Connectez-vous

Accueil

Les mots dans les disciplines

Publié le Nov 3, 2013 Modifié le : Nov 5, 2018

Écrire à l'auteur

Le  Sunday, November 3, 2013

Les mots dans les disciplines

Introduction complète

  • Les mots dans les disciplines

         La question du lexique apparait comme centrale pour la réussite des apprentissages comme pour l’intégration des élèves dans l’univers scolaire. Trop souvent, des difficultés de compréhension entravent l’activité, empêchent les progrès et génèrent de l’échec scolaire.

         On ne saurait cependant réduire les difficultés des élèves au défaut d’appropriation des mots techniques spécifiques à chaque discipline. Certes, il s’agit là d’un enjeu important, chaque domaine disciplinaire exigeant une maîtrise de plus en plus étendue d’un vocabulaire spécialisé sans lequel l’approche scientifique risque de demeurer superficielle et floue. Mais ces mots sont généralement monosémiques et ne se rencontrent que dans des situations particulières.

         En revanche, les mots les plus fréquemment utilisés dans notre langue, que nous reconnaissons facilement et que nous croyons connaitre, présentent la particularité d’être polysémiques ; et leur signification est tributaire du contexte discursif et scientifique dans lequel ils sont utilisés. Aussi est-il nécessaire de mettre en évidence le sens commun d’un mot et le sens particulier qu’il prend selon les  disciplines. Par exemple « possessif » ou « réfléchi » en Français, et  « absolu » et « sommet » en mathématiques. L’élève doit être capable d’effectuer ce « cadrage ». Peut-il y arriver seul ? Si l’on ne veut pas contribuer à reproduire malgré soi les inégalités sociales et culturelles, une aide doit lui être apportée. Aussi la conscience que les enseignants auront de ce problème conditionne-t-elle largement la réalité de sa prise en compte et de sa résolution. Or trop souvent, l’expertise du professeur, sa maîtrise de la discipline, ont comme effet que ces problèmes de lexique ne sont pas forcément abordés ni même envisagés. Eclairer la spécificité disciplinaire de ces mots hyper-fréquents, c’est donc bien contribuer à favoriser les acquisitions des élèves, et fournir les codes scolaires à ceux qui ne les possèdent pas.

         Un objectif simple que chaque discipline pourrait se fixer, ce serait de s’engager à définir certains mots avec précision à chaque séance où cela apparaîtrait nécessaire et productif. Dans cette perspective, nous souhaitons que ce document Les mots dans les disciplines devienne un outil familier pour les enseignants. Cette approche du lexique, à développer et à parfaire, constitue une entrée essentielle du travail interdisciplinaire de maîtrise de la langue, dont elle  constitue une illustration très concrète et, souhaitons-le, stimulante. Et cette implication des différentes disciplines rejaillit positivement sur l’enseignement de chacune d’entre elles : meilleure compréhension des énoncés et des consignes par l’ensemble des élèves, prise de conscience que l’apprentissage du vocabulaire spécialisé ne se réduit pas à une simple juxtaposition cumulative.

         Cette stratégie commune, modestement mise en œuvre dans ces documents, est à poursuivre avec détermination. Fruit d’une exigence partagée, elle donnera plus de poids et de sens au « bien écrire, bien parler, bien penser » qui constitue le triptyque fondateur de toute éducation.