Connectez-vous

Accueil

Les ateliers du groupe de travail Maîtrise de la langue

Publié le Mar 8, 2013 Modifié le : Nov 27, 2013

Écrire à l'auteur

Le  Friday, March 8, 2013

Réunion du 14 février 2013

Les mots dans les disciplines/L'argumentation dans les disciplines

  • COMPTE RENDU REUNION MAITRISE DE LA LANGUE

     

    Jeudi 14/02/2013-13h30/16h30 Annexe du Rectorat, Bois de l’Aune, Aix en Provence.

     

    Participants : MM. Stromboni, Bernard, Jung, Le Guillou, Leydet, Delofeu, Marzouk ; Mmes Adda, Brismontier-Hornez, Sznaper.

     

    Les mots dans les disciplines :

    -          Les quatre premiers mots étudiés sont déjà finalisés : fonction / image / milieu / objet.

    -          Il s’est avéré nécessaire de faire appel à de nouvelles disciplines pour certains mots : Arts Plastiques, Physique, Philosophie.

    -          Juin 2012 : quatre nouveaux mots : Ligne/Matière/Sujet/Théâtre

    -          Octobre 2012 : six nouveaux mots : Temps/Espace/Evènement/Figure/Domaine/Organisation

     

    Les représentants des disciplines, absents à la réunion, ou ceux qui n’ont pas encore transmis leur contribution doivent envoyer leurs travaux à Monsieur Stromboni. (Voir la répartition établie lors de la réunion du 23/12/2012 dans le précédent compte rendu.)

    Contribution remarquable de la philosophie puisque tous les termes ont été étudiés.

    Attente de la contribution des Arts Plastiques et de la Physique.

     

    Le problème de la diffusion la plus large de ce travail est posé :

    -          Demander au webmestre de prévoir une présentation qui permette d’accéder aux mots individuellement et par discipline.

    -          Mettre en ligne les quatre premiers mots  (fonction / image / milieu / objet) et évaluer la manière dont ils sont utilisés.

    -          Créer une page d’accueil avec un texte introductif qui constitue une présentation générale.

    -          Chaque discipline pourrait ensuite faire une brève présentation pour expliquer pourquoi il faut définir les acceptions des mots spécifiques à chaque discipline.

    -          Voir s’il est possible d’envoyer les documents produits sur les adresses académiques pour en

    faciliter la diffusion.

    -          Ajouter un onglet «  maîtrise de la langue » sur l’ensemble des sites disciplinaires.

    -          Mettre en ligne les différents travaux déjà produits (Oralissimo, Les 10 commandements de l’écrit) sur les autres sites disciplinaires.

    -          Avoir un temps de réflexion sur la MDL pendant une formation USATICE.

     

    Cette  diffusion pluridisciplinaire a plusieurs objectifs :

    -          Insister sur la nécessité dans chaque séance et chaque discipline de définir les mots avec précision. Ce document Les mots dans les disciplines doit constituer un outil pour les enseignants.

    -          Mettre en exergue la nécessité de s’emparer de cette question dans toutes les disciplines.

    -          Partager des expériences pédagogiques et montrer qu’elles ne sont pas exclusivement réservées à la discipline « Français ». Chaque discipline doit avoir le souci de faire partager ses documents.

     

    Exemples d’expériences menées par Guilhem Deulofeu professeur de Mathématiques au collègeBelle de Mai à Marseille :

    1. La mesure de la terre par Eratosthène[1]

    • Les élèves  découvrent et lisent en cours de français le texte d’Eratosthène, puis ils réalisent un schéma afin de mieux comprendre la situation décrite dans l’extrait.
    • Les schémas des élèves sont repris par le professeur de sciences-physiques qui travaille avec eux sur la dimension scientifique du texte pour transformer les schémas illustratifs en schémas ou modélisations scientifiques à visée explicative.
    • Les modélisations sont alors traitées en classe de mathématiques pour retrouver le raisonnement construit par Eratosthène.
    • Enfin, les élèves doivent rédiger le discours qu’Eratosthène aurait pu tenir devant les savants de la bibliothèque d’Alexandrie pour les convaincre de la validité de son résultat. (Travail transversal en français et mathématiques autour de l’argumentation)

     2. Titanic :

    A partir de la lecture d'un texte très largement inspiré de la source encyclopédique wikipédia, élaborer une réflexion scientifique afin de déterminer le nombre de canots manquants lors du naufrage du Titanic ; cet exercice fait appel à des compétences multiples : lecture, analyse, calcul, écriture.

    3. Narration de recherche

    L’élève doit expliquer  l’ensemble de sa démarche pour résoudre un problème. Ce qui est donc le plus important c’est la manière dont il explique, le protocole qu’il a suivi, et non le résultat.

    Cet exercice fait appel à la maîtrise de la langue et constitue un exemple d’interdisciplinarité facile à mettre en œuvre deux ou trois fois durant l’année scolaire.

    4. Le conte

    A partir de la lecture d’un conte[2] , élaborer une série de calculs.

                                                                            

    --------------

    -          Outre le caractère pluridisciplinaire de ces pratiques, Mr Delofeu explique qu’elles peuvent être expérimentées par tous les enseignants car elles ne sont pas chronophages.

    -          Mr Stromboni souhaite que ces supports soient publiés sur le site en fin d’année.

     

     

    L’Argumentation :

    -          Réflexion commune sur l’argumentation et les spécificités dans chaque discipline. Chaque groupe de disciplines doit affirmer sa position sur ce sujet.

    -          L’argumentation peut être abordée en classe de seconde en AP car c’est un sujet transversal.

    -          Pour la prochaine réunion apporter des exercices représentatifs du travail mené avec les élèves sur cette question. Des copies d’élèves seraient aussi les bienvenues.

    -          Monsieur Stromboni insiste sur l’utilité de s’appuyer dans notre démarche sur des éléments concrets.

    -          Difficulté pour l’enseignement professionnel industriel de compléter le tableau sur l’argumentation.

    -          Ne faudrait-il pas sérier tout ce qui appartient à l’argumentation et décliner les éléments nécessaires à faire assimiler aux élèves ?

    -          Monsieur Bernard rappelle que l’argumentation nécessite culture, technique et posture en prenant en compte le destinataire.

    -          M. Jung ajoute qu’argumenter, c’est penser par soi-même, penser en cohérence avec soi et penser en se mettant à la place de tout autre.

    -          Une réflexion collective est amorcée sur le statut de l’exemple dans l’argumentation.

     

    Il est prévu que la prochaine réunion se déroule toute la journée : le jeudi 6 juin 2013 (jour de la saint Norbert…) à 9 h 30, Annexe du Rectorat, Bois de l’Aune, Aix en Provence.

     



    [1] Revue "Espace Information"  n°31 octobre 1985.

    [2] M. Delofeu  nous transmettra le titre et la source ultérieurement.