Connectez-vous

Accueil

Actualités Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3 Cycle 4 Lycées Lecture Ecriture Oral Lexique / Etude de la langue Evaluation Formations/Séminaires Recherches-actions - Projets Archives Ressources formateurs CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE -COVID-19 Plan français

Education aux médias

Publié le 28 oct. 2013

Écrire à l'auteur

Le  lundi 28 octobre 2013

Education aux médias

Construire un débat argumenté à partir du journal télévisé de la veille et des médias en ligne

  • TD en formation d’enseignants

    Odile Chenevez

    Déléguée académique Clemi Aix-Marseille
    Ex-formatrice associée à l'IUFM d'Aix-Marseille

    qdile.chenevez@poste.net

     

     

    Le débat argumenté, démarche spécifique de l’ECJS, trouve sa place dans diverses disciplines et enseignements, en tant que méthode d’approche des questions vives de la société. C'est une pratique scolaire qui inquiète à juste titre les enseignants, et pas seulement les débutants. La démarche présentée ici constitue la phase de préparation du débat. Elle a été expérimentée depuis 2007 à l'IUFM d'Aix-Marseille, dans divers contextes de formation initiale et continue, et réalisée en binômes. Elle présente l'intérêt d'un cadre rassurant tout en s'intéressant directement au contenu de l'actualité disponible sur Internet. Les nombreuses adaptations à des contextes d’enseignement scolaire qui nous ont été soumises par les participants à ces formations (en 3e, en EDD, en enseignement d’exploration, et bien sûr en ECJS), nous invitent à en proposer le principe dans ces lignes.

     
    En prenant les sujets du journal télévisé de la veille comme point de départ, on cherchera à énoncer sous forme de questions les débats de société qu’ils soulèvent et à construire l’argumentation avec l’aide des médias en ligne. La recherche des arguments se fait non pas à partir des seules propositions des participants, mais s'appuie sur les arguments énoncés par les articles de divers médias ou sélectionnés dans les commentaires des internautes.

     

    Démarche générale

    1 - Choisir l’un des sujets du journal télévisé de 20 h

    Chaque binôme choisit - sur le site Web d’une chaîne de télévision - un sujet qui lui paraît porteur d’une problématique de société. On peut également choisir en fonction d’une préoccupation liée à une ou plusieurs disciplines.

     

    2 - Rechercher sur Internet des sources qui permettent de mieux comprendre les faits et la problématique associée.

    De nombreuses sources des médias sont accessibles par le portail du Clemi [1] ou bien sur l’un des univers Netvibes signalés dans le dossier Education aux médias du site Educnet [2].

    Il s’agit bien sûr de limiter le corpus à quelques médias de référence sur l’actualité, voire à un média spécialisé, un média français et un média étranger, et éventuellement de repérer des divergences quant aux faits eux-mêmes.

     

    3 - A quel débat de société ce fait est-il associé ?

    C’est l’étape essentielle. On formulera ce débat sous forme d’une question qui ne doit pas « contenir la réponse », mais au contraire ouvrir sur des options possibles. On y associera éventuellement des faits liés à l’actualité récente concernés par ce même débat (voir exemple ci-après).

     

    4 – Choisir des médias traitant du sujet sur le Web pour alimenter un débat argumenté sur la question. Trier les arguments.

    Les points de vue « recevables » ne sont pas seulement ceux auxquels on pense a priori. On pourra sélectionner des arguments dans les articles des médias que l’on aura retenus mais aussi dans les commentaires des internautes. On sélectionnera aussi quelques arguments « non recevables » par exemple ce qui semble contraire aux principes de la république, de la démocratie, ou illégitime d’une manière ou d’une autre. On veillera à rester dans le cadre de la question que l’on a mis en débat.

     

    5 – Remplir le tableau 

    | Les faits (à partir du sujet du JT) | Informations complémentaires (à partir d’autres sites de médias) | Débat de société associé (formulé par une question) | Points de vue recevables (et sources) | Points de vue non-recevables (et sources) |

    Des élèves qui auront préparé un tableau de ce type se rendent capables d’animer un débat avec leur classe. Le débat portera notamment sur les arguments et points de vue recevables ou non. Il est utile, en formation, de tenir effectivement le débat pour expérimenter les critères d’acceptation ou non d’un argument.

     

     

    Remarques

    La principale difficulté de cette démarche consiste à savoir énoncer sous forme d'une question le "débat de société associé" : c'est l'étape essentielle qui nécessite souvent un échange avec le formateur, et une validation. La question ne doit ni contenir ni induire une réponse préférable (« Rendre les transports gratuits pendant une journée, n'est-ce pas la meilleure manière de faire la grève ? », ni se présenter comme une question-devinette soumise aux élèves dont la bonne réponse est bien connue de celui qui la pose (« Les chauffeurs de bus ont-ils le droit de grève ? »).  L'autre difficulté consiste à sélectionner parmi le flot d'articles et de commentaires les phrases que l'on va garder comme arguments significatifs. Le binôme doit être capable de préciser quels critères lui permettent de lister un argument dans l'une ou l'autre colonne. Dans ces conditions, le tableau devient, de la part de ceux qui l'ont préparé, une proposition faite au groupe qui devra le discuter.