Vous êtes ici  :   Accueil > Les domaines culturels
Connectez-vous

Accueil

Le PEAC Les acteurs de l'EAC Les domaines culturels ADAGE Se former 1er degré Les valorisations Participer à un concours Continuité pédagogique Laïcité et valeurs de la République

Les domaines culturels

Publié le Sep 26, 2022

Écrire à l'auteur

Le  Monday, September 26, 2022

La 25ème édition du Printemps des poètes du 11 au 27 mars 2023

Un visuel-choc pour éveiller les consciences

  • Printemps des poètes du 11 au 27 mars 2023

    .

     

     

    Un visuel-choc pour éveiller les consciences

     

     

     

    La 25ème édition du Printemps des poètes du 11 au 27 mars 2023, ne sera ni fantaisiste, ni féérique, mais bien un appel criant à la liberté et la rencontre.

     

    Comme pour conjurer la tragédie guerrière qui se joue et se rejoue sur la scène du théâtre du monde.

     

    Comme pour dénoncer « Que l’histoire des frontières, des conflits et des territoires, revienne cadenasser nos consciences. Tourmenter nos esprits »

     

     

     

    Pour Sophie Nauleau, directrice artistique du Printemps des poètes, c’est « l’au-delà des frontières qu’il est temps de questionner, ce monde qui rassemble, étonne, dépayse, plus qu’il ne sépare. Ces limites qu’il nous faut constamment repousser. Ce danger qu’il nous faut conjurer.

    D’antan à aujourd’hui, et à demain déjà. La peur et l’émotion qu’éprouvait Jean Genet au passage des frontières. La savante malice de Gilles Lapouge : « les frontières, je les aime et je les déteste ». La longueur de vue de Michel Butor qui, ayant le goût des lieux-dits, vivait volontairement « À l’écart  » ou «  À la frontière  », expliquant  : «  Traverser les frontières m’aide à voir  ». Allons donc y voir, plus loin que les paroles, les démarcations et les pensées toutes faites, là où les mots ouvrent l’espace. Outrepassent les pointillés des cartes. Là où l’être et l’âme en mouvement l’emportent sur l’à-plat des planisphères. »

     


    Participez à l’opération Coudrier !

     

     

     

    mceclip0 - 2022-09-26 17h36m20s

     

     

     

    Initiée fin 2020, l’Opération Coudrier est le fer de lance des actions de l’éducation artistique et culturelle du Printemps des poètes. Cette année, voici Visa Poème ouvert à tous les élèves de la maternelle jusqu’aux lycées généralistes ou professionnels.

     

     

    Ecrire un poème…

    Parce que les mots traversent les frontières.

     

     

     

    Seule consigne : que ce poème écrit pour franchir les frontières tienne sur la page d’un passeport (125 x 88 mm), qu’il soit en français et suffisamment singulier pour servir de laisser-passer face à tous les douaniers du monde.

     

     

    Peu importe sa forme, un rubbayat comme Omar Khayyam, une romance comme Marceline Desbordes-Valmore, un verset comme Paul Claudel, un petit poème en prose comme Baudelaire, un distique comme Emily Dickinson, un quatrain comme François Cheng ou Anise Koltz, la luxembourgeoise qui abandonna définitivement l’allemand, la langue des bourreaux nazis qui torturèrent son mari, pour le français :

     

     

     

    « Et si mon poème n’était qu’un visa

    pour un pays lointain

    une facture impayée

    un compte à découvert »

     

    Anise Koltz

    Le porteur d’ombre

    Éditions Phi / 2001

     

     

     

    Rencontrer un poète car la poésie est vivante !

     

     

    L’Opération Coudrier permet aux classes de rencontrer un poète. Cette rencontre peut être financée par le Printemps des poètes à hauteur de 50% pour les 100 premiers inscrits qui en font la demande et/ou par l’intermédiaire du Passe Culture, via l’application Adage.

     

     

     

    Modalités

     

     

    Inscriptions en ligne bientôt possible sur cette page Visa Poème (2022-2023) - Le Printemps des Poètes (printempsdespoetes.com)

    Renseignements complémentaires coudrier@printempsdespoetes.com