Connectez-vous

Accueil

Actualités Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3 Cycle 4 Lycées Lecture Ecriture Oral Lexique / Etude de la langue Evaluation Formations/Séminaires Recherches-actions - Projets Archives Ressources formateurs CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE -COVID-19 Plan français

Français

Publié le 29 oct. 2013

Écrire à l'auteur

Le  mardi 29 octobre 2013

SUJET

Français

  • Le mot « Sujet» dans les disciplines

     

    Français

     

    Définition

    Emploi

    Contexte syntaxique

    Programmes

    Pratiques scolaires

     

    La notion de sujet est avant tout en Français une notion grammaticale, certainement la plus célèbre. Elle reste cependant difficile à définir.

    Le sujet est une fonction syntaxique essentielle da la phrase. La grammaire traditionnelle définit le sujet d’un point de vue sémantique : » Le sujet désigne l’être ou la chose qui fait ou qui subit l’action ou qui est dans l’état exprimé par le verbe ».A cette définition trop restrictive, les grammaires modernes répondent par une analyse placée au niveau syntaxique. Le sujet se caractérise alors par une série de propriétés formelles :

    -c’est un constituant essentiel de la phrase.

    -Il gouverne l’accord du verbe en nombre , en personne et parfois en genre (participe passé employé avec être)

    -Il peut-être encadré par la locution « c’est…qui » dans la phrase.

    -Quand à une phrase à la voix active correspond une phrase à la voix passive, le sujet de la première devient le complément d’agent de la seconde.

    Différentes classes grammaticales peuvent occuper la fonction sujet ( nom, G.N., infinitif, pronom, certaines propositions relatives et complétives).

     

    Le sujet désigne aussi en Français l’énoncé d’une rédaction ou d’une dissertation.

    « Sujet » peut-être aussi synonyme de thème, « le sujet d’un texte », ce dont on parle.

    Enfin, on le rencontre dans certains textes dans le sens de « soumis à quelqu’un ou quelque chose, le sujet d’un roi… ».

     

    La notion de sujet est fréquemment utilisée en Français soit comme objet d’étude dans l’analyse de la phrase, soit en orthographe pour régler les accords du verbe et de l’attribut du sujet.

    On peut s’appuyer sur l’identification du sujet pour éclairer le sens d’une phrase ou relever un effet stylistique dans l’étude des textes (inversion, ellipse, …).

     

    « Quel est le sujet de tel verbe ? »

    « Accordez les verbes à leur sujet respectif. »

    « Analysons le sujet de la rédaction. »

     

    La notion de sujet est une des premières notions de grammaire enseignée à l’école primaire,  à travers notamment l’étude des pronoms personnels qui accompagnent  la conjugaison.

    Cette notion, abordée à l’école primaire, est revue et approfondie en classe de sixième

    .Outre son identification et la connaissance des règles d’accord qu’il régit, les élèves doivent étudier l’ellipse et de l’inversion du sujet, comme phénomène syntaxique dans l’étude des types de phrases ou de la phrase complexe, ou comme effet stylistique dans l’étude des textes du collège au lycée.