Connectez-vous

Accueil

Actualités Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3 Cycle 4 Lycées Lecture Ecriture Oral Lexique / Etude de la langue Evaluation Formations/Séminaires Recherches-actions - Projets Archives Ressources formateurs CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE -COVID-19 Plan français

Philosophie

Publié le Nov 3, 2013

Écrire à l'auteur

Le  Sunday, November 3, 2013

OBJET

Philosophie

  • Le mot « objet» dans les disciplines

     

    Philosophie

     

    Définition

    Emploi

    Contexte syntaxique

    Programmes

    Pratiques scolaires

     

    Ce qui est devant nous, ce que nous considérons (Lalande), ce que nous visons. En conséquence :

     

    1° Corrélat de la notion de sujet : il n’y a d’objet que pour un sujet pensant et/ou agissant ;

     

    2° dans certaines expressions, quasi synonyme de sujet, au sens de ce dont on parle ou traite.

     

    3° Notion paradoxale : désigne ce qu’un sujet pensant pose comme indépendant de lui.

     

    4° Chose et objet sont parfois considérés comme des synonymes, en ce qu’ils désignent une réalité séparée (un verre) ; parfois distingués : l’objet engloberait non seulement les choses, mais aussi les phénomènes (un arc-en-ciel) ou les rapports (π est un objet et non une chose) ; parfois opposés : on peut parler, comme Kant, de chose en soi (une réalité posée hors de toute représentation), parler d’objet en soi serait contradictoire.

     

     

    L’objet technique.

    La conscience d’objet.

    Le sujet et l’objet.

     

    Corrélat de la notion de sujet, au programme de toutes les séries générales.

    Repère : objectif/subjectif.