Collège

Publié le 26 mars 2021

Écrire à l'auteur

Le  vendredi 26 mars 2021

Tableaux de comparaisons des compétences linguistiques : CECRL/Portfolio/Attendus pour A1 et A2

Tableaux de comparaisons des compétences linguistiques : CECRL/Portfolio/Melia pour A1 et A2

  • Tableaux de comparaisons des compétences linguistiques : CECRL/Portfolio/Attendus pour A1 et A2

     

    Index :

    1. ECOUTER

      1. Écouter A1

      2. Écouter A2

    2. LIRE

      1. Lire A1

      2. Lire A2

    3. ECRIRE

      1. Écrire A1

      2. Écrire A2

    4. INTERACTION ORALE

      1. Interaction orale A1

      2. Interaction orale A2

     

     

    Tableau des échelles de compétences comparées : ECOUTER

     

    Niveaux

    CECRL

    Portfolio

    Attendus / Savoir-faire

    A1

    Je peux comprendre des mots

    familiers et des expressions

    très courantes au sujet de moi même,

    de ma famille et de

    l'environnement concret et

    immédiat, si les gens parlent

    lentement et distinctement.

    Je comprends quand on me salue, quand on me demande comment je vais, quand on me dit au revoir

    Je reconnais de consignes claires et simples

    Je comprends des expressions familières et simples de la vie quotidienne (acceptation, refus, remerciements, etc.)

    [1] Je suis capable de comprendre le nom, le prénom, l'âge et la nationalité, la description physique de quelqu'un qui se présente.

    [2] Je suis capable de comprendre quelqu'un qui me parle de sa famille, de ses goûts, de ses loisirs.

    [3] Je peux comprendre les chiffres, les prix et l’heure.

    [4] Je peux comprendre si on parle du passé du présent ou du futur

    [5] Je suis capable de comprendre quelqu'un qui exprime une interdiction, une possibilité une permission, un ordre, une consigne.

    [6] Je peux suivre ce que deux personnes se disent sur des sujets familiers si leur débit est très lent, leur prononciation soignée et si de longues pauses me laissent le temps d’en saisir le sens.

    [7] Je suis capable de comprendre des énoncés, négatifs, interrogatif, affirmatifs, impératifs.

    A2

    Je peux comprendre des

    expressions et un vocabulaire

    très fréquent relatifs à ce qui

    me concerne de très près (par

    exemple moi-même, ma

    famille, les achats,

    l’environnement proche, le

    travail). Je peux saisir

    l'essentiel d'annonces et de

    messages simples et clairs.

    A2-1

    Je reconnais immédiatement si l'on me pose une question, si l'on affirme quelque chose ou me prie de faire quelque chose.

    Je comprends quand on me demande mon nom, prénom, âge, adresse, ce que j'aime et ce que je fais dans mes loisirs.

    Je peux comprendre les numéros de téléphone.

    Dans un récit court et simple, je reconnais les personnages grâce aux mots ou aux noms qui me sont connus.

    Je reconnais des mots et des phrases simples que j'ai déjà appris.

    A2-2

    Je reconnais immédiatement si l'on me donne un ordre, un conseil ou si l'on m'interdit de faire quelque chose, même si je ne comprends pas tout ce qu'on me dit.

    Je comprends des consignes et instructions simples, même quand on utilise des phrases autres que celles auxquelles je suis habitué(e).

    Je comprends quand quelqu'un me dit son âge, son adresse et me présente ses parents, ses frères et ses sœurs.

    Je comprends quand quelqu'un me dit ce qu'il aime ou n'aime pas.

    Je comprends quand dans une phrase, quelqu'un utilise des chiffres et des nombres pour dire son âge, son numéro de téléphone, un prix, ... et quand il parle clairement et lentement

    Je comprends quand on m'indique une direction à prendre ou bien où se trouve une personne, un objet.

    Dans un récit je reconnais des lieux cités dans une langue simple.

    Dans un récit, je reconnais s'il s'agit des situations ou de faits présents, passés ou futurs.

    Au téléphone, je comprends quand on me prie d'attendre, quand on me dit que la personne demandée n'est pas là ou bien à quel service ou bureau est destiné l'appel.

    A2-3

    Je comprends quand quelqu'un me parle de sa famille, de ce qu'il fait tous les jours et de ses loisirs, en utilisant des phrases simples.

    Je comprends toujours de quoi on me parle quand il s'agit d'un domaine qui m'est connu et quand on s'exprime lentement et clairement.

