Connectez-vous

Accueil

Actualités Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3 Cycle 4 Lycées Lecture Ecriture Oral Lexique / Etude de la langue Evaluation Formations/Séminaires Recherches-actions - Projets Archives Ressources formateurs CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE -COVID-19 Plan français

Lire et écrire... l'image et le cinéma

Publié le 2 sept. 2012

Écrire à l'auteur

Le  dimanche 2 septembre 2012

Aborder en classe la critique d'un film

Fiche pédagogique


  • Cela commence avant la sortie du film.
    Observez la campagne de presse, visitez le site du film, écoutez les interview, lisez les articles de présentation. Information, critique ou publicité.
    C'est le premier év
    énement dont vous pouvez parler en vous interrogeant aussi sur le rôle des médias, parfois un peu complices ...

     

     

    Puis vient la sortie du film en salle.

    Projection de presse
    Avant-première
    Première

    Et les premières réactions du public ...

    D'accord ? Pas d'accord avec ce que dit la presse spécialisée ?

    Que faire alors ?

    Micro-trottoir rapide ...
    Interroger les gens dans la file d'attente. Leur demander pourquoi ils vont voir le film, ce qu'ils attendent.
    Interroger le public à la sortie. Les impressions, les bonnes ou les mauvaises surprises. Travailler sur les réactions à chaud du grand public.

    Propos subjectifs ? Emotions ? Aucune distance critique ?
    Le critique le plus professionnel est subjectif lui aussi. Son premier témoignage est sur soi-même et ses émotions de spectateur.

    Alors jouez le jeu.

    Comment étiez-vous pendant la projection ?
    Avez-vous été bon spectateur ?

    Vous avez eu peur ? Vous avez ri ? Pleuré ?
    Vous vous êtes indigné ?
    Etes-vous sorti différent ?

    Au fond, même l'ennui et l'indifférence sont des émotions.
    Avoir "marché" ou pas conduit à se poser la même question :
    Qu'est-ce qui a agi sur moi ?

    Et maintenant ?

    Que faire ? Que dire ? De quoi parler ?
    Essayez de refaire le chemin. Qu'est-ce qui a produit vos émotions ? La musique? Le jeu d'un acteur ? Un effet de montage ? Le rythme du film ? Une scène particulière ?

    C'est le moment de la transformation : vous n'êtes plus simplement un spectateur ... vous allez essayer d'être critique.
    Désormais le spécialiste, c'est vous. Vous allez expliquer, élucider, évaluer.

    Mais ...
    Vous avez quitté la salle et que vous reste-t-il ? Rien. Aucun livre en main.

    Seulement votre mémoire. Des images, des sons, des émotions.

    Seulement des souvenirs.
    Et, précisément, il faudra travailler avec la mémoire du film.

    Angoisse de la page blanche ?

    N'oubliez pas vos fondamentaux  !

    N'essayez pas de vous jeter dans un long essai critique. Vous ne rédigez pas une dissertation.

    Vous écrivez pour un public qui, à la différence de vos professeurs, n'est pas obligé de vous lire.
    Il faut d'abord intéresser, avoir le souci de plaire et d'apporter quelque chose à votre lecteur.

    Des informations, des témoignages, du sens. Et du concret. Revenez aux images et aux sons. Evoquez le film, décrivez-le.
    Et n'oubliez pas, certains cinéastes disent qu'ils ont eu envie de faire leur film pour un plan, une scène.

    Alors, multipliez les angles d'attaque, jouez sur les différents types d'articles.
    Dans votre groupe, dans votre classe, confrontez vos souvenirs, vos émotions, vos premières interprétations.

    Pourquoi trancher absolument ?
    Vous pouvez présenter deux articles contradictoires. Pour. Contre.
    Constituer une table ronde, un moment de débat et proposer un compte rendu de cet échange, peut-être vif. Parlez aussi des réactions des interlocuteurs et du public.

    Avant de chercher et, peut-être trouver, une bonne distance critique, témoignez de vos premières réactions. Rédigez un billet d'humeur.
    Dites votre déception ou votre admiration. Pour le réalisateur, pour un acteur, pour la musique ...

    Vous n'êtes pas obligé de tout aimer en bloc ou de tout rejeter.

    Si vous avez de la chance ...

    Tentez une interview. Rencontrez un professionnel. Rendez compte de cet entretien.
    Reportez-vous à la fiche interview.

    Allez sur les lieux d'un tournage ou d'une manifestation liée à la préparation ou la sortie d'un film.
    Consultez les agendas culturels. Dans les semaines qui viennent, il y a peut-être près de chez vous un Festival, une rétrospective, un avant-première.
    Vous pouvez parler de ces événements.
    Reportez-vous à la fiche reportage .

    Et faites le grand saut.
    Vous êtes jeune critique cinématographique et vous parlez d'un film.
    Vous le défendez ?
    Reportez-vous à la fiche Aborder la critique d'un film.

    On ne dit plus à vos plumes ... Alors : A vos claviers !