Connectez-vous

Accueil

Actions 2009-2010

Publié le Sep 1, 2012

Écrire à l'auteur

Le  Saturday, September 1, 2012

Dis-moi dix mots

Collège Giono

  • Collège Jean Giono 

    Chef d'établissement
    Mme Soubiron

    9 allée des chardonnerets
    Marseille
    Téléphone 04 91 12 22 80  

    Responsable de projetJulie Anne, professeur documentaliste
    Amélie Euvrard  Professeur de français 
    Description de l'action












     

    Concours « Dis-moi dix mots »

    Nous avons fait participer une classe de 5ème à ce concours national qui invite à jouer avec dix mots (changés chaque année), pour en explorer toutes les racines et toutes les possibilités sémantiques.

    Les élèves, mis en binômes (choisis pour jouer sur leur complémentarité), ont dû prendre chacun un mot en charge, du début à la fin.

    Ce mot a d'abord été exploré par eux-même (technique du « soleil » : mot donné au centre, rajouts autour en rayon), sans autre support que leur imagination : homonymes, antonymes, synonymes...ou mots approchants (par leur sonorité, leur forme...).

    Ils ont ensuite fait la rédaction d'un faux article étymologique (après avoir étudié l'exemple et la structuration d'un vrai article), et créé des hypothèses étymologiques en partant des mots trouvés lors de la précédente séance, avec droit aux inventions et mots-valises. Seule contrainte : retomber sur le mot d'origine, de façon « logique ».

    Nous avons pris pour exemple le mot « Ecole », dont nous leur avons donné la vraie étymologie, puis une fausse étymologie, totalement farfelue, mais avec une reprise des structures (citations, datations, cautions savantes...) et de la présentation-type. De petites aides leur ont été également données à cette occasion (mots introducteurs, contraintes...).

    Ensuite, nous leur avons demandé d'écrire un faux conte étiologique (après être revenu sur cette notion, vue en 6ème) expliquant l'origine de leur mot (toujours le même), mais de façon mythologique cette fois-ci. Nous avions de même créé un faux conte étiologique expliquant l'origine du mot « Ecole », et leur avons donné quelques clés et contraintes d'écriture pour ce conte (formules d'introduction et de conclusion...).

    A chaque séance, nous leur avons demandé en bonus de placer au moins 3 autres mots de la sélection dans leur texte, afin de pouvoir créer des liens (hypertextes) entre les différents écrits.
    Les textes ont été ensuite rédigés au traitement de texte, et seront mis en page avec le logiciel Didapages (qui permettra notamment la mise en place de ces liens hypertextes).

    Le résultat a été au-delà de nos espérances : mis à part quelques binômes qui ont eu du mal à fonctionner, la grande majorité des élèves s'est pris au jeu, avec sérieux et enthousiasme.