    Dans un récit ne dépassant pas deux minutes, je comprends des phrases simples.

    Dans un récit simple, je reconnais les mots et les groupes de mots qui indiquent les changements de temps dans la narration.

    Je reconnais les mots et les groupes de mots qui indique que la suite du récit va introduire une cause, une explication, une conséquence ou une opposition.

    Au téléphone, je comprends quel est l'objet de l'appel et je peux éventuellement le diriger vers la personne compétente.

    [29] Je peux généralement comprendre le sujet d’une discussion claire et lente que j’écoute.

    [30] Je peux généralement comprendre ce qui est dit sur des sujets familiers dans un langage courant.

    [31] Je peux comprendre des phrases et des expressions relatives à ce dont j’ai besoin.

    [32] Je peux comprendre ce que l'on me dit dans les situations simples dans des magasins, un bureau de poste, une banque.

    [33] Je peux comprendre les points essentiels d’enregistrements courts relatifs à des questions quotidiennes prévisibles, exprimés lentement et clairement.

    [34] Je peux comprendre les directions simples que l’on m’indique pour me rendre d’un endroit à un autre à pied ou par les transports en commun.

    [35] Je peux repérer les sujets principaux du journal télévisé traitant d’événements, d’accidents, etc. pour lesquels le support visuel illustre le commentaire.

    [36] Je peux saisir les points essentiels de messages et d’annonces courts, clairs et simples.

    [37] Je peux comprendre des énoncés en m'appuyant sur l’intonation.

     

     

    Tableau des échelles de compétences comparées : LIRE

     

    Niveaux

    CECRL

    Portfolio

    Melia

    A1

    Je peux comprendre des noms

    familiers, des mots ainsi que

    des phrases très simples, par

    exemple dans des annonces,

    des affiches ou des

    catalogues.

    Je reconnais des mots connus ou des internationalismes dans un texte écrit

    Je peux comprendre les messages figurant sur les panneaux indicateurs

    Je peux comprendre suffisamment un questionnaire (à l'arrivée à un hôtel par exemple) pour y indiquer mon nom, prénom, date de naissance, nationalité.

    [8] Je peux comprendre des instructions simples et courtes, surtout si elles sont illustrées et si elle font partie du langage de classe.

    [9] Je peux comprendre des messages simples et courts, par exemple sur des cartes postales, des E-mails, des annonces

    [10] Je peux reconnaître des noms, des mots et des expressions familières simples sur des affiches, des plans de villes ou des panneaux de circulation dans les situations les plus fréquentes de la vie quotidienne.

    [11] Je peux comprendre des textes simples très courts en me servant des noms, des mots et des phrases familiers et en relisant, par exemple, des parties du texte

    [12] Je suis capable de comprendre l’idée générale de textes simples, comme des biographies, des annonces, des lettres, ou des récits historiques factuels, donnant desinformations et des descriptions, courtes et simples, surtout si elles contiennent des images qui facilitent la compréhension.

    A2

    Je peux lire des textes courts

    très simples. Je peux trouver

    une information particulière

    prévisible dans des documents

    courants comme les publicités,

    les prospectus, les menus et les

    horaires et je peux comprendre

    des lettres personnelles courtes

    et simples.

    A2-1

    Je comprends la transcription d'un récit ou d'un dialogue que j'ai étudié auparavant.

    Je distingue les thèmes abordés dans une lettre personnelle (famille, loisirs, école, vacances, etc.).

    Je reconnais dans un texte s'il s'agit d'un dialogue, d'un récit, d'une description, etc.

    Je reconnais si un texte de presse est un article sur la vie politique, culturelle ou économique, un fait divers, une annonce, un bulletin météo, etc.

    Je peux retrouver où se situe un lieu sur un plan, lire un menu, un horaire de train, etc.

    Je reconnais de quoi parle un texte ou une lettre quand il s'agit d'un domaine professionnel que je connais.

    A2-2

    Je comprends l'essentiel d'un texte simple ne dépassant pas quinze lignes et ne comportant que très peu de mots ou de structures inconnues.

    Je reconnais dans un texte simple et ne dépassant pas vingt lignes les informations qui me sont connues et qui sont formulées avec des mots que je connais.

    Je peux trouver une information précise et concrète dans un texte de moins de vingt lignes, si cette information est donnée avec des mots qui me sont connues.

    Je peux accéder à une information précise sur un site web quand il traite d'un domaine professionnel qui m'est connu ou d'une thématique familière.

