Vous êtes ici  :   Accueil > Labomaths > Actualités des labomaths
Connectez-vous

Accueil

CONTINUITE PEDAGOGIQUE Informations institutionnelles Ressources Cycle 3 Ressources Cycle 4 Labomaths Ressources Lycée Mathématiques & culture Ouverture internationale Examens - Concours Formations TraAm

Actualités des labomaths

Publié le 12 mai 2022

Écrire à l'auteur

Le  jeudi 12 mai 2022

Au labomaths de Val de Durance, un projet de mobilité européenne nommé MaSuD sur les Mathématiques et l’environnement.

Le projet ERASMUS MaSuD ( Mathematics for Sustainable Development ), qui associe les maths et l'environnement depuis septembre 2020 associe quatre établissements : le colegiul National Emil Racovita de Cluj (Roumanie), le colegiul National Mihai Eminescu de Satu Mare (Roumanie), l'Institution Bellevue d'Alès (30-Gars) et le Lycée Val de Durance de Pertuis (84-Vaucluse).

  • Groupe Pertuis

    Le projet ERASMUS MaSuD ( Mathematics for Sustainable Development ), qui associe les maths et l'environnement, a commencé en septembre 2020 avec quatre établissements : le colegiul National Emil Racovita de Cluj (Roumanie), le colegiul National Mihai Eminescu de Satu Mare (Roumanie), l'Institution Bellevue d'Alès (30-Gars) et le Lycée Val de Durance de Pertuis (84-Vaucluse).

    Contributrice : Bénédicte Espariat,
    chargée de mission pour le déploiement du plan mathématiques

     

     

     

    La crise sanitaire a considérablement modifié l'organisation du projet. La première année, deux mobilités virtuelles ont permis de faire échanger les élèves, même si cela ne peut remplacer les rencontres en présentielles.

     

    Du 4 au 8 avril 2022, la mobilité C4 à Alès a été la première vraie rencontre d'élèves des quatre établissements. Les 20 élèves roumains ont fini la route de l'aéroport à Alès avec les 10 élèves de Pertuis. Cette délégation a travaillé toute la semaine, en anglais, avec les 30 élèves de l'atelier MATh.en.JEANS du Lycée Bellevue. Un programme de la semaine chargé qui avait de nombreux objectifs...

     

    Le lundi matin était prévue une rencontre avec les élus de la ville d'Alès et la visite de la ville. L'après-midi, toute la délégation a visité le bassin minier et fait le tour du terril pour comprendre les aspects historiques et les enjeux environnementaux de la ville d'Alès. La fin de journée, se passe à l'Institution Bellevue. Après un premier travail des élèves sur leurs sujets de recherche, Mme

    GACHIERE, proviseure, reçoit la délégation dans l’amphithéâtre de l’établissement autour d'un pot d’accueil avec les produits locaux.

     

    ales mairie 

     

    Le deuxième jour a associé culture et science avec la visite de la ville de Nîmes et du musée de la Romanité, mais aussi une conférence de Serge Dumont dans les locaux de l'Université de Nîmes. Ce dernier est le chercheur associé à l'atelier MATh.en.JEANS du Lycée Bellevue et il accompagnera les élèves au congrès à l'Université d'Avignon.

     

    nimes 

     

    La journée du mercredi s’est passée dans l'établissement, elle a permis une visite commentée de l'expérience "côté jardin", défi laborieux pour un établissement avec très peu d'espace vert. Cela donne des idées aux jeunes, soucieux de l’environnement, qui seront reprises dans leurs établissements.

    Mais la science n’était pas en reste avec une conférence de Marc Vinches, de l’École des Mines d'Alès, mais aussi la préparation du congrès avec des répétitions des différents groupes devant leurs enseignants et des chercheurs professionnels.

     

    lycee ales 48  

     

    Les deux derniers jours, les 60 élèves impliqués dans la mobilité ont participé au 33ème congrès MATh.en.JEANS d'Avignon. Une alternance de conférences, d'exposés communs en anglais par les élèves de MaSuD et des animations scientifiques sur stand dans le forum du congrès. C'est encore l'occasion d'échanger avec les 200 participants du congrès venant de

    18 établissements, essentiellement de France, mais aussi d'Italie et de Roumanie. Pour les jeunes congressistes, ils peuvent aussi converser avec cinquantaine de chercheurs et enseignants de maths.

     

    congres avignon 

     

    En plus de cette culture scientifique, nos jeunes chercheurs en herbe ont profité de leur séjour pour visiter la ville d'Avignon, son pont, mondialement connu, et le Palais des Papes.

     

    Une mobilité ERASMUS, entièrement prise en charge par l'Union européenne, qui a largement répondu aux objectifs et qui, par les temps que nous vivons, nous encourage à renouveler ce type d'action auprès des jeunes européens que nous sommes tous. D'ailleurs, la prochaine mobilité ERASMUS, qui a été repoussée deux fois, se fera fin mai à Cluj et de nombreux élèves de Pertuis, qui découvrent ERASMUS, sont prêts à partir dans cette aventure.

     

    Europe