EANA

Publié le Jun 5, 2012 Modifié le : Sep 26, 2022

Écrire à l'auteur

Le  Tuesday, June 5, 2012

Adolescences en escale à Marseille (12.09.2011)

Sur les docks (france culture)

  • Un documentaire de Judith Mayer et Diphy Mariani

    Ils ont entre quinze et dix-sept ans et ont déjà vécu plusieurs vies. Andrea, Ebru, Angelo, Knarik et Brahim, qui viennent respectivement d’Espagne, de Turquie, des Philippines, d’Arménie et de Tunisie, ont rejoint les rangs de la classe d’accueil du collège Pierre Puget à Marseille pour apprendre la langue et suivre une scolarité française. Comme pour leurs camarades « autochtones », c’est le moment des rencontres, des premières amours, de l’émancipation et de l’orientation scolaire. Qu’est-ce que c’est, être étranger à Marseille ? Quels sont les rêves de ces adolescents polyglottes ?

    Leurs parcours leur apportent une perception du monde qui peut paraître singulière, en comparaison avec celle de leurs camarades français. Or pour eux, elle s’avère normale, puisque l’expérience migratoire est souvent une affaire de famille.
    À leur âge, c’est précisément le cadre familial, mais aussi la scolarité antérieure, qui conditionnent l’adaptation au pays d’accueil – les professeurs de collège en France, quelle que soit leur bonne volonté, n’ont pas reçu de formation pour un enseignement et une évaluation sur mesure, alors que l’immersion de ces élèves en classe ordinaire est immédiate. Seuls les cours de Français (Langue Seconde) leur sont spécifiquement destinés, à raison de quelques heures par semaine le temps d’une année scolaire, tous âges, toutes origines et tous niveaux confondus. Néanmoins, la joie de vivre et la détermination de ces adolescents leur ouvrent le champ des possibles : en centre ville de Marseille, malgré le manque d’infrastructures, c’est la mixité sociale et culturelle qui facilite les rencontres et entretient les réseaux. En pleine mue adolescente, leurs facultés d’adaptation ainsi décuplées représentent un atout.

    Avec :
    Andrea, élève espagnole arrivée en 2009
    Ebru, apprentie coiffeuse née en Tuquie, de culture kurde, arrivée en 2009 après dix ans à Rome
    Angelo, élève philippin arrivé en 2008 après deux ans à Dubaï
    Knarik, élève arménienne arrivée en 2007
    Brahim, élève tunisien arrivé en 2010
    Philippe Coquil, professeur de mathématiques au collège Pierre Puget.

    Production: Judith Mayer

    Technique : Frédéric Cayrou
    Réalisation : Diphy Mariani

    logo-sur-les-docks