    Je comprends dans une lettre personnelle les informations essentielles sur des thèmes bien connus, exprimées dans des phrases simples.

    Je reconnais dans un texte narratifs à quels personnages renvoient les pronoms, adjectifs possessifs et différentes dénominations utilisées par le narrateur.

    A2-3

    Je reconnais les mots ou groupes de mots qui indiquent les changements de temps dans une narration.

    Je reconnais les mots ou groupes de mots qui indiquent que la suite du récit va introduire une cause, une explication, une conséquence ou une opposition.

    Je comprends sans utiliser le dictionnaire, un texte contenant peu de phrases complexes et s'inscrivant dans une thématique connue.

    Je comprends l'essentiel d'une lettre personnelle brève et rédigée dans une langue simple.

    Je comprends globalement avec parfois l'aide d'un dictionnaire, la finalité d'un courrier professionnel traitant d'un domaine qui m'est connu : commande, réclamation, description, etc.

    [38] Je peux trouver des informations précises dans des documents quotidiens comme des publicités, des brochures, des menus et des horaires.

    [39] Je peux comprendre des panneaux et des affiches dans les lieux publics tels que les rues, les restaurants, les gares et mon lieu de travail.

    [40] Je peux comprendre des lettres personnelles simples et courtes.

    [41] Je peux identifier des informations précises dans des documents écrits simples tels que des lettres, des dépliants et des articles de presse courts décrivant des événements.

     

     

    Tableau des échelles de compétences comparées : ECRIRE

     

    Niveaux

    CECRL

    Portfolio

    Melia

    A1

    Je peux écrire une courte carte

    postale simple, par exemple

    de vacances. Je peux porter

    des détails personnels dans un

    questionnaire, inscrire par

    exemple mon nom, ma

    nationalité et mon adresse sur

    une fiche d'hôtel.

    Je peux reproduire sans erreur des phrases simples déjà connues à l'oral.

    Je peux écrire une carte postale simple.

    Je peux remplir des formulaires me concernant, par exemple à la réception d'un hôtel.

    Je peux écrire des phrases simples sur moi-même ou des personnages, décrivant où ils habitent et ce qu'ils font.

    [24] Je peux remplir une fiche de renseignements personnels.

    [25] Je suis capable d’écrire des messages simples à des amis à l'aide d'expressions et de phrases simples.

    [26] Je peux décrire le lieu où j’habite.

    [27] Je peux écrire une carte postale simple.

    [28] Je peux écrire des lettres, des messages des dialogues et de courts textes descriptifs à l’aide d’un dictionnaire.

    A2

    Je peux écrire des notes et

    messages simples et courts.

    Je peux écrire une lettre

    personnelle très simple, par

    exemple de remerciements.

    A2-1

    Je peux reproduire des phrases ou expressions que je maîtrise à l'oral, en respectant l'organisation graphique des éléments.

    Je peux m'inspirer de phrases connues pour construire d'autres énoncés, tout en respectant la syntaxe.

    A2-2

    Je peux relier les différentes parties de mon texte

    avec des mots simples tels que « et », « mais » ou « parce que ».

    Je peux rédiger un texte relatant un événement entendu ou lu; le lecteur pourra comprendre immédiatement la succession des évènements, leurs causes et leurs effets.

    Je peux, en me relisant plusieurs fois, supprimer les erreurs de langue qui pourraient mettre en cause la compréhension de mes textes et courriers.

    A2-3

    Je peux rédiger des courriers (messages, lettres simples), par exemple pour remercier ou m'excuser.

    Je peux mettre en forme de façon succincte des notes prises pendant une conversation téléphonique pour les transmettre à quelqu'un.

    Je peux présenter ma situation familiale et professionnelle, mon environnement et mes activités de façon compréhensible, même si mon texte comporte des erreurs (de syntaxe et de morphologie).

    Je peux raconter par écrit ce qui m'est arrivé dans un passé proche ou lointain; je dispose d'outils lexicaux et grammaticaux pour parler du passé.

    Je commets des erreurs de langue mais le sens général reste clair et compréhensible.

    [50] Je peux prendre des notes et écrire des messages simples et courts concernant la vie quotidienne.

    [51] Je peux écrire des lettres personnelles très simples pour remercier ou m’excuser.

    [52] Je peux décrire ma famille, mon environnement, mon passé scolaire, mon travail actuel ou précédent.

    [53] Je peux donner une description simple d’événements et d’activités.

    [54] Je peux décrire mes activités passées et mes expériences personnelles.

