Connectez-vous

Accueil

racine

Publié le May 16, 2015

Écrire à l'auteur

Le  Saturday, May 16, 2015

Diss. : formes de contrôle social (v2)

Lucile Auffant

  • DISSERTATION

     


    Il est demandé au candidat :
    - de répondre à la question posée par le sujet ;
    - de construire une argumentation à partir d'une problématique qu'il devra élaborer ;
    - de mobiliser des connaissances et des informations pertinentes pour traiter le sujet, notamment celles figurant dans le dossier ;
    - de rédiger, en utilisant le vocabulaire économique et social spécifique et approprié à la question, en organisant le développement sous la forme d'un plan cohérent qui ménage l'équilibre des parties.

    Il sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation.



    Sujet

    Quelles sont les différentes formes de contrôle social ?
     

     

    Document 1 

     

     

    Le règlement intérieur dans les établissements scolaires

     Extraits du Bulletin Officiel du Ministère de l’Education nationale et du ministère de la Recherche spécial n°8 du 13 juillet 2000

    I - L'OBJET DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR

    Le règlement intérieur permet la régulation de la vie de l'établissement et des rapports entre ses différents acteurs. […]

    II - LE CONTENU DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR

    Normatif, le règlement intérieur est aussi éducatif et informatif : document de référence pour l'action éducative, il participe également à la formation à la citoyenneté des élèves et facilite les rapports entre les acteurs de la communauté éducative. […]

    La discipline : sanctions et punitions

    Le règlement intérieur doit comporter un chapitre consacré à la discipline des élèves. Il doit faire mention de la liste des sanctions et punitions encourues ainsi que des mesures de prévention, d'accompagnement et de réparation. […]

    Les mesures positives d'encouragement

    Il y a lieu de mettre en valeur des actions dans lesquelles les élèves ont pu faire preuve de civisme, d'implication dans le domaine de la citoyenneté et de la vie du collège ou du lycée, d'esprit de solidarité, de responsabilité tant vis-à-vis d'eux-mêmes que de leurs camarades. Il peut s'agir d'encourager des initiatives ou des relations d'entraide notamment en matière de travail et de vie scolaire ainsi que dans les domaines de la santé et de la prévention des conduites à risque.  […]

    Ce mode de "sanction positive" sera défini par chaque établissement en relation étroite avec son projet pédagogique et associera l'ensemble des membres de la communauté éducative. Il devra constituer un élément du règlement intérieur. […]

    Les relations entre l'établissement et les familles

     Les parents d'élèves ou responsables légaux ont des droits et des devoirs de garde, de surveillance et d'éducation définis par les articles 286 à 295 et 371 à 388 du Code civil, relatifs à l'autorité parentale. Le règlement intérieur constitue un support essentiel pour instaurer un véritable dialogue ainsi que des rapports de coopération avec les familles, notamment par les informations qu'il apporte sur le fonctionnement de l'établissement, l'organisation de contacts avec l'équipe enseignante et éducative et le calendrier des rencontres entre parents et enseignants.

    C'est pourquoi il doit être, en début d'année, porté à la connaissance des parents, favorisant ainsi leur intégration à la communauté éducative et leur permettant un meilleur suivi de la scolarité de leurs enfants.

     Source : http://www.education.gouv.fr/bo/2000/special8/regl.htm


     


    Document 2 :


    Taux d’incarcération (nombre moyen de personnes en prison pour 100 000 habitants) en 2009


    doc2 prison
    Source : http://www.oecd.org/dataoecd/13/19/43857755.xls


    Document 3 :



    INTERVIEW - L'observatoire de la qualité de vie au bureau Actinéo a consacré mercredi un colloque à cette forme d'organisation de bureau, dénoncée dans un récent pamphlet («L'open space m'a tuer»*). Son responsable scientifique, Alain d'Iribarne, directeur de recherche au CNRS, analyse la dangerosité de ces «bureaux ouverts».

     En quoi l'open space pose-t-il problème ?
    Dans la tradition française, le bureau est un lieu de symbole extrêmement fort. Avoir son propre bureau fermé, c'est signe que l'on est bien placé hiérarchiquement. C'est aussi un gage de tranquillité pour travailler, et de possibilité de personnalisation, d'appropriation de son lieu de travail. A l'inverse, l'open space est un plateau, souvent de 30 à 50 personnes, sans cloison, et avec des postes de travail complètement anonymes, dépersonnalisés. Dans les formes ultimes d'open space, les salariés ne savent même pas à quel bureau ils seront le matin à leur arrivée. Pour ces formes ultimes d'open space... nous agitons le chiffon rouge !
    Est-ce le symbole d'un nouveau management ?
    L'open space est considéré comme étant « moderne » : cela permet une meilleure collaboration des salariés, de faciliter le travail en équipe. Mais en contrepartie, l'open space fabrique du contrôle social. La norme sociale, sous forme de « cancans », de rumeurs, est très présente dans l'entreprise, et est ainsi accentuée par l'open space. Chacun se surveille, écoute les conversations des autres. La hiérarchie de l'entreprise se sert en fait de l'open space comme d'une mécanique de contrôle social des salariés entre eux, ce qui leur évite de le faire eux-mêmes.
    […]
     Quelle est la part d'open space actuellement en France dans les entreprises ?
    C'est difficile à évaluer. Il n'y en a pas tant que ça, mais quoiqu'il en soit, dès qu'une entreprise remet à neuf ses bureaux, dès qu'une construction s'effectue, c'est toujours sous la forme d'open space, car ils sont préconisés par les concepteurs pour optimiser la place. On note cependant une tendance des entreprises à être plus attentives à les humaniser. Ceci dit, c'est moins l'open space que l'organisation du travail qui crée du stress chez les salariés. Le travail est de plus en plus exigeant, avec toujours plus de performance et de rapidité exigée. L'open space risque simplement d'être un facteur supplémentaire de stress.
    * «L'open space m'a tuer», de Alexandre des Isnards et Thomas Zuber, aux éditions Hachette Littérature.

     

    Source : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2008/11/19/01016-20081119ARTFIG00696-les-open-space-fabriquent-du-controle-social-.php