra définir collectivement des niveaux de maîtrise progressifs, propres à chaque palier de scolarisation de l’élève.

    Un outil de suivi, par compétence, doit être construit par l’enseignant pour communiquer à l’élève et à sa famille le niveau de maîtrise.

    L’élaboration des niveaux de maîtrise, et des progressions autour des compétences gagnera à être faite en équipe. L’évaluation des compétences apparaitra ainsi plus précise et transparente pour l’élève et sa famille. Par ailleurs, les moments d’évaluation de maîtrise des compétences gagneront à être définis le plus tôt possible, de préférence au moment de l’élaboration de la progression.

     

     

    On prendra ici pour exemple la compétence « s’exprimer à l’oral » au collège, intitulée « communiquer sur ses démarches, ses choix à l’oral en utilisant un langage rigoureux et des outils pertinents » en lycée.

    Les évaluations trop ponctuelles, souvent en fin de cycle à valeur sommative et sans authentiques phases d’apprentissage, sont à éviter. Lors de celles-ci, un élève ou un groupe d’élèves passent à l’oral devant leurs camarades ou un jury, pour qui le niveau de maîtrise attendu de la compétence est alors uniquement le plus élevé. La maîtrise du contenu notionnel exposé, même s’il peut être pris en compte, ne doit pas se confondre avec la maîtrise de cette compétence.

    On peut envisager une progressivité dans la maîtrise de cette compétence tout au long de la scolarité.


     

    Exemple de planification d’activités et leurs niveaux de maitrise attendus du cycle 3 à la terminale relative à la compétence « s’exprimer à l’oral ».

     

    Niveau de classe

    Propositions d’activités mises en œuvre

    Niveau de maîtrise attendu

    6 -ème

     

    Lecture de textes courts à voix haute

     

    Être capable de prendre la parole en public

    5 -ème

     

    Lecture de textes plus longs ou avec un vocabulaire scientifique plus complexe à voix haute

     

    Exploitation de ressources expressives et créatives de la parole.

     

     

    Être capable de prendre la parole de façon continue et d’une durée variable selon les types de discours, avec quelques relances du professeur si nécessaire

     

    4 -ème

    Construire des présentations orales (individuelles ou à plusieurs) sous différentes formes telles que des exposés ou des comptes rendus (d’activités, de sorties, de spectacles, d’exposition, de travaux menés) avec une prise en compte de leurs spécificités (vocabulaire spécialisé́, structuration des propos, argumentation, etc.)

    Être capable d’exprimer une impression, un avis, une opinion de manière raisonnée, en respectant les formes d’un oral codifié et socialisé.

     

    Explicitation de démarches ou de réalisations.

    3 -ème

     

    Participer de façon constructive à des échanges oraux, à des débats ou à l’explicitation de démarches ou de réalisations, dans toutes les disciplines.

     

    Savoir faire preuve d’une relative liberté́ dans la prise de parole par rapport aux notes de préparation.

     

    Seconde

    Exposer à l’oral ses démarches, ses résultats, ses choix en argumentant.

     

    Consolidation du cycle 4 basée sur la différenciation, la complexification de la tâche et une plus grande autonomie des élèves.

     

    1ére

    Prise de parole en continu avec une utilisation raisonnée du support ou des notes

    Prise de parole avec interaction

    La communication permet la transmission ou le débat d’un discours scientifique.

     

    L’articulation logique des éléments facilite la compréhension.

     

    La forme de communication choisie est pertinente et les codes sont respectés.

     

    Tale

     

    Prise de parole en continu sans notes ni support

    Prise d’initiative dans l’échange en interaction

     

     

    Des exemples d’activités centrées autour de l’apprentissage de l’oral et s’intégrant dans la programmation proposée sont accessibles avec les liens suivants :

     

    Lycée (classe de terminale spécialité SVT)

    Théorie endosymbiotique et oral en TP en Terminale Spécialité

     

    Collège ( cycle 4) :

    PROJET ECHO D'ESCALE AVEC TARA et ORAL au CYCLE 4

     

     

    Lors des apprentissages des critères de réussite et/ ou des critères procéduraux sont identifiés puis co-construits pour être appropriés par les élèves. Pendant les évaluations sommatives, la compétence est mise en œuvre dans un contexte notionnel plus ou moins proche de celui étudié en apprentissage, en fonction de la place dans la progression. La maîtrise des différents critères permettra de définir le niveau de maîtrise de la compétence concernée.

    L’appropriation des critères de réussite lors des situations d’apprentissage, qui peut se réaliser, par exemple, via des auto-évaluations, permet la compréhension par les élèves de leur degré de maîtrise atteint. Cela permet à l’élève de comprendre pourquoi il a ou il n'a pas réussi, en identifiant ce qui est attendu. Il peut ainsi identifier les progrès à réaliser.

     

    En conclusion, centrer les apprentissages sur les compétences permet de rendre les élèves acteurs de la construction des notions attendues en favorisant les possibilités de différenciation.

                      Ainsi les apprentissages reposeront de façon harmonieuse sur la maîtrise de compétences et de savoir. Il s’agira donc de construire des progressions spiralaires tant dans le domaine des connaissances que des compétences.

     

     

     

     

    Pour aller plus loin et approfondir le sujet, des ressources sont consultables :

     

    Document d’accompagnement pour l’évaluation des acquis du socle commun de connaissances, de compétences et de culture (Cycle 4) :

    https://cache.media.eduscol.education.fr/file/College_2016/74/6/RAE_Evaluation_socle_cycle_4_643746.pdf

     

    Les cahiers pédagogiques, évaluer par compétence :

     https://www.cahiers-pedagogiques.com/pour-en-finir-ou-presque-avec-les-notes-evaluer-par-les-competences/

     

    Le défi de l’évaluation des compétences (dossier de veille de l’IFE) :

    http://veille-et-analyses.ens-lyon.fr/DA/detailsDossier.php?dossier=76&lang=fr&parent=accueil

     

    Réflexion sur l'évaluation par compétences au lycée et outils :

    Evaluer par compétences au lycée

     

    Référentiel des compétences en SVT :

    Une proposition d’outil d’appropriation des compétences du livret scolaire au lycée général et technologique en SVT :

    referentiel_des_competences_en_svt-_v2-1.pdf (ac-creteil.fr)

     

     

    Le comité de rédaction / Laetitia Bruneau, Sylvie Doucet, Mathieu Goirand, Emeric Le-Van, Sébastien Voland pour les IA-IPR de SVT (Sabine Martin, Loïc Mathon et Pierre-Olivier Thébault)