Connectez-vous

Accueil

racine

Publié le Jan 6, 2012 Modifié le : Feb 19, 2013

Écrire à l'auteur

Le  Friday, January 6, 2012

Les grandes questions que se posent les économistes.

Introduction : La démarche de l’économiste.

  • Finalités :

    -          Montrer que la science économique est une science qui étudie le problème des choix dans une société d’un point de vue scientifique.
    -          Présenter les méthodes et outils utilisés par la science économique.

    Objectifs :

    -          Être capable de définir l’objet d’étude de la science économique.
    -          Être capable de définir les notions suivantes : modèle, théorie, analyse empirique, corrélation, causalité, microéconomie, macroéconomie, variable, économie positive, économie normative.
    -          Être capable de distinguer économie positive et économie normative.

    Problématiques :

    -          Qu’est – ce que l’économie ?
    -          Pourquoi la construction de modèles est – elle une démarche essentielle pour la connaissance scientifique.

    Bibliographie :

    • Pierre – Noël Giraud, « Initiation à l’économie », Cerna 2005
    • Paul Krugman « Macroéconomie », De Boeck Université, 2010, Bruxelles
    • Grégory N Mankiw, Mark P. Taylor, « Principes de l’économie », De Boeck, 2010
    • Joseph Stiglitz, Carl E. Walsh, « Principes d’économie moderne », De Boeck, 2010
    • Étienne Wasmer, « Principes de microéconomie, Méthodes empiriques et théories modernes », Pearson, 2010.

     

    A)    Qu’est-ce que l’économie ?

    Documents n° 1, 2, 3 du livre de 1 ES Belin p 20 à 21 ; questions 1 à 4.

    Conclusion :

    Vous complèterez le texte en utilisant les mots suivants : choix, rares, multiples, individuels, ensemble, rareté, incitations, rationnels.

    La science économique s’intéresse aussi bien aux……………. individuels des agents (ménages, entreprises) qu’aux………………. collectifs effectués par les pouvoirs publics. La science économique étudie donc comment les hommes font des ………………. alors que les ressources sont ………………. et susceptibles d’usages multiples. La ………………….. est une notion centrale en économie ; c’est parce que les ressources sont …………………… que les ………………………. ont de l’importance. Toute personne confrontée à des ………………….. évalue les avantages et les inconvénients des différentes options envisageables. Les économistes étudient les choix en se focalisant sur les ……………………… c’est –à – dire les avantages qui font pencher un décideur en faveur d’une option particulière. La microéconomie et la macroéconomie sont les branches principales de la science économique. La microéconomie privilégie l’étude des comportements……………………….., la macroéconomie s’intéresse au comportement de l’économie dans son……………………

    B)    Quelles sont les méthodes des économistes ?

    Documents n°1,2,3 du livre de 1ES Belin p 22 à 23 ; questions 1 à 3.

    Conclusion :

    Vous complèterez le texte en utilisant les mots suivants : Théories, empiriques, hypothèses, variables, prévisions, corrélations, normative, positive, modèle.

    L’économie étudie le problème des choix dans une société d’un point de vue scientifique, c’est – à – dire à partir d’une exploration systématique qui passe aussi bien par la formulation de …………………. que par l’examen de données ………………………… Une ……………. est fondée sur une série………………………………. Pour développer leurs théories, les économistes utilisent des …………………….. Ils permettent de décrire une relation entre des ……………………………. ou d’établir des ……………………………L’ économie fait appel à des tests statistiques pour mesurer et tester des ………………………………… Il existe une ……………………………. entre deux variables lorsque celles – ci tendent à changer ensemble et de manière prévisible. Cependant la simple existence d’une ……………………….. ne prouve pas que les modifications d’une variable sont la cause des modifications de l’autre. Lorsque les économistes décrivent une économie et construisent des modèles destinés à prévoir son évolution et les conséquences de différentes politiques, les économistes font ce que l’on appelle de l’économie……………………………. Lorsqu’ils évaluent les différentes politiques possibles, en comparant leurs coûts et leurs avantages respectifs, ils font ce que l’on appelle de l’économie ………………………………………

    Vocabulaire :

    Science économique : « La science économique étudie la façon dont les individus, les entreprises et les pouvoirs publics font des choix dans nos sociétés. Ces choix et les arbitrages qu’ils impliquent sont incontournables parce que les biens, les services et les ressources désirées sont nécessairement rares ». Joseph Stiglitz, Carl E. Walsh, Principes d’économie moderne, De Boeck, 2010

    Théorie : « Une théorie est fondée sur une série d’hypothèses et de conclusions découlant des hypothèses. Les théories sont des exercices logiques : si les hypothèses sont correctes, alors les résultats se vérifient nécessairement. Pour développer leurs théories, les économistes utilisent des modèles».

    Modèle : « Les économistes construisent, à l’aide de mots ou d’équations, des modèles économiques décrivant les caractéristiques d’une économie. Un modèle peut décrire une relation générale « lorsque le revenu augmente, le nombre de voiture achetée s’accroît », une relation quantitative « lorsque le revenu augmente de 10%, le nombre de voiture achetées s’accroît en moyenne de 10% », ou établir une prévision d’ordre général « l’accroissement des taxes sur l’essence entraînera une réduction de la demande de voitures ». Cela désigne une représentation volontairement simplifiée de la réalité pour comprendre le plus clairement possible le phénomène étudié.

    Analyse empirique : Elle utilise l’observation, l’expérience sans avoir recours à un raisonnement.

    Corrélation : C’est une mesure de l’interdépendance entre deux variables. Elle est positive, négative ou nulle et n’implique pas toujours une relation de cause à effet.

    Causalité : principe suivant lequel tout a une cause et, dans les mêmes conditions, la même cause produit les mêmes effets.

    Microéconomie : La microéconomie s’intéresse au comportement des entreprises, des ménages et des individus qui sont les éléments constitutifs de l’économie.

    Macroéconomie : La macroéconomie s’intéresse au comportement de l’économie dans son ensemble. Elle étudie notamment le comportement des grands agrégats tels que le taux de chômage, l’inflation, la croissance économique et la balance commerciale.

    Variable : On appelle variable toute grandeur mesurable qui se modifie. Les prix, les salaires, les taux d’intérêt et les quantités achetées et vendues sont autant de variables. Ce qui intéresse l’économiste, c’est le lien entre ces variables.

    Économie positive : On parle d’économie positive, lorsque les économistes construisent des modèles destinés à prévoir son évolution et les conséquences de différentes politiques.

    Économie normative : On Parle d’économie normative lorsque les économistes évaluent les différentes politiques possibles, en comparant leurs coûts et leurs avantages respectifs.

    Incitations : Quand ils font des choix, les décideurs répondent aux incitations existantes.  Les incitations se définissent comme les avantages qui font pencher un décideur en faveur d’une option particulière.

    Contraintes : Les contraintes limitent les choix et définissent le domaine des choix possibles. Dans la plupart des situations économiques, les contraintes limitant les choix d’un individu sont les contraintes liées au temps et à l’argent.