    [55] Je peux expliquer en quoi une chose me plaît ou me déplaît.

     

    Tableau des échelles de compétences comparées : INTERACTION ORALE

     

    Niveaux

    CECRL

    Portfolio

    Melia

    A1

    Je peux communiquer, de

    façon simple, à condition que

    l'interlocuteur soit disposé à

    répéter ou à reformuler ses

    phrases plus lentement et à

    m'aider à formuler ce que

    j'essaie de dire. Je peux poser

    des questions simples sur des

    sujets familiers ou sur ce dont

    j’ai immédiatement besoin,

    ainsi que répondre à de telles

    questions.

    Je peux me présenter et présenter quelqu'un.

    Je peux saluer quelqu'un et prendre congé.

    Je peux demander à quelqu'un comment il va.

    Je peux proposer ou offrir quelque chose à quelqu'un.

    Je peux répondre à des questions simples ou faire des achats quand il est possible de compléter par des gestes ce que je dis.

    Je peux poser des questions personnelles à quelqu'un, par exemple, sur son nom, son lieu d'habitation,etc., et je peux répondre au même type de questions si elles sont formulées lentement et distinctement.

    Je peux préciser une date ou un rendez-vous à l'aide d'expressions telles que « la semaine prochaine », « vendredi dernier, « en novembre », « à trois heures ».

    Je peux communiquer dans des situations très simples, mais j'ai souvent besoin que mon interlocuteur répète un peu plus lentement ou s'exprime autrement.

    [13] Lors d'une conversation, je suis capable de demander à mon interlocuteur de répéter ou de parler plus lentement.

    [14] Je suis capable de poser des questions simples et de répondre, s'il s'agit de sujets familiers, de moi-même, de mes goûts, de mes activités.

    [15] Je suis capable, dans les situations les plus courantes de la vie quotidienne, de demander des renseignements, de poser des questions sur ce dont j'ai immédiatement besoin

    [16] Je sais exprimer une possibilité, une permission, un devoir, donner une consigne, un ordre.

    A2

    Je peux communiquer lors de

    tâches simples et habituelles

    ne demandant qu'un échange

    d'informations simple et direct

    sur des sujets et des activités

    familiers. Je peux avoir des

    échanges très brefs même si,

    en règle générale, je ne

    comprends pas assez pour

    poursuivre une conversation.

    A2-1

    Je peux obtenir des renseignements simples pour un voyage.

    Je peux commander quelque chose à boire ou à manger.

    Je peux faire des achats simples, dire ce que je cherche et n demander le prix.
    Je peux m'excuser ou accepter des excuses.

    Au téléphone je peux demander à mon interlocuteur d'attendre sans raccrocher.

    A2-2

    Je peux inviter quelqu'un à réagir et réagir si on m'invite.

    Je peux dire ce que j'aime ou non.

    Je peux dire si je suis d'accord avec quelque chose.

    Je peux poser des questions à quelqu'un sur son travail et son temps libre; je peux répondre au même type de question.

    Je peux indiquer quand je comprends ou ne comprends pas.

    Au téléphone je peux épeler efficacement un nom ou un numéro de téléphone.

    A2-3

    Je peux demander un chemin ou l'indiquer avec un carte o un plan.

    Je peux demander des nouvelles de quelqu'un et manifester ma surprise, ma joie ou ma tristesse si j'apprends quelque chose de nouveau.

    Je peux discuter avec quelqu'un de ce que l'on va faire et où on va aller.

    Je peux convenir de l'heure et du lieu de rendez-vous.

    Je peux aborder quelqu'un de façon polie.

    Je peux demander l'attention de mes interlocuteurs et prendre la parole.

    Je peux, quand un mot me manque, avoir recours à des gestes ou à d'autres formulations.

    Je peux demander l'aide de mon interlocuteur quand un mot ou une expression me manque.

    Au téléphone, je peux faire comprendre à mon interlocuteur que je donne suite à sa demande (transfert de communication, recherche d'un interlocuteur mieux adapté, etc.).

    Au téléphone, je peux demander à mon interlocuteur de rappeler à un autre moment ou à un autre numéro.

    [42] Je suis capable de demander que mon interlocuteur répète et reformule ses propos.

    [43] Je peux échanger des informations simples sur des sujets et activités familiers.

    [44] Je peux communiquer lors de tâches simples et habituelles.

    [45] Je suis capable, dans les situations les plus courantes de la vie quotidienne de demander des renseignements.