Connectez-vous

Accueil

racine

Publié le Mar 3, 2012 Modifié le : Feb 19, 2013

Écrire à l'auteur

Le  Saturday, March 3, 2012

Economie, thème 1. Chap. 1.5

V_elev. Cours M. Joubert

  •  THEME 1 : LES GRANDES QUESTIONS QUE SE POSENT LES ECONOMISTES

     Chapitre 1.5 : Quels sont les grands equilibres macroeconomiques ?

     

    Plan du chapitre

     Introduction : qu'est-ce que l'équilibre emplois-ressources  ?

    Partie 1 :     Comment utiliser l'équilibre emplois-ressources pour analyser la conjoncture économique ?

    Partie 2 :    Comment analyser la conjoncture économique française début 2011 ?

    Conclusion

     

    Vocabulaire du chapitre : Equilibre emplois/ressources, balance commerciale

     

    Introduction : qu'est-ce que l'équilibre emplois-ressources ?

    intro

    • D'où peuvent provenir les biens et les services disponibles dans notre économie ?
    • Quelles sont les différentes manières de les utiliser ?

     

    Partie 1 : comment utiliser l'équilibre emplois-ressources pour analyser la conjoncture économique ?

    Document 1 : Ressources et emplois de biens et services d'une économie imaginaire

    Nous disposons des informations suivantes sur une économie imaginaire :

    - Les entreprises ont réalisé une production marchande de biens et services de 780 milliards d’euros. Une partie de cette production a été exportée (30 milliards). Une autre partie été vendue aux ménages pour leur consommation finale. Une autre partie a été vendue à d’autres entreprises qui l’ont utilisée comme consommation intermédiaire (190 milliards) et pour investir (80 milliards). Enfin, une partie de cette production n’a pas été vendue, l’équivalent de 5 milliards ont été ainsi stockés.

    - Les administrations publiques ont réalisée une production non marchande de 150 milliards (on considère qu’elle est consommée par les ménages).

    - Les entreprises ont importé l’équivalent de 20 milliards (10 milliards de consommations intermédiaires et 10 milliards à des fins d’investissement)

    Document 2 : Qu'est-ce que la balance commerciale ? (document 4 p.27 du manuel Hachette)

    Document 3 : Ressources et emplois de biens et services à prix courants en 2009 ? (document 3 p.26 du manuel Hachette)

    QUESTIONS SUR LES DOCUMENTS

    1-      Rechercher dans un dictionnaire de SES ce qu'est la "conjoncture économique".

    2-      Remplir le tableau suivant en retraçant l’équilibre entre les ressources et les emplois de biens et services grâce aux données du document 1.

     

    Ressources

    Emplois

    Appellation

    Montant

    Appellation

    Montant

    Production

     

    Consommation

    Finale

     

    Intermédiaire

     

    Importations

     

    Investissement

     

    Exportations

     

    Variation de stock

     

    Total

     

    Total

     

     

    3-      Comment peut-on faire apparaître le PIB dans le membre de droite de l'équation de l'équilibre emplois-ressources vue en introduction (de manière à obtenir une équation qui commence par "PIB = ...") ?

    4-      A l'aide de cette équation, identifier quelles peuvent être les raisons d'une variation du PIB.

    5-      Qu'est-ce que la balance commerciale (document 2) ?

    6-      Dans quel cas la balance commerciale est-elle à l'équilibre ?

    7-      Pourquoi un solde positif de la balance commerciale n'est-il pas nécessairement le signe d'une économie en "bonne santé" ?

    8-      Retrouver l'équilibre emplois-ressources pour la France en 2009 grâce aux données du document 2 (plus exactement l'équation "PIB =...").

    9-      Calculer la part de la consommation dans le PIB français.

    10-  Emettre des hypothèses concernant les cas suivants ("Que peut-il se passer quand...") :

    a) ...la consommation augmente fortement sans que le PIB augmente.

    b) ...le PIB augmente sans que la consommation, l'investissement et les exportations augmentent (c'est-à-dire sans que la demande s'accroisse).

    c) ... la consommation et l'investissement augmentent sans que le PIB ne change.

    11-    Synthèse

     

    Partie 2 : comment analyser la conjoncture économique française début 2011 ?

    Document 4

    (en milliards d'euros courants)

    Troisième trimestre 2010

    Premier trimestre 2011

    PIB

    487,4

    494,6

    Importations

    139,1

    148,5

    Dépenses de consommation

    405,1

    409,1

    FBCF totale (investissement)

    94,6

    96,9

    Variations de stock

    0

    5,8

    Exportations

    126,8

    131,3

    Source : www.insee.fr

    Document 5 : Extrait de la "note de conjoncture" de juin

    Au premier trimestre, la croissance française [est] en nette accélération par rapport au quatrième trimestre 2010. Si un tel mouvement d’accélération était bien inscrit dans le scénario de la dernière note de conjoncture, l’ampleur en a été nettement sous-estimée. Sur l’ensemble de l’industrie, la production a progressé de 3,0 %, contre +1,6 % prévu dans la dernière note. Cette accélération provient en partie d’effets de contrecoups : ainsi la production a rebondi dans les raffineries au premier trimestre, après les grèves d’octobre ; de même pour la production de matériaux de construction fortement perturbée par le froid en décembre 2010. [...] L’erreur de prévision provient surtout d’un mouvement important de reconstitution des stocks dans l’industrie, dont l’ampleur est souvent difficile à appréhender. [...] Cette contribution positive est concentrée sur les matériels de transport [...]. La hausse des stocks du secteur des matériels de transport au premier trimestre 2011 s’explique surtout par le net repli des ventes à l’étranger de biens aéronautiques. En outre[...] le restockage important observé dans le secteur de cokéfaction et raffinage est essentiellement lié à la production exceptionnellement élevée au premier trimestre, après les grèves de l’automne dernier.

    La demande intérieure hors stocks a accéléré [...]. La consommation a progressé [...] bénéficiant de l’« effet de traîne » de la prime à la casse qui a permis de maintenir la consommation d’automobiles à un niveau élevé. Par ailleurs, l’investissement a été légèrement plus dynamique que prévu [...], porté notamment par les dépenses des entreprises en biens manufacturés. [...] Au total, l’erreur de prévision provient donc en grande partie du mouvement de reconstitution des stocks dans l’industrie.

    Source : Note de conjoncture de juin 2011, "Par à-coups",  www.insee.fr

     

    QUESTIONS SUR LES DOCUMENTS

    12-  Retrouver l'équilibre ressources-emplois pour le dernier trimestre 2010 et le premier trimestre 2011.

    13-  Calculer l'augmentation du PIB au premier trimestre 2011 en valeur absolue et en valeur relative. Faire une phrase exprimant le sens des résultats trouvés.

    14-  Quelle(s) est (sont) la (les) composante(s) de la demande qui a (ont) soutenu la hausse du PIB au premier trimestre 2011 ? Quelle(s) est (sont) la (les) composante(s) de la demande qui a (ont) freiné la hausse du PIB au premier trimestre 2011 ?

    15-  Qu'est-ce qui explique l'augmentation des stocks au premier trimestre ? (document 5)

    16-  Qu'est-ce que la "prime à la casse" ? Comment a-t-elle joué sur la consommation des ménages au premier trimestre ? (document 5)

    17-  Synthèse